Vous souhaiteriez connaître quels sont les lieux à privilégier durant un circuit au Japon de deux semaines ? Je vous  donne quelques idées dans cet article, suivez le guide.

Vous êtes en train de préparer votre prochain voyage de 15 jours au Japon ? Partons du principe qu’il s’agisse là de votre premier voyage sur le sol nippon et que vous avez envie d’en prendre plein les yeux et de voir le maximum de choses.

Plus dans Conseils aux voyageurs Itinéraires


 

Avant toute chose, quelques conseils pratiques.

Circuit au Japon de deux semaines : conseils pratiques

Achat d’un JR Pass

Passeport pour emprunter les lignes JRJe vous propose un itinéraire classique Tokyo – Kyoto et leurs régions respectives. Je vous suggère donc de faire l’acquisition d’un JR Pass.

Le JR Pass vous permettra d’emprunter toutes les lignes JR (Japan Railways : principale compagnie de chemins de fer japonaise) dont les lignes à grande vitesse utilisées par les shinkansen, différentes lignes de bus régionaux et le ferry de Miyajimaguchi à Miyajima.

Vous obtiendrez votre JR Pass au Japon après avoir échangé votre reçu acheté sur Internet ou dans les agences de voyage spécialisées en dehors du Japon. Il vous faudra donc « activer » votre JR Pass auprès d’un guichet dans les grandes gares.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon guide complet sur le JR Pass avec mes conseils pratiques.

Ne surchargez pas votre planning

Cela peut-être tentant de vouloir visiter dix endroits en même temps ou de caser le plus de choses à faire en un minimum de temps : mauvaise idée ! Vous risquez de vous fatiguer bien vite et vous ne pourrez pas profiter de tout avec le sentiment amer d’avoir survoler les lieux une fois de retour du Japon.

Prendre les transports en commun au Japon c’est facile

Je vais tordre le cou aux préjugés : il est simple de prendre le métro, les trains ou les bus au Japon avec un minimum d’organisation pour les trains régionaux ou les shinkansen. Ne ratez pas les splendeurs autour des grandes villes parce que vous pensez que vous allez vous perdre. Planifiez votre journée en toute sérénité (utilisez le site internet Hyperdia pour connaître les horaires des trains ou demandez de l’aide à un employé de votre hôtel / guesthouse ou à un employé à la gare).

Voyons donc maintenant les endroits que vous pourriez visiter durant quinze jours. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter si vous avez des questions spécifiques ou un doute.

Tokyo

Évidemment ! Vous y avez pensé et il y a fort à parier que vous atterrirez dans la capitale nippone, soit à l’aéroport de Narita au Nord, soit à Haneda au Sud.

On sera au Japon pendant 15 jours, on est un peu perdus, combien de temps doit-on rester sur Tokyo ?

Bon, que les choses soient claires. Quinze jours, ça passe vite et vous pourriez vous contenter de rester uniquement sur Tokyo et autour de cette mégalopole. Ce serait rater des lieux incontournables mais on y reviendra.

Voici déjà quelques pistes qui devraient vous aider à y voir plus clair.

L’hôtel que je vous conseille à Tokyo : Shinagawa Prince Hotel

Asakusa : le quartier traditionnel de Tokyo

Senso-jiVoilà un quartier très touristique puisque s’y trouve le Senso-Ji, le plus vieux temple de Tokyo. Un bon moyen d’être dépaysé lorsqu’on arrive sur Tokyo : il s’agit d’un temple bouddhiste très imposant. Voilà un lieu propice pour prendre un maximum de photos d’autant plus que vous pourrez également prendre la pose devant une pagode à cinq étages. Faites un petit tour sur les côtés du bâtiment principal et profitez en pour vous promener dans un petit jardin zen.
Vous arriverez devant le Senso-Ji en empruntant Nakamise Dori, une vaste allée commerciale longue de 250 mètres environ composée de 90 petites échoppes.  Vous trouverez à Nakamise Dori de nombreux souvenirs à bons prix, idéal pour faire quelques emplettes : les souvenirs que vous y dégoterez raviront vos proches au retour. Flânez dans cette galerie et laissez vous tenter par un kakigori (glace pilée sur laquelle on ajoute un sirop) en été ou une bonne crêpe ou un mochi lorsqu’il fait frais.

