PlaneteManeki - Organisez votre voyage au Japon

Un pèlerinage chrétien dans un Japon rural

Durant plus de 200 ans durant la période de Edo, le Japon s’isola du reste du monde et fit des Chrétiens des hors la loi. Des milliers chrétiens japonais trouvèrent alors refuge dans les îles Goto.

C’est ainsi que dans la partie Est de la mer de Chine, en particulier sur l’île de Fukue, les croyants pouvaient pratiquer leur foi dans le plus grand des secrets. Avec près de 140 îles, il était assez simple de se cacher des troupes inquisitrices.

Lorsque le Gouvernement leva l’interdiction en 1873, les chrétiens du Japon décidèrent de rester sur les îles Goto afin de bâtir des églises sur le territoire. On en compte une cinquantaine aujourd’hui éparpillée sur toute la région.

Même si certaines églises semblent en piteux état de l’extérieur, leur intérieur est extrêmement bien maintenu.

Ce sont évidemment de magnifiques endroits d’introspection où les croyants viennent prier en toute quiétude.

Cinq îles principales forment l’archipel des îles Goto (qui veut littéralement dire « cinq îles »). On retrouve ainsi :

  • Nakadori
  • Wakamatsu
  • Naru
  • Hisaka
  • Fukue

Fukue

L’île de Fukue est situé à l’extrême Ouest de l’archipel. Il s’agit de l’île principale de Goto et elle accueille notamment l’aéroport, le port, le château de Fukue, l’Office du Tourisme et le musée de l’Histoire.

L’église de Dozaki est un des sites les plus touristiques des îles Goto. Une petite chapelle y avait été construite en 1879 par le père Joseph-Ferdinand Marmand alors missionnaire à Nagasaki. C’est en 1907 que l’actuelle église y fut bâtie en lieu et place de la chapelle par le missionnaire français Peroud. De style gothique et construite entièrement en briques rouges, elle a aujourd’hui été transformé en musée.

 

Mon hébergement préféré :

Tous les articles sur Îles Goto



Conseils

Activités / Visites

Bars/Restaurants

newspaper templates - theme rewards