Vous comptez réaliser un voyage au Japon de 10 jours environ et vous aimeriez optimiser vos visites et activités pour en profiter le plus possible ?

Alors je vous propose de découvrir dans les moindres détails ce qu’on peut faire en 10 jours au Japon.

Et vous risquez bien d’être surpris.

Plus dans Itinéraires


Un séjour d’une petite dizaine de jours sur l’archipel nippon nécessite une bonne dose d’organisation et d’optimisation.

Si vous vous demandez quel type d’itinéraire on peut envisager durant cette période de temps assez courte, alors jetez un œil un peu plus bas.

Comment réussir votre voyage au Japon de 10 jours ?

Je pense qu’un voyage réussi allie plusieurs facteurs :

Un doux mélange de paysages variés.

Et aussi des plats typiques dégustés.

Et bien évidemment différents lieux visités.

Le tout en prenant votre temps.

Par contre, essayer de voir le plus de choses possibles en 10 jours n’est pas du tout une bonne idée.

Et puis rappelez vous d’une chose : il faudrait plus d’une vie pour contempler tout ce que le Japon a à vous offrir.

Alors regardez simplement mon exemple d’itinéraire pour un voyage au Japon de 10 jours qui regroupe tous les bons ingrédients : vous reviendrez avec des étoiles plein les yeux.

Les ingrédients indispensables

Tout d’abord, une petite précision s’impose : ce circuit est construit pour une personne qui visite le Japon pour la première fois.

Le maître mot ici est rythme modéré.

Cela veut dire qu’avec ce circuit vous n’allez pas courir partout.

Vous ne finirez donc pas sur les rotules.

Il faut privilégier la qualité à la quantité aussi bien dans l’expérience générale du voyage mais aussi au niveau des lieux visités.

Mais soyez rassuré : vous allez tout de même en voir du pays.

Vous ne resterez sûrement pas sur votre faim.

5 actions concrètes à réaliser avant et pendant votre voyage au Japon de 10 jours

Pour profiter à fond de cette itinéraire type, il faudra tout de même que vous passiez à l’action :

1- Pour commencer,  prendre connaissance de la section Commencez-ici  pour partir du bon pied.

2- Puis, bien étudier le circuit en amont de votre séjour pour pointer les différents lieux cités sur une carte par exemple.

(L’idée est de vous imprégner de cet itinéraire).

3- Poursuivre en trouvant les moyens de transports pour relier les différents points d’étapes.

4- Sur place, vous lever assez tôt entre 7h00 et 8h00 en fonction des journées

Vous penserez à bien vous relaxer et vous reposer en soirée c’est très important

(De bonnes nuits de sommeil et des tours dans les sources chaudes vous aideront)

5- Prendre connaissance de mon programme GO ! GO ! JAPON ! pour organiser toute la logistique de ce circuit …

… en réalisant au passage de belles économies.

10 jours au Japon : le circuit

Jour 1 : arrivée à Tokyo

Les premières heures de votre arrivée seront consacrées à l’acclimatation avec votre environnement (bornes automatiques, panneaux de signalisation en anglais, décalage horaire, …).

N’essayez pas de trop vous agiter, comme après tout long voyage, le maître mot après l’atterrissage au Japon sera la relaxation.

Prenez le train pour rejoindre votre logement dans la capitale (train rapide tels que le Skyliner ou le Narita Express si vous arrivez à l’aéroport de Narita / train de banlieue si vous arrivez à l’aéroport de Haneda).

Narita Express

Si vous arrivez le matin ou l’après-midi, prenez une bonne douche à l’hôtel puis partez explorer les environs sans trop en faire de manière à pouvoir vous recaler sur l’horaire nippon et ainsi vous coucher à partir de 20h00.

Le lendemain vous serez à peu près aligné sur votre nouveau fuseau horaire.

N’hésitez pas à marcher dans les rues de votre quartier, vous tomberez forcément sur de nombreuses choses intéressantes (temples de quartier, monument de quartier, boutique typique, petit parc, …)

Si vous arrivez le soir, vous êtes assez veinard car vous n’aurez pas à lutter contre la fatigue et vous pourrez aller dormir directement.

Option : pour en prendre plein les yeux en soirée, je vous conseille d’aller faire un tour dans le quartier de Shibuya, véritable ruche frénétique et multicolore.

Restez-y ne serait-ce qu’une demie heure et vous m’en direz des nouvelles.

