Le réseau de métro de Tokyo quadrille parfaitement tous les quartiers de la capitale japonaise. C’est le mode de transport idéal pour se rendre facilement en plein cœur de la ville en empruntant les différentes lignes interconnectées opérées par deux compagnies ferroviaires.

Tokyo dispose d’un réseau ferré de très grande qualité, tant sur le plan des infrastructures sur du niveau de services qui est en tout point excellent.

Plus dans Train, Tram, Metro Transports


Tout d’abord, une précision s’impose : on trouve sur Internet des plans de lignes ferroviaires qui couvrent une zone immense qui correspond au Grand Tokyo englobant :

  • la ville de Tokyo ;
  • une partie de certaines préfectures autour de la mégalopole dont Chiba, Ibaraki, Kanagawa et Saitama.

Rendez-vous compte, on parle d’une superficie de plus de 19 000 km². Il est évident que n’importe qui serait complètement perdu dans une zone aussi vaste. De plus, ce plan comprend les lignes de trains.

Le réseau de métro qui va faire l’objet de ce guide complet est beaucoup moins vaste que cela, le voici (il est déjà très fourni) :

Plan du métro tokyoïte

+ Cliquer pour agrandir le plan +

Un réseau bien pensé et efficace

Logos de Toei et Tokyo MetroTreize lignes sillonnent la ville et desservent tous les hubs et les zones moins touristiques en centre-ville. Le métro est le moyen de transport parfait pour se rendre dans des quartiers plus ou moins excentrés. C’est le complément parfait à la ligne Yamanote.

Deux compagnies opèrent le réseau de métro de la capitale nippone :

  • Tokyo Metro : compagnie semie-gouvernementale (détenue par le gouvernement japonais et le gouvernement métropolitain de Tokyo), la société gère 9 lignes de métro qui représentent 195 kilomètres de voies ferrées empruntées par 7,2 million d’usagers tous les jours ;
  • Toei Transportation : société de transport public qui opère notamment 4 lignes de métro soit 109 kilomètres de voies parcourues par 2,6 million de passagers au quotidien.
Le saviez-vous :

Teito Rapid Transit Authority, ancien nom de Tokyo Metro, a été fondé dans le but de construire les lignes de métro à l’intérieur du périmètre de la ligne Yamanote.

Tokyo est une ville qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Comme les plus grandes villes au monde, la capitale japonaise dispose d’un réseau de métro adéquat, pratique, qui permet aux usagers de se déplacer un peu partout avec une grande facilité : que l’on soit japonais ou étranger, le système est tellement bien pensé qu’emprunter les ligne situées en sous-sol est très simple.

Toei et Tokyo Metro ont installé dans les stations des nouvelles bornes automatiques respectivement début 2017 et au printemps 2018. Ces machines qui proposent des menus en 8 langues sont dédiées essentiellement aux touristes étrangers. Elles offrent une grande variété d’écrans qui aideront les usagers en quête d’informations :

  • plan des réseaux
  • navigations par zone d’intérêts touristiques

Avant de poursuivre, téléchargez le plan des lignes de métro de la capitale et jetez-y un rapide coup d’œil, nous allons en discuter dès à présent.

Comment se repérer dans les transports en commun sous Tokyo

Savoir déchiffrer le plan du métro tokyoïte

Tokyo Metro et Toei Transportation ont mis au point un système de balisage intelligent :

  • Chaque ligne dispose d’un code couleur qui lui est propre ce qui permet de distinguer très facilement les tracés sur les plans de métros ;
  • Chaque station est associée à un code très simple qui reprend la première lettre du nom de la ligne et le numéro de l’arrêt en fonction de sa place sur le tracé.

Par exemple, si vous êtes en A10, vous savez que vous vous trouvez à Shimbashi sur la ligne Asakusa (Asakusa line). Ce n’est peut-être pas très clair pour le moment mais regardez ce zoom sur un plan de métro :

Station de Shimbashi

Planifier son itinéraire

Avant chaque journée, il est judicieux de noter les trajets nécessaires pour relier les lieux où l’on souhaite se rendre :

  • Utilisez le plan de métro de la ville et indiquez les stations de départs et d’arrivée si vous les connaissez ;
  • Naviguez sur le site Hyperdia afin de connaître le meilleur trajet en cas de doute ;
  • Pensez à bien noter les gares de changements et les directions.

Peut-être aurez-vous besoin de prendre une ligne de train ou la ligne Yamanote pour rejoindre une station de métro.

Il est vivement recommandé de disposer d’un réseau internet lors de ses déplacements à Tokyo. Cela permet par exemple d’utiliser des services de géolocalisation comme Google Map et ainsi repérer où se trouvent les stations de métros très rapidement.

