Vous êtes à la recherche d’un hébergement à Tokyo mais vous ne savez pas dans quel quartier réserver votre pied à terre ? C’est compréhensible car la capitale nippone est tentaculaire et les zones où loger sont très nombreuses. Alors dans quel quartier loger à Tokyo : on va essayer d’y voir plus clair afin que vous puissiez faire votre choix en toute sérénité.


Tokyo est immense et dans l’imaginaire collectif, les bâtiments se confondent avec l’horizon. Si c’est en parti vrai, vous verrez qu’il ne faut pas avoir peur de la superficie de la ville : on passe du Nord au Sud avec une facilité déconcertante, le maillage des transports est si dense que vous aurez vite fait de ne plus être effrayé. Cependant, afin d’optimiser votre séjour, loger dans un quartier bien situé est primordial.

À Tokyo, il existe des quartiers d’affaires, des quartiers touristiques, des zones dédiées à la culture, aux divertissements en tout genre, … Une chose est sûre, vous ne serez jamais vraiment loin d’un centre d’intérêt si vous logez dans le centre de Tokyo (à moins de réserver un hôtel sur l’île artificielle d’Odaiba, ce qui entre nous ne serait pas très judicieux).

Plus dans Conseils Itinéraires Tokyo


C’est bien beau tout ça mais quels sont les quartiers à privilégier pour perdre le moins de temps dans les transports ? Tous les quartiers de cet article (hormis Asakusa) sont situés sur la ligne Yamanote qui est une ligne ferroviaire circulaire qui fait le tour de Tokyo : ainsi, vous serez sûr d’accéder aux principaux quartiers de la capitale rapidement.

Akihabara

Au Nord-Est de la capitale, Akihabara ne présente que peu d’intérêt au niveau logement : excentré des zones d’intérêts principales, ce n’est pas un quartier où on loge selon moi. Si vous avez du shopping à y faire, vous y viendrez en journée mais cela s’arrêtera là. De plus, la zone est relativement bruyante et surpeuplé en journée. Ce n’est pas un endroit où on a envie de loger. Personnellement, je recherche toujours la tranquillité.

Asakusa

Loger à Asakusa c’est être assuré d’être excentré. Situé au Nord-Est de Tokyo, le quartier est connu pour le Senso-Ji et si la foule se masse devant ce monument en journée, vous ne verrez plus personne le soir venu et pour rejoindre les quartiers plus animés comme Shibuya, il vous faudra prendre le métro puis la ligne Yamanote ce qui prend un temps considérable surtout lorsqu’on sait que les transports en commun arrêtent leur service peu après minuit.

Vous trouverez des logements à prix très attractifs à Asakusa c’est un des points positifs.

Gotanda

Quartier méconnu de Tokyo, Gotanda est peut-être le quartier où résider durant votre séjour au Japon. Situé à deux pas de Shibuya, Harajuku ou Shinjuku, vous pourrez y faire un crochet le soir venu en à peine 10 minutes. Shinagawa est également très proche, idéal pour partir sans trop traîner vos valises avec vous pour prendre le train vers le Sud du Japon.

L’avantage du quartier est qu’il y a des choses à y faire le soir mais qu’il est relativement calme. Ce n’est pas un quartier où les touristes se rendent, d’ailleurs, aviez-vous entendu parler de ce quartier ?

Je vous conseille : le Tokyu Stay Gotanda

Ikebukkuro

Situé au Nord Ouest, ce quartier pourrait s’avérer être un bon compromis : cosmopolite, le choix des hôtels est varié. Vous ne serez pas loin des quartiers animés en soirée comme Shibuya. Même si cela ne serait pas mon premier choix, c’est une option à étudier.

Vous pourrez trouver de quoi vous occuper en soirée sans aucun problème.

Mejiro

Je pourrai copier-coller le paragraphe rédigé sur Gotanda pour Mejiro. Quartier moins touristique, les offres d’hôtels sont légion et vous pourriez y trouver votre bonheur en terme de rapport qualité / prix.

J’ai testé le Richmond Hotel dans ce quartier. Sans être exceptionnel, il reste globalement dans la moyenne.

Otsuka

Il s’agit là d’une zone bien moins animée, l’ambiance est celle d’un petit village et je suis un peu nostalgique lorsque je pense à Otsuka car c’est là que j’ai vécu deux ans d’affilé. Situé à mi-chemin entre Asakusa et Shibuya, c’est un petit coin où il fait bon vivre, loin de la frénésie des quartiers qui ne dorment jamais. Les offres ne sont pas nombreuses mais croyez-moi, essayer ce quartier c’est l’adopter. La gare a été entièrement refaite et on y trouve plein de petits commerces sympathiques ce qui est toujours utile

Pour sortir le soir, vous devrez prendre les transports pour sortir d’Otsuka.

Shibuya

Situé à l’Ouest de la ville, il s’agit d’un des centres névralgiques de la ville avec son fameux carrefour de passages piétons et les dizaines de milliers de personnes qui s’y croisent quotidiennement. Ce n’est pas le premier choix qui me viendrait à l’esprit pour loger à Tokyo : Shibuya est un quartier où il fait bon se balader mais pas résider selon moi. De plus, le prix des hôtels pourraient être plus cher que la moyenne dans la capitale.

En revanche, c’est l’un des endroits où il faut être au moins un soir à Tokyo pour dîner et s’amuser ensuite (en night clubs, dans un game center, en testant les purikura, au karaoke ou au bowling, …).

Shinagawa

Situé au sud de Tokyo, Shinagawa est un quartier d’affaires, il offre l’avantage d’être desservi par une gare shinkansen, idéal pour prendre le train mytique japonais en direction de Kyoto par exemple. Vous pourrez également partir sur Kamakura de cette gare.

Se rendre à Odaiba par la ligne Yurikamome ne vous prendra pas trop de temps. Vous pourrez également partir sur les quartiers très fréquentés de Shibuya ou Harajuku en une vingtaine de minutes.

Le soir venu, le calme règne à Shinagawa. Pour faire la fête, vous devrez vous rendre dans des quartiers plus animés. Il existe de bons hotels à prix attractifs comme le Shinagawa Prince Hotel par exemple.

Je vous conseille : le Shinagawa Prince Hotel

 Shinjuku

Situé également à l’Ouest de Tokyo, Shinjuku est un quartier qui grouille de monde, matin, midi et soir. Sa gare vous permettra de vous rendre à peu prêt d’importe où. Ce n’est pas là non plus où je poserai mes valises : trop de passages, trop de bruit.

Le soir venu, les néons brillent et les possibilités sont innombrables pour vous divertir.

En conclusion : dans quel quartier loger à Tokyo ?

Sachez que globalement, il y a beaucoup de choses à faire sur le côté Ouest de la ville. Alors certains diront qu’il y a aussi énormément à faire côté Est mais pour un premier voyage, privilégiez un logement qui va de l’axe Shinagawa jusqu’à Otsuka.

Si j’avais un top 3 des quartiers où loger dans le désordre cela serait : Shinagawa, Gotanda et probablement Mejiro même si mon coeur balance avec Otsuka, peut-être plus difficilement « appréhendable » pour une première visite néanmoins car beaucoup moins touristique.

Image à la une : copyright Oran Viriyincy

Dans quel quartier loger à Tokyo ?
Notez cet article