Pour un blogueur voyage Japon, le b.a.-ba c’est l’écriture.

Viennent s’y mêler au gré des envies différents médias comme la photo ou la vidéo

Mais un simple texte bien structuré peut se suffire à lui même pour faire passer ce que l’on souhaite partager à ses lecteurs.

Plus dans Blog


En tant que blogueur, mon clavier est mon meilleur ami.

Mais avant même de se lancer dans l’écriture, il faut avoir une passion à partager.

Et puis aussi des choses à raconter …

… des conseils à prodiguer …

… des messages à faire passer.

Sur quelle interface tourne Planete Maneki

J’aurais peut-être dû en parler dans un des deux articles précédents car c’est un élément très important.

J’ai choisi comme la plupart des blogueurs d’utiliser WordPress, une interface de publication très complète qui a aussi l’énorme avantage d’être très intuitive.

Je sévis en tant que blogueur voyage Japon depuis plus de 10 ans et j’ai débuté avec WordPress alors lorsque j’ai lancé Planete Maneki en 2012, je n’ai pas hésité.

Je pourrais consacrer un article dédié à WordPress si cela vous intéresse, que vous souhaitiez ou non vous lancer vous aussi dans l’aventure du blogging.

Comment trouver des sujets d’articles captivants ?

En tant que blogueur voyage avec un tropisme particulier sur le Japon, les choix d’articles sont intarissables car je peux à loisir parler :

  • D’un lieu en particulier
  • D’une activité traditionnelle ou plus contemporaine (atypique ou non)
  • D’un logement
  • De bons plans
  • De conseils pratiques

Rien qu’avec ces cinq thématiques, je pourrais m’occuper à l’infini.

Et les idées de sujets me viennent plutôt naturellement.

Soit parce que j’ai eu un coup de cœur et que je souhaite vous en parler le plus vite possible.

Ou bien soit car je sais que c’est quelque chose qui vous aidera à organiser votre voyage ou qui vous permettra de vous faciliter la vie durant votre séjour.

Comment choisir l’ordre des thématiques

Afin d’assurer une certaine homogénéité sur le blog, j’essaie de varier du mieux possible les sujets.

Si je poste un avis sur un logement, je ne vais pas en reposter un dans les jours qui suivent.

En revanche, je vais plutôt en profiter pour mettre en valeur un quartier, une activité ou bien un guide pratique sur une idée en particulier.

Comment faire passer ses idées

L’écriture reste un excellent moyen pour décrire au mieux les principaux messages que je souhaite faire passer.

Cependant, cela nécessite un peu d’organisation en amont pour ne pas rendre le tout trop ennuyant en prenant soin d’être le plus clair possible.

Généralement, selon la thématique abordée, la physionomie de l’article ne sera pas du tout la même.

Vous pouvez voir qu’un article de la section Logements comme mon avis sur le Shinagawa Prince Hotel à Tokyo est totalement différent de mon exemple de circuit au Japon sur 2 semaines.

Les idées et les messages à faire passer sont totalement différents.

Comment rédiger ses articles

Comme je l’ai dis en préambule, la rédaction d’articles est relativement aisée sous WordPress.

Pour ce qui est des fonctionnalités d’écriture, cette plateforme se présente comme un logiciel de traitement de texte avec de multiples options de formatage.

Vous pouvez voir à quoi cela ressemble pour cet article ci-dessous.

Vous voyez, l’interface est vraiment bien pensée. Et ce n’est qu’une petite partie de la plateforme de rédaction que vous avez à l’écran.

En tous les cas, vous avez compris le principe et l’outil.

Ce que j’aime en tant que blogueur voyage Japon : raconter des histoires

Si il y a bien une chose que j’apprécie tout particulièrement, c’est la rédaction de carnets de voyage.

ET POURTANT !

Si vous naviguez sur le blog, vous n’en verrez que très peu.

Jusqu’à présent, j’ai préféré prioriser des articles de conseils et de bons plans et laisser mes notes de voyage dans le tiroir.

Si vous souhaitez voir à quoi ressemble ce genre d’article, lisez par exemple mon compte rendu de ma demie heure cataclysmique dans l’hôpital de l’horreur au Fuji-Q.

J’avais vraiment flippé à l’époque…

Je vais essayer de me livrer à cet exercice un peu plus souvent dorénavant.

En fait, en réalisant cette série d’articles « Behind the scene », je m’aperçois que je n’utilise que très peu le « je » afin de vous parler de ce que je peux avoir l’occasion de vivre au Japon de manière positive mais aussi négative.

Voilà, c’est à peu près tout sur les articles. Je vous donne donc rendez-vous la semaine prochaine pour traiter d’un autre sujet.

Et si vous êtes à la recherche d’un lieu atypique, je vous invite à lire ce city-guide vers une destination qui m’a fait rêvé.

Vous m’en direz des nouvelles, je compte sur vous.