Mon conseil logement à Tokyo : Tokyo Stay Gotanda

Jour 2 : Tokyo

Le matin de bonne heure, rendez-vous à Shinjuku pour :

  • arpentez le Shinjuku Gyoen puis
  • monter à l’observatoire de la mairie de Tokyo au 45ème étage.

En début d’après-midi, prenez ensuite la ligne Yamanote (ligne circulaire) jusqu’à Ueno puis empruntez la ligne Ginza jusqu’à Asakusa afin de contempler le Senso-ji sans oublier ses alentours notamment les jardins.

Pour terminer la journée, si vous êtes fatigué, n’hésitez pas à rentrer vous reposer de manière à ne pas hypothéquer le reste de votre séjour par manque d’énergie.

Option : Néanmoins, si il vous reste quelques forces, aux alentours de 16h30, je vous invite à prendre un bateau au petit port d’embarcation qui se trouve en face du siège social de Asahi (l’immeuble est surmontée d’une énorme flamme jaune).

Vous pourrez ainsi rallier l’île artificielle d’Odaiba à partir de Asakusa en bateau. Le trajet prend environ 1 heure et c’est une excellente façon de voir Tokyo autrement.

À Odaiba, vous pourrez en profiter pour vous rendre dans un des game center et surtout au Ooedo onsen Monogatari afin de vous relaxer dans des bains chauds le tout dans l’ambiance d’Edo (ancien nom de Tokyo).

Jour 3 : Tokyo

Je vous propose d’entamer votre journée en vous rendant à Harajuku pour vous émerveiller devant l’un des joyaux de la capitale : le sanctuaire shinto Meiji-Jingu qui se situe en pleine forêt.

Si vous vous y rendez un jour de week-end et plus particulièrement le Samedi, vous aurez le privilège de voir des processions de mariages traditionnelles avec plusieurs couples revêtant leurs plus belles parures.

Evidemment, le sanctuaire en lui même est une merveille et vous ne pourrez vous empêcher de rester scotché quelques secondes devant les immenses torii. N’hésitez pas à écrire une prière et à l’accrocher autour de l’arbre sacré.

En ressortant du sanctuaire, plusieurs options s’offrent à vous selon vos goûts et vos envies :

  • Baladez-vous à Takashita street : rue très animé et surtout très bondée où vous retrouverez énormément de magasins de mode un peu décalé
  • Faites du shopping au Kiddyland : magasin de goodies aux innombrables licences de dessin animé, manga, jouets sur plusieurs étages où vous trouverez des cadeaux uniques pour vos proches … ou vous même
  • Refaites votre garde robe : dans la rue Omotesando, vous retrouverez toutes les marques de vêtements occidentales haut de gamme / luxe.

En début d’après-midi, direction les jardins du Palais impérial. Avant de rentrer à l’intérieur, n’hésitez pas à faire un petit tour à l’extérieur.

Votre soirée pourrait être consacré à Shibuya plus dans le détail ou si vous n’y êtes pas allé durant le Jour 2, rendez-vous sur l’île artificielle d’Odaiba.

Option : l’après-midi, si vous n’êtes pas un grand fan de parc ou jardin, vous pouvez tout à fait vous rendre dans l’un des quartiers suivants :

  • Akihabara : arpentez les rues bruyantes de ce quartier dédié aux « arts otaku » (jeux-vidéo, électronique, musique, manga, petits trains, …)
  • Ryogoku : visitez le musée de Edo

Jour 4 : Kamakura

Après ces quelques jours de voyage, vous serez rôdé à votre environnement et vous aurez pris un certain rythme de visites. Il sera alors temps de partir explorer un peu en dehors de Tokyo et quoi de mieux qu’un lieu tout proche remplit d’histoire ?

Assez tôt le matin, aux alentours de 9h30, prenez le train jusqu’à Kamakura. 55 minutes en train depuis Tokyo sont nécessaires pour aller à Kamakura. Pour connaître les horaires des trains et les quais adéquats avant même de sortir de votre hôtel, jetez un œil à votre application Hyperdia ou bien rendez-vous directement sur le site Hyperdia.

Il y a trois principales zones où naviguer autour de trois petites gares de trains dans cette ville côtière (je vous mets les numéro de lignes de bus à partir de la gare de Kamakura pour rejoindre les lieux indiqués) :

  • Kita Kamakura : temple Engakuji
  • Kamakura : temple Kenchoji (éloigné de la gare, ligne #2), sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu (ligne #2 ou #4 mais faisable à pied), temple Hokokuji et sa forêt de bambous (éloigné de la gare, ligne #2)
  • Hase : grand bouddha, temple de Hase dera (mes deux visites favorites dans la région de Kamakura)

La ligne ferroviaire Enoden, très atypique puisque fonctionnant sur une seule voie, vous emmènera de la gare de Kamakura à la gare de Hase.

