Ryogoku : guide de visites (Tokyo)

Ryogoku (両国) est situé à l’Ouest de Tokyo et il est surtout connu des japonais et des touristes étrangers car il s’agit du quartier des sumos.

Si vous planifiez une visite à Tokyo et que vous recherchez des endroits hors sentiers battus, Ryogoku est une excursion à ajouter dans votre planning de voyage.

Ryogoku est célèbre pour son histoire qui date de l’ère Edo (1603 à 1868), qui est encore visible dans l’architecture et les rues du quartier.

5 circuits optimisés et les conseils pour préparer le séjour parfait

Inspirez-vous de 5 circuits détaillés jour par jour et créez votre voyage idéal.

Vous allez découvrir dans un instant les endroits à ne pas rater et quelques activités sympathiques pour passer un agréable moment.

Ryogoku : le quartier des sumos

Ryogoku est connu pour son histoire liée au sumo et est considéré comme le cœur du sumo professionnel.

De nombreux lutteurs de sumo ont leur domicile à Ryogoku puisque la plupart d’entre eux vivent et s’entraînent en communauté dans des beya (écuries de sumos).

Le quartier abrite aussi le site du Kokugikan, l’arène de sumo la plus célèbre du Japon où se déroulent plusieurs fois par an de grands tournois nationaux.

Sélection de lieux à visiter

Kokugikan

Le Ryogoku Kokugikan est l’endroit où se déroulent les tournois de sumo professionnels trois fois par an (avril, août et décembre).

Si vous n’êtes pas à Tokyo pendant les périodes de tournois, vous pouvez tout de même assister à des entraînements de sumos.

Vous pouvez également visiter le musée du sumo jouxtant le Kokugikan pour en apprendre davantage sur l’histoire et les traditions de ce sport.

Musée Edo

Le musée Edo est un musée d’histoire qui vous donne un aperçu de la vie quotidienne des habitants de Tokyo à travers les époques.

Les expositions comprennent des objets de l’ère Edo ainsi que des expositions interactives sur les traditions et la culture japonaises.

La visite du musée est une expérience éducative et amusante pour tous les âges et c’est un excellent moyen d’en apprendre énormément sur la culture du pays.

Sanctuaire Tomioka Hachimangu

Fondé en 1627, ce sanctuaire est dédié au dieu de la guerre Hachiman, qui est vénéré comme le protecteur du Japon et des samouraïs. Le sanctuaire est un exemple remarquable de l’architecture shintoïste traditionnelle et possède des bâtiments et des jardins magnifiquement entretenus.

Le Tomioka Hachimangu est également connu pour son festival annuel, le Fukagawa Hachiman Matsuri, qui a lieu en août.

Le sanctuaire est également lié à l’histoire du sumo, car il était autrefois le lieu de célébration des victoires des lutteurs de sumo. De nos jours, ils continuent de visiter le sanctuaire pour demander la bénédiction de Hachiman avant les compétitions.

Musée des pompiers

Ce musée est dédié à l’histoire des pompiers de Tokyo.

Vous y découvrirez des expositions sur l’équipement de lutte contre l’incendie, les uniformes et les véhicules utilisés par les pompiers au fil des siècles.

Le musée organise également des démonstrations pratiques de la lutte contre les incendies, donnant aux visiteurs un aperçu de la difficulté et de la dangerosité de ce métier.

Spécialités culinaires de Ryogoku

Chanko Nabe

Le chanko Nabe est le plat traditionnel des lutteurs de sumo.

Il s’agit d’un plat de bouillon savoureux dans lequel on ajoute des légumes, des fruits de mer et de la viande.

Ce plat est ultra copieux et nutritif, parfait pour ceux qui ont besoin de beaucoup d’énergie pour faire face aux rigueurs de l’entraînement de sumo.

Vous pouvez déguster ce plat dans de nombreux restaurants de Ryogoku. Assurez-vous d’avoir l’estomac dans les talons avant de commander un chanko nabe !

Tempura

Le tempura est un autre plat traditionnel japonais qui est populaire dans le quartier de Ryogoku.

Il s’agit de légumes et de fruits de mer panés et frits, servis avec une sauce spéciale.

Yakitori

Le yakitori est un plat japonais de brochettes de poulet grillées sur un barbecue.

Les brochettes sont marinées dans une sauce spéciale avant d’être grillées, ce qui leur donne un goût sucré et salé unique.

Les restaurants de yakitori de Ryogoku servent également d’autres types de viande grillée, ainsi que des légumes et des fruits de mer.

Comment vous rendre à Ryogoku

Ryogoku est facilement accessible en train ou en métro depuis d’autres parties de Tokyo.

La station de Ryogoku est desservie par la ligne de train JR Sobu et la ligne de métro Oedo, ce qui facilite les déplacements dans la ville.

5/5 - (4 votes)

Articles conseillés :

Conseils aux voyageurs, Hébergements

Dans le Top 3 des hôtels à Tokyo : le grand gagnant

3986. Non, ce n’est pas un bout de numéro de téléphone. Si [...]

Itinéraires

Que faire à Nagasaki

Nagasaki est à la fois le nom d'une ville mais aussi celui [...]

Conseils aux voyageurs

Guide de réduction -20% sur votre pocket wifi

Pour les lecteurs du blog, j’ai négocié spécialement un code qui vous [...]


Préparez un voyage mémorable

Créez un circuit 100% Optimisé et dénichez des activités qui vous correspondent

Le guide Planning Flash regroupe 5 circuits détaillés et de nombreux conseils pratiques :

(Ebook gratuit issu de près de 15 ans d'expérience au Japon)


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

newspaper templates - theme rewards

>