Il n’y a pas que des hôtels et des auberges de jeunesse à Tokyo. Pour vous loger et si le cœur vous en dit, essayez de tester d’autres types de logement.

Vous souhaitez partir au Japon et visiter Tokyo ? Il va vous falloir trouver un endroit où déposer vos valises et dormir. Si les hôtels et les auberges de jeunesse sont les premiers modes de logement auxquels vous pensez, il y a cependant d’autres types de d’hébergement que vous pourriez envisager.

Plus dans Conseils Hébergements Itinéraires Tokyo


Eh oui, ce ne sont pas les logements qui manquent dans la capitale du Japon. Il y en a pour tous les goûts : qu’ils soient bon marché ou extrêmement chers, plutôt classique ou totalement exotique, vous aurez l’embarras du choix et trouverez à coup sûr votre bonheur.

Allez c’est parti, suivez-moi, petit tour du propriétaire.

1. Hôtels

Chambre d'hôtelValeur sûre, ils constituent le choix numéro un pour la majeure partie des touristes. Il faut savoir que si Tokyo est une très grande ville et l’emplacement de l’hôtel est vraisemblablement un des critères que vous devrez privilégier.

La ville est très bien quadrillée par les lignes de métro et par la Yamanote, la ligne de train extérieure qui fait tout le tour de Tokyo. La mégalopole dispose également d’un excellent réseau de transport avec des trains qui arrivent et partent des stations quasiment à la seconde près par rapport aux horaires annoncés. En bref, vous ne serez jamais très loin d’une station et vous emprunterez des trains ponctuels. En revanche, il y a deux points à avoir en tête : le transport à Tokyo peut vite faire gonfler votre budget et avoir un hôtel trop excentré pourra donc vous coûter un temps certain pour rejoindre certains lieux touristiques.

Les critères de sélection :

  • L’emplacement : essayez dans la mesure du possible de privilégier les hôtels proches de la ligne Yamanote, sur l’arc Shinagawa-Meijiro (Sud / Nord-Ouest), vous aurez l’embarras du choix. Le changement de ligne (par exemple du métro à la ligne Yamanote) pourra faire grimper le budget transport de manière conséquente. À Tokyo, plusieurs compagnies sont en charge des réseaux ferrés et il vous faudra payer à la sortie des lignes de métro puis repayer ensuite à la sortie de la Yamanote. Au delà de cette considération, les transports sont relativement chers dans la capitale.
  • La superficie des chambres : Tokyo est une ville surpeuplée et les chambres quelques fois étriquées ne correspondront pas forcément au standard occidental. Imaginez-vous débarquer en couple avec deux grosses valises, il serait dommage que vous ne puissiez plus circuler dans votre chambre car vous n’avez pas de place pour ranger correctement vos valises. C’est monnaie courante. Annoncée à 10 mètres carrés, la dernière chambre d’hôtel que j’occupais m’a paru bien petite, il a fallu faire du gymkhana entre les valises pour circuler.
  • Le prix : on trouve évidemment tous les prix, de 5,000-7,500 yens par nuit environ (généralement avec salle de bain commune et superficie inférieure à 10 m²) à des prix stratosphériques avec les hôtels de luxe et leurs suites de rêve.

Le Shinagawa Prince Hotel est bien situé, il se situe comme son nom l’indique à Shinagawa. Un peu moins cher mais sympathique, le Richmond hotel situé à Meijiro. Je dirais qu’il est un cran en dessous du Shinagawa Prince hotel niveau standing mais le service est impeccable et vous disposerez d’une piscine.

2. Auberges de jeunesse

K's housePlusieurs chaînes se trouvent sur Tokyo. Si l’un des nombreux avantages de ce mode d’hébergement réside dans le fait que les tarifs sont abordables, la mégalopole nippone n’échappe pas à la règle puisqu’une nuit vous coûtera environ 3,000 yens pour deux personnes.

Ne tardez pas trop à réserver si vous choisissez ce type de logement car bien évidemment, il y a beaucoup moins de chambres disponibles qu’en hôtel et généralement, les taux de remplissage atteignent les 100% à certaines périodes de l’année.

Les auberges de jeunesses comme partout ailleurs sont un excellent moyen de faire des connaissances et de discuter avec des personnes qui viennent des pays du monde entier.

J’ai essayé le réseau K’s House et je n’ai jamais été déçu.

3. Couchsurfing

Dormir chez l’habitant sans rien payer, c’est quand même le bon plan ultime non ? Le principe du couchsurfing est simple : il vous suffit de remplir un profil sur Internet et à vous les nuits gratuites passées dans le monde entier. Evidemment en contrepartie, il faut accepter d’héberger également des personnes sur votre canapé mais l’expérience en vaut vraiment la chandelle.

Hormis le prix de la nuitée gratuite, votre hôte pourra également vous donner d’excellents conseils sur un restaurant, une visite, une adresse, etc. N’ayez pas peur, il y a de fortes chances que des occidentaux vous hébergent sur Tokyo. Et si vous logez chez un japonais, n’oubliez pas d’apporter une petite chose de France, ce petit cadeau sera apprécié.

4. Minshuku

Vous aimez séjourner chez l’habitant ? Vous devriez adorer l’expérience minshuku qui sont ni plus ni moins que des chambres d’hôtes. C’est un excellent moyen de découvrir une partie du quotidien d’une famille et d’échanger.

Je n’ai jamais testé mais je dois bien avouer que cela me tente.

Le prix est relativement intéressant puisque vous devrez généralement débourser entre 6,000 et 10,000 yens par nuit en demi pension.