Comment prendre les transports en commun sous-terrain

Trouver la bouche de métro

On trouve des bouches de métros dans la rue ou des entrées via des centres commerciaux, comme partout dans le monde. Les stations sont facilement repérables grâce aux :

  • logos des compagnies Tokyo Metro et / ou Toei Transportation ;
  • le nom de la station (écrit en kanji et en alphabet romain) ;

Une fois à l’intérieur, on retrouve sur les panneaux d’affichage les cercles de couleurs de(s) ligne(s) et la première lettre de(s) ligne(s) + numéro de la station à l’intérieur.

Nom et couleurs des lignes de métro tokyoïte

Acheter son titre de transport

Pour utiliser les rames de trains en sous-sol, il faut se munir d’un titre de transport et pour cela, il existe plusieurs options :

  • le billet à usage unique ;
  • le pass à la journée ;
  • la carte prépayée de type carte Suica.
Tarification selon l’âge :

  • Adultes : 12 ans et plus – plein tarif
  • Enfants : 6 à 11 ans – demi-tarif
  • Petits / Bas âge : jusqu’à 5 ans compris – gratuit

L’achat de ticket à l’unité

La procédure est très classique. Utilisez les bornes automatiques à proximité des portiques d’entrée :

  • Changer la langue du système en anglais (bouton en haut à droite de l’écran) ;
  • Appuyer sur l’option TICKET
  • Choisissez le tarif si vous le connaissez ou utilisez la fonction de recherche par Nom de station ou Numéro de station sur l’écran
    • Tarifs de Tokyo Metro (prix pour les enfants entre parenthèses) : 170¥ (90¥), 200¥ (100¥) , 240¥ (120¥), 280¥ (140¥), 310¥ (160¥) ;
    • Tarifs de Toei (prix pour les enfants entre parenthèses) : 180¥ (90¥), 220¥ (210¥), 270¥ (140¥), 320¥ (160¥) ; 370¥ (190¥).

L’achat de pass à la journée

Encore une fois, utilisez les bornes afin de choisir le pass désiré :

  • Aux guichets automatiques Tokyo Metro :
    • Tokyo Metro 24-hour ticket : trajets illimités sur l’ensemble des lignes de métro Tokyo Metro pour une durée de 24 heures – 600¥ pour un adulte et 300¥ pour un enfant ;
    • Common One-day ticket Tokyo Metro + Toei : trajets illimités sur l’ensemble des lignes de métro Tokyo Metro et Toei pour une durée de 24 heures – 900¥ pour un adulte et 450¥ pour un enfant.
  • Aux guichets automatiques Toei :
    • Common One-day ticket Tokyo Metro + Toei : trajets illimités sur l’ensemble des lignes de métro Tokyo Metro et Toei pour une durée de 24 heures – 900¥ pour un adulte et 450¥ pour un enfant.
  • Aux aéroports de Tokyo Haneda (International Terminal Visitor Information Center) ou Tokyo Narita (Keisei Bus Ticket Counter) :
    • Tokyo Subway ticket : trajets illimités sur l’ensemble du réseau Toei et Tokyo Metro valable uniquement pour les touristes sur présentation du passeport
      • 24 heures : 800¥ pour un adulte et 400¥ pour un enfant ;
      • 48 heures : 1 200¥ pour un adulte et 600¥ pour un enfant ;
      • 72 heures : 1 500¥ pour un adulte et 750¥ pour un enfant.

L’utilisation de cartes prépayées (Suica et Pasmo)

Les cartes Suica et Pasmo permettent d’emprunter notamment la ligne Yamanote et le réseau de métro à Tokyo. Ces titres de transport sont très pratiques puisqu’on peut emprunter des lignes opérées par différentes sociétés avec la même carte sans se soucier de savoir quel est l’opérateur qui gère la ligne sur laquelle on souhaite circuler.

Accéder aux quais

Pour franchir les portiques automatiques, il suffit de :

  • placer le ticket dans la fente prévue à cet effet et le récupérer au bout ou
  • placer votre carte prépayée sur le lecteur NFC.

Attention à bien garder votre billet puisque vous en aurez besoin pour sortir.

Pour trouver le bon quai, il se fier aux directions.

Après avoir pris votre rame de métro dans la bonne direction, il ne vous suffira plus qu’à descendre au bon arrêt.

Cela peut-être la station qui correspond au le lieu où vous souhaitez vous rendre où la station de correspondance vers une autre ligne auquel cas il vous suffit de regarder les panneaux d’affichage sur le quai : la ligne que vous recherchez sera indiquée par un rond de la couleur de la ligne avec la première lettre de la ligne à l’intérieur.

Exemple :

Je me trouve à Shinagawa (station de la ligne Yamanote – JY25) et je souhaite me rendre à Asakusa (station de la ligne Asakusa – A18).