Les cartes de type PASMO / Suica fonctionnent dans les bus et les trains à Kamakura.

Ne partez pas trop tard de Kamakura, 17h00 semble être l’heure idéale : vous aurez pu passer une journée entière de visites et je pense que vous serez assez fatigué. Profitez de votre soirée pour vous relaxer à votre hôtel.

Jour 5 : Kyoto

Aux alentours de 7h30, il sera temps de quitter la région du Kanto pour rallier celle du Kansai.

Les premiers jours ont été relativement intense et la suite du programme sera également assez chargé.

2h30 sont nécessaires pour vous rendre à Kyoto en shinkansen (train très rapide).

Dans la mesure du possible, n’hésitez pas à faire une sieste : vous verrez que le silence règne à l’intérieur.

Sachez que vous pouvez également prendre de quoi manger et prendre votre petit-déjeuner tranquillement dans le shinkansen.

Essayez d’arriver à votre hôtel à Kyoto vers 11h00 (avant si cela est possible). Cela vous laissera l’opportunité de partir visiter les lieux suivants :

  • Kinkakuji (Pavillon d’or)
  • Ryoan-ji
  • Château de Nijo

Ces trois lieux se trouvent au Nord-Ouest et au centre de la ville. Vous pouvez légitimement passé un peu moins de temps au Pavillon d’or en réalisant quelques photos du temple puis différents clichés du jardin l’entourant. Une heure me semble être assez pour cette visite.

Situé à deux pas du Kinkakuji, le monastère zen Ryoan-ji propose selon moi plus d’intérêt dans le sens où vous pourrez pénétrez à l’intérieur du bâtiment et contemplez le célèbre jardin sec mais également parcourir le parc alentour. Prenez deux bonnes heures de votre temps.

Dernier lieu que je vous propose de visiter et pas le moindre : le château de Nijo avec ses fortifications, ses jardins, sa porte magnifique Ninomaru et bien évidemment ses bâtiments que l’on peut visiter. Vous pourrez en profiter jusqu’à 17h00, restez-y jusqu’à la fermeture.

Comme vous l’avez constaté, l’après-midi est dense mais rien qu’avec ces trois visites, vous aurez déjà vu quelques-uns des plus beaux chef d’œuvres que l’ancienne capitale du Japon propose.

Vous aurez aussi compris l’importance de vous levez et de partir tôt de Tokyo pour avoir la fin de matinée puis la totalité de l’après-midi de libre.

Mon conseil logement à KyotoKyoto Tokyu Hotel

Jour 6 : Kyoto

Essayez de vous lever de bonne heure (vers 7h00), et rendez-vous au Fushimi Inari Taisha au Sud-Est de la ville pour avoir le privilège d’être parmi les premiers visiteurs de la journée à arpenter les tunnels de tori.

Vous comprendrez vraiment le sens du mot magie si vous vous retrouvez seul, dans cette nature abondante, dans le silence, au milieu d’un tunnel de tori avec un prêtre marchant lui aussi tranquillement dans les allées.

Je vous le dis encore, ce sera surement l’un de vos 5 souvenirs préférés du Japon qui restera gravé à vie dans votre mémoire. Vous serez alors récompensé de vous être presque levé à l’aube.

Malheureusement, le Kiyomizu-dera, merveille architecturale, est en rénovation jusqu’en mars 2020. Préférez le voir en photo que sur place.

Après votre escapade enchanteresse au Fushimi Inari Taisha, direction deux autres célébrités :

  • Nanzen-ji : temple bouddhiste zen. Remontez plus au Nord vers votre prochaine visite (Ginkakuji) en empruntant le chemin des philosophes
  • Ginkakuji (Pavillon d’argent) : si le temple est très beau, je ne me lasse jamais de son jardin en hauteur. Idéal pour prendre des photos uniques peu importe le temps.

Jour 7 : Nara et Uji ou Osaka

Dur dilemme pour ce Jour numéro 7. Personnellement, je ne saurais trop vous conseiller Nara et Uji pour la simple et bonne raison que vous aurez surement moins l’impression d’être un peu perdu au milieu d’une grande ville comme Osaka. Et puis après 2 jours de visites à Kyoto, vous rendre dans la proche banlieue, en campagne, ne pourra que vous faire du bien.

