Et si on sortait un peu en dehors de Kyoto aujourd’hui ? Nara semble être une destination toute indiquée.

Décidément, j’ai vraiment de la chance, le temps est encore au beau fixe. Direction la gare de Kyoto pour emprunter une ligne régulière rapide qui m’amène à Nara en un peu plus de 40 minutes.

Plus dans Carnets de voyage


Petit passage par l’office du tourisme et c’est parti pour une journée amusante car je sais qu’à Nara, on apprécie autant les temples que les petites créatures qui vagabondent un peu partout.

Mascotte de Nara

Mais non, vous n’y êtes pas, je parle plutôt de ce genre de bêtes. Il est pas mignon le Shika junior ?

Daim de Nara

J’arrive assez rapidement au Kofuku-ji.

Kofuki-ji

Bon, rien de mieux que de commencer par le haut de la ville pour redescendre ensuite vers le monument le plus célèbre de la ville. Pour cela, j’emprunte donc les sous-bois et marche dans une allée bordée d’innombrables lanternes en pierre.

Lanternes en pierre à Nara

Me voilà donc arrivé au Kasuga Taisha, un temple shinto qui accueille en son sein de magnifiques lanternes en bronze. Je n’y manque pas une occasion pour remplir mon ko-shuincho avec une nouvelle inscription magnifique.

Lanterne du Kasuga-taisha

En redescandant, je ne manque pas de passer par le Nigatsu-do qui offre une vue imprenable sur la ville, quel beau panorama avec, en second plan, le toit du Todai-ji.

Vue sur le Todai-ji

Pour finir la journée, quoi de mieux que le Todai-ji et son grand bouddha de presque 15 mètres ?

Todai-ji et sakura

Grand bouddha du Todai-ji

Encore une belle journée passée à visiter, la soirée étant consacrée aux retrouvailles. Je me suis rendu deux fois à Miyakojima, une petite île au Sud de Naha et j’y avais fait la connaissance de différentes personnes. J’ai donc passé la soirée dans un yakiniku puis dans un bar de style Okinawa.

Je vais vous faire une petite confidence : comme je le disais dans ma page A propos, les voyages permettent évidemment de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages mais ils sont aussi un excellent moyen de rencontrer tout un tas de gens dont certains deviennent quelques fois des amis. La preuve, toutes les personnes que je connais sur Kyoto ont répondu présentes ce soir et ça fait vraiment plaisir.

Demain, retour à Kyoto, entre contemplation de sakura et temple.

 

 

 

 

 

2014 sous les sakura au Japon #8 : des temples et des daims
Notez cet article