Asakusa Kannon onsenEnvie de tester un authentique sento (bain public) à Tokyo ? Cela tombe assez bien, vous en trouverez un à Asakusa, à une centaine de mètres du Senso-Ji. Il s’agit du Asakusa Kannon onsen. Facilement reconnaissable grâce à sa façade recouverte de lierre, vous déposerez vos affaires dans de vieux casiers en bois et vous aurez tout loisir de vous détendre dans deux bains dont l’un est très chaud. Si vous n’avez encore jamais été dans un sento ou un onsen (sources chaudes), je vous recommande de débuter au Oedo onsen Monogatari qui se trouve sur l’île artificielle d’Odaiba. Le complexe est moderne et vous n’aurez pas besoin d’acheter un savon et une petite serviette comme c’est le cas au Kannon.

Asakusa compte aussi le parc d’attraction Hanayashika. Vous ne trouverez pas de roller coaster dernière génération ici mais bel et bien les plus vieilles montagnes russes du Japon, tout un programme.

Pour plus d’informations, je vous invite à lire mon article sur les 10 choses à faire à Asakusa.

Essayez de prendre le bateau en direction d’Odaiba depuis le petit embarcadère de Asakusa. Vous pourrez voir Tokyo sous un autre angle en naviguant sur la Sumida. En été, prenez le bateau un peu après 16 heures, vous pourrez ainsi prendre des photos du coucher du soleil sur l’île artificielle d’Odaiba.

Odaiba : l’île artificielle de Tokyo

Que vous cherchiez du divertissement ou que vous soyez pris d’une crise aiguë de shopping, vous trouverez largement votre bonheur à Odaiba.

Venus Fort à OdaibaVêtements, souvenirs, goodies en tout genre et j’en passe, des magasins par centaine et des centres commerciaux immenses; voilà ce qui vous attend notamment à Odaiba. Il existe plusieurs centres commerciaux dont le Venus Fort qui a la particularité de reproduire d’anciennes arcades romaines. Ce temple de la consommation se trouve juste à côté de la grande roue. Vous y trouverez bon nombre de marques de vêtements distribuées en Europe. À faire pour le cadre si particulier, un très bon spot pour les photos notamment avec la fontaine.

 

Statue de la liberté à OdaibaSi vous souhaitez prendre des clichés uniques, je vous recommande quatre endroits :

  • La plage avec son banc de sable : un lieu très sympathique où vous apparaitrez sur le sable avec Tokyo juste derrière vous, de bonnes photos à faire !
  • La réplique de la statue de la Liberté : avec le Rainbow Bridge en fond, cela fera un très bon souvenir
  • L’observatoire du bâtiment de Fuji TV : vous aurez une vue panoramique des plus intéressantes
  • Le Gundam en taille réelle : que vous soyiez fan de l’univers mecha (robot), ne manquez pas cette réplique du Gundam RX-78 apparaissant dans la série d’origine de 1979 qui mesure près de 20 mètres de haut

Je vous sens exténué par cette journée de shopping et d’amusement… Pas de problème j’ai tout prévu, direction le Ooedo onsen Monogatari pour passer une agréable soirée : vêtu de votre yukata (léger kimono d’été), promenez vous dans ce complexe reproduisant la période de Edo, relaxez vous en extérieur en empruntant un parcours de bain de pieds, tester le doctor fish ou un massage, jouez à quelques bornes d’arcade dont Taiko no Tatsujin, manger et évidemment, profitez des bains chauds.

Retrouvez dans cet article les 10 choses à faire en priorité à Odaiba.

Poussez les portes du Kua’ Aina, une chaine de burger hawaïenne. Le Kua’ Aina se trouve en face de la réplique de la statue de la liberté. Allez-y de préférence en soirée et déguster votre délicieux burger assis en face du Rainbow bridge tout illuminé, vous m’en direz des nouvelles.

Lorsqu’il fait nuit, montez dans la grande roue pour avoir une vue magnifique sur la baie de Tokyo.

Shibuya : le quartier mode de Tokyo

ShibuyaLe passage piéton ! Oui ! Bon, avouons que lorsqu’on y est passé une ou deux fois, le mythe s’effondre un peu mais ce n’est pas grave, vous serez passé par le plus grand passage piéton au monde.