5. Appartements

AppartementIl faut savoir que certaines agences proposent des appartements à la location pour les touristes. Pour cela, il vous faudra rester généralement plus de deux semaines à Tokyo.

Si ce type de logement pourrait vous intéresser, n’hésitez pas à me contacter et je vous donnerai les coordonnées d’une agence que je connais bien puisque je suis déjà passé par leurs services trois fois. Avoir son appartement, c’est être parfaitement autonome et c’est quelques fois une bonne solution lorsqu’on vient en famille. Pour loger dans un appartement de 20 mètres carrés (voire moins), il vous faudra débourser environ 100,000 yens pour un mois.

6. Hôtels capsules

Dormir dans une capsuleJe ne suis pas un expert car je n’ai malheureusement (ou pas) jamais dormi dans une capsule. Ces logements servent à la base au salary men qui, ayant raté leur dernier train, dorment quelques heures avant de repartir au travail le lendemain matin. Je testerai peut-être un jour mais l’expérience ne me tente pas plus que ça.

Les capsules sont aux standards nippons et je pense que mes pieds dépasseraient largement de la couchette, pas très confortable tout ça.

Vous disposerez de l’essentiel : une couchette et une télévision privative dans votre capsule, des toilettes et des douches communes.

Les prix sont bon marché. Comptez entre 2,500 et 5,000 yens environ par nuit pour vivre une expérience unique.

7. Manga cafés

Manga kissaTout comme les capsules hôtels, privilégiez ce type de logement le temps d’une nuit, pas plus.

Pour passer le temps, vous trouverez sur place des manga en libre service (tout bénéfice si vous comprenez le japonais), mais surtout des ordinateurs connectés à Internet. Il faut savoir que ce n’est pas parce que vous êtes à Tokyo que vous allez pouvoir surfer sur le net via wifi partout. Au contraire, il est assez difficile de trouver du wifi et pour jeter un oeil à votre boite email, un manga café peut être une bonne solution.

Pour vous remplir le ventre, vous trouverez des distributeurs de nourriture et vous aurez dans la majorité des manga café des boissons gratuites à volonté. Vous pourrez même acheter dans certains des nouilles pour faire un vrai repas.

Pour dormir, vous pourrez profiter d’un futon et généralement vous pourrez même utiliser des douches.

Pour y rester la nuit, il vous faudra débourser entre 1,200 et 2,500 yens environ. Certains manga cafés propose des casiers où vous pourrez entreposer vos affaires.

8. Love hotels

Love hotelLes jeunes couples japonais se rendent dans ces hôtels un peu particulier pour prendre du bon temps. Les établissements ont généralement une thématique particulière (Grèce antique, château de princesse, etc.) et les chambres peuvent aussi être décorées différemment pour assouvir les fantasmes. On y trouve également des consoles de jeux.

Vous pourrez soit louer la chambre à l’heure, soit pour une nuit. Il est souvent plus rentable de louer une chambre pour la nuit, les prix des tarifs horaire sont prohibitifs.

Inutile de venir seul, on ne vous laissera pas louer de chambre.

Alors, envie de tenter l’expérience ? Vous trouverez un nombre conséquent de love hotels sur la colline de Shibuya, à côté de nombreux night club.

9. Fast food

Vous pensez que je plaisante ? Eh bien pas du tout. Je ne compte plus les gens que j’ai vu dormir au Mc Donald ou au Burger King de Shibuya. Ces lieux extrêmement propres et même si ils ne sont pas adaptés pourraient être des refuges très utiles si vous avez raté le dernier train et que vous ne souhaitez pas dépenser 10,000 yens pour une course en taxi au bout de la ville.

Evidemment, pour pouvoir vous installer, il vous faudra acheter de quoi manger sur place.

Entre amis, après une soirée dans un club, karaoké ou au bowling par exemple, c’est bien de pouvoir s’installer et manger un Mc Flurry à 4 heures du matin en attendant le premier train à Shibuya.

10. Ooedo onsen Monogatari

Loger au Ooedo onsen monogatariPeut-être avez vous déjà lu mon article de présentation du Ooedo onsen Monogatari, le complexe de bains publics situé à Odaiba.

Eh bien sachez qu’on peut évidemment y rester toute la nuit et profiter des bains mais on peut également y dormir. C’est peut-être une bonne solution si vous souhaitez prolonger un peu l’expérience puisque pour rejoindre Tokyo, il vous faudra 25 minutes de train en empruntant la ligne aérienne Yurikamome et une fois arrivé à Tokyo, il vous faudra prendre la ligne Yamanote ou le métro pour rejoindre votre hôtel. En bref, prévoyez du temps si vous souhaitez rejoindre votre hôtel à Tokyo. Si vous êtes trop juste, il vous faudra passer la nuit dans le complexe soit pour retourner profiter des bains, soit pour dormir.

Plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Zone aménagée en capsule hotel dédié uniquement aux hommes. De 3,400 à 4,400 yens la nuit, à partir de 18 heures.
  • Espace de relaxation dédiée aux femmes avec des chaises longues très confortables équipées de petits écrans TV où on peut dormir.
  • Location d’une chambre : solution nettement plus onéreuse, de 14,000 yens à 33,000 yens. Pour les chambres les plus chères, vous aurez accès à un bain extérieur (rotenburo)

Vous êtes déjà allé à Tokyo ou vous prévoyez d’y séjourner ? Quel est le type de logement que vous avez privilégié ou que vous allez privilégier ?