Pour information : les codes JY n’apparaissent pas sur le plan de métro car la ligne Yamanote est opérée par la compagnie JR East.

Voici donc la marche à suivre :

  • Emprunter la ligne Yamanote et me rendre à Shimbashi (JY 29 / A10 / G08) ;
  • Rechercher les bonnes indications à la station Shimbashi : en sortant du train sur le quai de la ligne Yamanote, je sais que je dois prendre la ligne Asakusa (A18 / G19) (Asakusa line). Je vais donc rechercher un cercle rose avec un A à l’intérieur ;
  • Suivre les panneaux pour arriver devant les portiques du métro ;
  • Utiliser au choix un pass à la journée, un ticket unique ou simplement ma carte Suica pour franchir les portiques automatiques ;
  • Me diriger sur le bon quai sur la ligne en direction de Asakusa.

Horaires

Chaque ligne dispose de ses propres horaires. Globalement, le métro est en service de 5 heures à  minuit (week-end et jours fériés) ou 0h30 (semaine).

Pour des informations plus précises, se rendre sur les sites internet de Tokyo Metro et Toei dans les rubriques Horaires de chaque ligne. Utiliser Hyperdia est aussi une bonne méthode.

Services

Tokyo Metro et Toei mettent à la disposition des usagers un service de wifi gratuit dans les stations et dans certains trains.

Comportement dans le métro

Compagne de publicité 2008-2009

Ne pas manger dans le métroEn 2008, Tokyo Metro avait lancé une campagne d’affichage sur les bonnes manières à adopter dans le métro.

Une quarantaine de posters avaient donc été créé mettant en scène différentes situations plus ou moins déplacées dans le métro ou au contraire des bonnes actions à réitérer le plus souvent possible.

Du côté des mauvaises manières, on pouvait y voir des gens poser leur bagages n’importe où, faire la fête et boire de l’alcool, s’avachir sur les banquettes, écouter de la musique à fond, rigoler à gorge déployée, etc.

Les images sur fond blanc indiquaient des situations à ne pas faire. On pouvait y lire “please do it …

  • at home : Faites le chez vous svp ;
  • on the mountain : Faites le à la montagne svp ;
  • in the athletic club : Faites le dans un club de gym svp ;
  • at the office : Faites le au bureau svp ;
  • in the yard : Faites le dans la cour svp ;
  • at the pub : Faites le au bar svp ;
  • outside : Faites le dehors svp ;
  • later : Faites le plus tard svp ;
  • in America : Faites le aux Etats-Unis svp ;
  • at the beach : Faites le à la plage svp.

Les images sur fond jaune montraient des actions positives à refaire. On pouvait y lire :

  • Please do it again : Faites le de nouveau svp.

Campagne de publicité 2018-2019

Nouvelle campagne Tokyo Metro 2018De avril 2018 jusqu’en mars 2019, le société de transport a décidé mettre en place une nouvelle campagne en faisant appel à l’illustrateur britannique John Shelley qui a déjà vécu dans le pays et qui connaît donc bien ses codes.

L’opération “Good Manners, Good Tokyo!” a le même objectif : faire prendre conscience aux touristes étrangers qu’il y a des règles à respecter dans les transports en commun afin d’assurer la tranquillité de tous les usagers (ci-contre la première affiche).

Vocabulaire et expressions dans une station / métro

Ticket – kippu : きっぷ

métro – chikatetsu : ちかてつ

Train – densha : でんしゃ

Station – eki : えき

Dans un instant – mamonaku : まもなく

Sortie – deguchi : 出口

Entrée – iriguchi : 入口

Escalator – esukaretaa : エスカレーター

Ascenseur – erebetaa : エレベーター

Droite – migi : みぎ

Gauche – hidari : ひだり

Porte – doa : ドア

Le train arrive – densha ga mairimasu : でんしゃがまいります

Dans un instant, le train va arriver sur le quai numéro 1. Attention, veuillez à bien rester derrière la ligne jaune – mamonaku, ichiban sen ni, Tokyo Shinagawa homen yuki ga mairimasu. Abunai desu kara kiroi sen made osagari kudasai : まもなく、一番線に東京・品川方面行きがまいります。 危ないですから、黄色い線までお下がりください

Merci de circuler dans le train – gojosha arigato gozaimasu : ご乗車ありがとうございます

Les portes vont se fermer – doa ga mairimasu : ドアが閉まります

Les portes vont s’ouvrir – doa ga hirakimasu : ドアが開きます

Apprenez plus de mots et expressions en voyage au Japon dans un article spécifique.

Métro à Tokyo : guide pratique complet du réseau
5 (100%) 3 votes