En journée, baladez vous un peu partout, le quartier de Shibuya n’est pas si immense que cela. Si vous avez envie de faire du shopping, direction l’immeuble 109 dédié aux filles ou à celui des garçons. Le Tower Records, temple de la musique, sur plusieurs étages n’est pas mal non plus.

Allez vous poster devant la statue du célèbre chien Hachiko et immortalisez l’instant si le cœur vous en dit. Vous trouverez la statue en face de la sortie « Hachiko exit », cela ne s’invente pas.

Dès que le soleil se couche, Shibuya reste un indémodable avec ces façades aux écrans géants et ses nightclubs ou autres karaoké.

Retrouvez dans cet article les 10 choses à faire absolument à Shibuya.

Commandez un café au Starbucks en face du passage piéton et allez vous installer en haut pour avoir une vue imprenable sur le carrefour.

Harajuku : le quartier décalé de Tokyo

Takeshita streetMême si Harajuku était auparavant le quartier des cosplayers, il n’en reste pas moins un endroit à part. Pour vous en rendre compte, essayez de vous frayer un chemin dans la très bondée Takeshita street faux cils et autres accessoires farfelus, boutiques de vêtements décalés, on y trouve tout ce qu’il faut pour avoir un look bien à soi ! Même si vous n’êtes pas adepte de ces looks, allez y faire un tour, c’est assez amusant.

Omotesando est une rue parallèle à Takeshita, vous y trouverez là des magasins de vêtements haut de gamme voire des boutiques de luxe. Je vous conseille de vous y rendre surtout pour faire le plein de goodies et de souvenirs dans le Kiddyland, une chaîne de magasins vendant des produits sous licence (Hello Kitty, Snoopy, Rilakkuma, Ghibli, etc.) : de quoi assécher votre portefeuille en un rien de temps sur les quatre étages que compte le Kiddyland.

Je vous suggère ensuite d’aller prendre une bouffée d’oxygène dans le parc Yoyogi et de poursuivre en visitant le sanctuaire shintoïste Meiji Jingu en pleine forêt ! Vous aurez peut-être la chance d’y voir se dérouler un mariage traditionnel. Vous comprendrez alors l’expression que tout le monde a à la bouche : « le Japon, entre tradition et modernité ».

Ne manquez pas les 10 choses à faire à Harajuku.

Dans la mesure du possible, rendez vous dans ce quartier le Dimanche. Juste devant l’entrée du parc Yoyogi, vous verrez s’y produire les rockers qui danseront sur des rythmes endiablés : cheveux gominés avec leur banane, blousons de cuir, jean et santiags, encore de belles photos et vidéos à prendre.

Shinjuku : un mélange de béton et de verdure

Shinjuku Gyoen Je vais être franc avec vous, Shinjuku n’est pas le quartier que j’affectionne le plus. Il y a bien la grande horloge, la mairie et ses deux tours où vous aurez une vue imprenable sur tout Tokyo, les guichets Keio très utiles notamment pour vous rendre au Fuji-Q Highland (parc d’attractions) ou au pied du mont Fuji.

Il y a aussi Shinjuku la nuit avec Kabukicho, le quartier réservé aux adultes.

Shinjuku pour moi, c’est surtout le Shinjuku Gyoen, un parc magnifique où vous allez vous en prendre plein les yeux. Baladez vous dans les 60 hectares du parc qui mélange parfaitement les styles français, anglais et japonais. Une vraie merveille entourée par les buildings qu’on distinguent de ci de là.

Retrouvez dans cet article les 10 activités à ne pas rater à Shinjuku.

Tentez l’expérience karaoke. Ce ne sont pas les chaînes de karaoke qui manque. Allez par exemple dans un Big Echo (enseignes rouges), il y en a partout. Vous trouverez des chansons occidentales sur lesquelles vous pourrez vous lâcher. Ne soyez pas timides, entrez dans un karaoke et demandez un peu d’aide aux employés si vous avez du mal à trouver les chansons sur les télécommandes généralement uniquement en japonais. Le jeu en vaut la chandelle.

Ueno : un retour aux sources

Zoo de UenoUne chose à faire en priorité à Ueno : le zoo qui accueille de nouveau depuis 2011 des pandas. Le zoo est très vaste et regroupe un nombre très importants d’espèces. On peut difficilement en faire le tour en une matinée.