Encore une fois, essayez de partir tôt pour Nara (9h30 à la gare de Kyoto est suffisant). Depuis Kyoto, 45 minutes de train sont nécessaires pour aller à Nara. Vous pourrez aisément voir les principaux temples et sanctuaire que vous aurez sélectionné, le plus célèbre d’entre eux et le plus imposant étant le Todai-ji.

De Nara, prenez le train à 15h00 en direction de Uji (30 minutes de train) pour vous rendre directement au Byodo-in, une autre perle artistique bouddhiste. Son musée est particulièrement intéressant. Attention aux horaires : fermeture du musée à 17h00 et fermeture des jardins à 17h30.

Uji est sur le chemin du retour pour Kyoto. Il ne vous faudra ensuite que 15 minutes en train pour retourner dans l’ancienne capitale du Japon.

Néanmoins, en cette septième journée, si vous souhaitez vous rendre à Osaka, je ne saurais que trop vous conseiller de réserver votre journée avec Angelo, le guide expert des Osaka safari qui vous fera visiter l’essentiel de sa ville en quelques heures.

Pour ces trajets en trains, le JR Pass fonctionne tout comme les cartes de type Suica.

Jour 8 : Miyajima

Votre périple se poursuivra plus au Sud dans un autre lieu d’exception et sacré qui plus est ! 1h30 en shinkansen vous permettront de vous rendre à Hiroshima depuis Kyoto puis comptez une bonne heure supplémentaire pour rallier Miyajima depuis Hiroshima en prenant consécutivement le train puis le ferry.

Pour rendre votre voyage incontournable, logez dans une auberge traditionnelle comme le Grand Hotel Arimoto (mon hébergement favori à Miyajima).

Pour en savoir plus sur les ryokan, lisez mon article sur les auberges traditionnelles japonaises.

Les différents lieux peuvent se visiter en une grosse journée (10h00 à 18h00). Si vous souhaitez vous rendre au sommet du mont Misen, allez-y en premier pour poursuivre ensuite par le sanctuaire Itsukushima, le tori flottant, la pagode à cinq étages Gojunoto et le sanctuaire Toyokuni.

Profitez du repas kaiseki (multitude de petits plats japonais raffinés) qui vous sera servi dans votre ryokan puis surtout n’hésitez pas à ressortir ensuite dans votre yukata pour prendre encore quelques clichés du tori flottant de nuit. Tous les touristes auront regagné Hiroshima et vous aurez les lieux quasiment pour vous tout seul.

Relaxez-vous également dans les bains chauds de votre auberge et essayez pour la première fois une nuit dans un futon. Vous allez dormir comme un bébé.

Mon conseil logement à Miyajima : Grand Hotel Arimoto (ryokan)

Jour 9 : Hiroshima

Avant de quitter Miyajima, expérimentez le petit déjeuner japonais qui vous sera servi dans votre ryokan. Il sera alors temps de rejoindre Hiroshima et votre prochain hébergement vers 10h30.

La ville regorge de petits trésors bien cachés. Si vous souhaitez ne rien rater, c’est cette fois Yann des Hiroshima safari vers qui il faudra vous tourner.

Si vous souhaitez organiser votre périple par vous même, voici quelques-uns des lieux à ne pas rater :

  • Shukkei-en : jardin souvent délaissé par les touristes
  • Château d’Hiroshima : musée avec une belle vue sur la ville
  • Genbaku dome : bâtiment avec sa structure métallique ayant résisté à la bombe atomique
  • Musée de la paix : si il n’y avait qu’un endroit où aller à Hiroshima et par devoir de mémoire, c’est ce lieu que je vous conseillerais

Inutile d’en faire plus : préservez-vous.

Si vous avez envie, le soir venu, baladez vous dans les shotengai (rues commerçantes couvertes) du centre ville et profitez-en pour dégoter une bonne gargote où les odeurs vous mettent en appétit.

Mon conseil logement à Hiroshima : Sheraton

Jour 10 : Retour sur Tokyo

Vous voici au dernier jour de votre aventure japonaise et tout ce qu’on peut dire c’est que vous en aurez emmagasiné des souvenirs plein la tête.

Mais attendez, ce n’est pas fini ! Il y a encore énormément de choses à faire dans la capitale. Seul vous savez ce que vous voudrez faire alors pour cela, je vous invite à lire mon article sur Que faire à Tokyo où vous trouverez tous les quartiers listés et plein de bons conseils qui vous donneront des idées.

Dans votre planning, faites tout de même attention à la durée de votre trajet retour Hiroshima-Tokyo qui prend tout de même un peu plus de 4h30.