Poursuivez ensuite dans le parc de Ueno et dirigez vous ensuite vers l’étang de Shinobazu pour y faire un tour de pédalo en forme de cygne.

Essayez de slalomer entre les corbeaux géants du parc de Ueno. Blague à part, vous serez surpris par la taille de ces petits monstres.

Les jardins du palais impérial

Jardins du palais impérialAvant de pénétrer dans les jardins, vous serez certainement surpris de voir qu’ils sont entourés par des murs de pierres gigantesques et par des douves remplies d’eau bordées de cerisiers. Un endroit magnifique lors de la période de floraison des cerisiers.

En vous aventurant dans les jardins du palais impérial, vous aurez tout loisir de contempler les multiples variétés d’arbres et de fleurs. Posez-vous cinq minutes dans l’herbe, vous en oublierez que vous êtes dans une ville immense. Si vous aimez les musées, ne manquez pas le musée des sciences et le musée national d’art moderne.

Je vous conseille de visiter les jardins du palais impérial lorsque vous sentirez qu’un peu de verdure ne vous ferait pas de mal.

Les autres incontournables de Tokyo

Tournoi de sumo au Ryogoku KokugikanJe pourrais encore vous parler de nombreuses choses à faire et à visiter sur Tokyo : le quartier d’Akihabara, le quartier de Nakano Broadway, le quartier de Ginza, le quartier de Korakuen avec le Tokyo Dome et son parc d’attraction, la Tokyo tower, la Tokyo Sky Tree, le marché aux poissons de Tsukishima, le Ryogoku Kokugikan lors des tournois de sumos, etc. Il vous faudra faire un choix et je ne veux pas vous donner trop d’idées. Je n’ai même pas abordé les musées dans cet article !

 

Pour faire la fête à Tokyo

Vous souhaitez danser jusqu’au bout de la nuit ? Difficile de faire le tri entre toutes ces boites de nuit que vous trouvez sur Internet ou dans vos meilleure guides de voyage ? Pas de souci, votre dévoué Tonton Manek en a testé à la pelle et vous donne les deux meilleurs clubs de la ville avec deux ambiances bien différentes :

  • Le Womb situé sur la colline de Shibuya : l’espace lounge est ouvert du lundi au jeudi soir et le club ouvre ses quatres étages le week-end. Au Womb, la techno et ses dérivés règne en maître.
  • Le Muse situé à Roppongi : un club énorme, sur deux étages. Au sous-sol, vous retrouverez des titres RnB qu’on entend sur les radios généralistes européennes (Rihanna, Florida, etc.). Au rez-de chaussée, vous serez un peu plus serré pour danser sur des variantes techno. Le Muse est mon club préféré.

Autour de Tokyo

Hakone

Oeufs noirs de HakoneSitué à environ 1h30 en train de Tokyo, Hakone fait partie de la région des cinq lacs située au pied du mont Fuji.

Après être monté en téléphérique à Owakudani afin de sentir la bonne odeur de soufre (^^) s’échappant des flans de la montagne, vous pourrez déguster les œufs noirs typiques cuits dans l’eau et appréciez un paysage un peu particulier puisque vous y verrez essentiellement des fumerolles s’élever au dessus de multiples crevasses.

Pourquoi ne pas monter ensuite dans un bateau de style pirate pour naviguer sur le lac Ashi et profiter du paysage ?

Ne ratez pas le tori dans l’eau et le temple Hakone Jinja. Vous y réaliserez sans nul doute d’excellentes photos.

Pour parfaire le tout, vous souhaiterez peut-être loger dans un ryokan et y passer une nuit dans la plus pure tradition japonaise.

Kamakura

Daibutsu de KamakuraSi vous souhaitez faire le plein de temples en pleine nature et cela pas trop loin de Tokyo, prenez le train jusqu’à Kamakura, une ville côtière située au sud de Yokohama et emplit d’histoire. À l’aide d’une carte, laissez votre imagination travailler de temple en temple et imprégnez-vous de la quiétude des lieux. Prenez le temps de vous ressourcer.

Kamakura est surtout célèbre pour la statut du Daibutsu, le grand bouddha. Vous serez tout petit à côté de ce colosse de plus de 13 mètres.

Nikko

Mausolée à NikkoNikko est une des villes que j’apprécie énormément. Situé au pied des montagnes, vous trouverez à Nikko des temples absolument magnifiques en pleine nature. Ne passez pas à côté de cette perle même si vous ne deviez rester que 15 jours au Japon. Il y a fort à parier que vous soyez émerveillé par ce lieu magique et je serai ravi d’avoir vos opinions en commentaires à votre retour.

Surtout, dans la mesure du possible, essayez d’y rester deux jours et louer une voiture à côté de la gare (oui je sais j’en demande beaucoup) pour vous rendre plus au Nord et visiter les chutes d’eau notamment celle de Kegon. Arrêtez vous sur le parking du téléphérique et prenez une cabine qui vous amènera à un point d’observatoire où vous verrez les chutes de Kegon au loin et le lac Chuzenji en arrière plan : ma-gni-fique !

Continuez la route dans les montagnes en suivant la route n°120 pour profiter de paysages absolument merveilleux et je pèse mes mots.

L’hôtel que je vous conseille à Nikko : Nikko Station Hotel Classic

Parcs d’attraction

J’ai hésité à les mettre dans cet article mais soyons fous et il en faut pour tous les goûts ! Je ne vous conseille pas de vous rendre à Disney, on a sensiblement la même chose à quelques minutes de Paris.

En revanche, si vous êtes un grand fan de sensations fortes, réfléchissez si vous pouvez caser une journée au Fuji-Q Highland. Si en plus vous avez prévu de vous rendre dans la région des cinq lacs, au pied du mont Fuji, pensez-y. Vous retrouverez dans ce parc de nombreux manèges dantesque qui ont eu leur heure de gloire dans le Guiness book des records !

Kyoto

La ville aux 1000 temples

Kinkaku-jiSi vous vous rendez à Kyoto, vous passerez sans aucun doute par les temples phares : le Kinkaku-ji (temple du pavillon d’or), le Ginkaku-ji (temple du pavillon d’argent), le Kiyomizu-dera (temple Kiyomizu), le Ryoan-ji (temple du repos du Dragon), … Vous pourrez en faire le tour en deux ou trois jours si vous ajoutez quelques temples.

Cette ville mérite toute votre attention. Vous vous sentirez en effet surement plus détendu qu’à Tokyo : Kyoto est une ville bien moins bouillonnante que la capitale nippone et faites attention car si vous souhaitez manger après 22 heures, il y a fort à parier que la majeure partie des restaurants soient fermés.

Pour faire la fête à Kyoto

Direction le World of Kyoto mes amis. Ce club est situé dans le quartier de Gion. Ici passeront en boucle des titres RnB où vous pourrez danser facilement dessus.

L’hôtel que vous conseille à Kyoto : Kyoto Tokyu Hotel

Autour de Kyoto

Vous pourrez visiter Nara et Uji dans la même journée en partant de Kyoto vers 10 heures.

Nara

Todai-ji

Si Kyoto semble être une étape incontournable dans votre périple nippon, vous devriez essayer de vous rendre à Nara, une ville qui se trouve à une quarantaine de kilomètres de Kyoto. Facilement accessible en train, vous pourrez visiter une multitude de temples bouddhistes dont le célèbre Todai-Ji (grand temple de l’Est) et son grand bouddha. Les bâtiments historiques ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 1998.

La présence de daims en liberté fait de Nara un endroit enchanteur : vous pourrez ainsi prendre la pose à côté d’eux et leur donner à manger. Attention tout de même aux coups de bois de certains cervidés !

Uji

Byodo-inÀ 15 kilomètres de Kyoto, ne ratez pas Uji.

Que vous aimiez ou non l’architecture des temples, vous ne devriez pas rester insensible aux charmes du Byodo-in. Si vous avez la chance de l’admirer en fin de journée, cela n’en sera que plus magnifique avec le soleil se reflétant dans le plan d’eau qui l’entoure. Poussez la visite dans le musée où vous pourrez acheter quelques souvenirs. Je vous conseille le presse papier : sobre, magnifique et pratique.

Un peu de temps devant vous ? Je vous invite à déguster un thé vert dans l’une des nombreuses boutiques autour du Byodo-in. Uji est aussi célèbre pour ses échoppes de thé vert.

Osaka

Osaka-joDans le cadre de ce circuit au Japon de deux semaines, vous pourrez vous rendre dans les deux lieux que je vous propose dans la même journée sans aucune difficulté.

Inutile de prendre un hôtel à Osaka. Prenez le train depuis Kyoto, il vous faudra moins de 30 minutes pour rejoindre Osaka.

Troisième ville du Japon, je vous conseille de vous focaliser sur deux endroits précis : le château d’Osaka ainsi que ses jardins environnants et l’aquarium Kaiyukan. Vous aurez le temps de vous promener en ville et découvrirez que Osaka est un endroit qui se rapproche un peu plus de Tokyo dans le sens où vous y trouverez un quartier électronique et globalement un peu plus d’animations qu’à Kyoto.

  • Construit entre le XVIème et le XVIIème siècle, le château d’Osaka est une véritable splendeur architecturale qui est emplit d’histoire. Il abrite aujourd’hui un musée sur cinq étages. En haut, vous aurez une vue à 360 degrés sur la ville d’Osaka, un observatoire unique.
  • Le Kaiyukan est un des plus grands aquarium que vous pourrez visiter dans le monde. Ne vous privez pas d’un tel spectacle surtout que vous pourrez y voir un requin baleine, rien que ça !

L’hôtel que vous conseille à Osaka : Harmonie Embrassee

Comment mon ebook va vous aider

Retrouvez dans mon guide complet d’une centaine de pages comment préparer votre voyage au Japon de A à Z en réalisant d’énormes économies. Je vous ai mis tous les bons plans que j’ai pu glaner durant tous mes voyages au Japon afin que vous fassiez à chaque fois les meilleurs choix.

Je sais que cet ebook est fait pour vous qui êtes à la recherche de toutes les informations nécessaires :

Voyage au Japon

Quel itinéraire pour un séjour de 2 semaines

C’est bien beau tout ça mais je fais quoi avec toutes ces informations ? Je vais où ? Quel itinéraire précis ?

Posez-vous les bonnes questions

Vous êtes noyé par les informations présentes dans cet article ? Pas d’inquiétude, tout d’abord, essayons de raisonner de façon pragmatique et séparons le séjour en deux parties :

  • Tokyo et sa région
  • Kyoto et sa région

Maintenant, posez vous ces 3 questions :

  1. À quel rythme souhaitez-vous vivre votre voyage : est-ce que j’ai envie de voir le plus de choses possibles en 15 jours ?
  2. Quels sont vos centres d’intérêts : est-ce que je veux visiter essentiellement des temples ?
  3. Voulez-vous vivre un voyage qui sorte de l’ordinaire : est-ce que je souhaite sortir de Tokyo ou de Kyoto ?

Exemple d’itinéraire pour un circuit de deux semaines

Je vous livre ci-dessous un exemple de circuit. Si vous avez suivi mes conseils, vous devriez avoir en votre possession un JR Pass. Activez le avant de partir à Nikko par exemple, vous pourrez ainsi profiter des trajets gratuits vers Nikko, Kyoto, autour de Kyoto et pour revenir à Tokyo !

  • Jour n°1 : Asakusa
  • Jour n°2 : Shinjuku + Harajuku
  • Jour n°3 : Shibuya + Tokyo tower + Odaiba
  • Jour n°4 : Akihabara + Ueno
  • Jour n°5 : Kamakura
  • Jour n°6 : Hakone
  • Jour n°7 : Nikko
  • Jour n°8 : Nikko
  • Jour n°9 : Kyoto (temples)
  • Jour n°10 : Nara + Uji
  • Jour n°11 : Osaka
  • Jour n°12 : Kyoto (temples)
  • Jour n°13 : Jardins du Palais impérial
  • Jour n°14 : Tokyo

À vous de jouer mais je reste à votre disposition

Vous devriez sans mal arriver à trouver quoi faire durant votre séjour au Japon.

Néanmoins, si vous avez des doutes ou des questions, je vous invite à laisser un commentaire ou à me contacter en utilisant le formulaire, on essayera de trouver ensemble l’itinéraire qui pourrait le mieux vous correspondre.

Pour un voyage de 3 semaines au Japon

Vous souhaitez rester trois semaines ou plus sur le sol nippon et vous souhaitez savoir quels lieux vous pourriez visiter en plus de ceux lister dans cet article ? Pas de souci, je vous invite à lire mon article dédié à un voyage de 3 semaines au Japon. Bons préparatifs !

Circuit au Japon de deux semaines : mon itinéraire
5 (100%) 3 votes