Avoir Internet au Japon est très utile. Si on peut se passer d’Internet en vacances dans de nombreux pays, pouvoir surfer sur le net au Japon vous facilitera grandement la vie et vous permettra de ne pas perdre de temps et même d’en gagner afin de profiter toujours plus de vos journées dans ce beau pays. Je vous propose dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour que vous puissiez accéder à Internet tout le temps sur votre téléphone au Japon à un prix très compétitif.

Lorsqu’on part en voyage, on aime quelques fois se couper de la routine quotidienne, de l’actualité. Il arrive qu’on prenne également beaucoup de plaisir à ne plus être connecté sans cesse sur Internet. Les emails ? Je jetterai un œil à ma boite ce soir. Si je n’ai pas le temps ou autre chose à faire cela attendra bien.

Plus dans Conseils aux voyageurs


Néanmoins, avoir du réseau internet au Japon vous sera extrêmement utile, nous verrons un peu plus bas pourquoi. Comment accéder à Internet depuis votre smartphone 24 heures / 24 au Japon sans dépenser une petite fortune ? J’ai testé la solution bmobile et j’approuve et valide à 200% !

Il existe différents moyens d’avoir accès au net sur l’archipel nippon mais seul une méthode vous permettra d’y être connecté 24h/24 et 7 jours/7 pour un prix très abordable. Voyons donc cela de plus près…

Pour surfer sur Internet au Japon : l’offre de b-mobile

Type de carte SIM pour avoir Internet au Japon

b-mobile propose une trois offres à tous les touristes étrangers se rendant au Japon. Pour un peu plus de 2,000 yens, vous pourrez surfer sur le net sans vous priver (vous ne pourrez pas passer vos journées à regarder en boucle des vidéos sur YouTube évidemment mais entre nous, je pense que vous aurez mieux à faire).

b-mobile propose ses solutions b-mobile PAYG SIM, PAYG Data SIM et VISITOR SIM à tous les touristes étrangers au Japon.

Les cartes SIM prépayées sont compatibles avec les téléphones fonctionnant sous Androïd et iOS (6 et 7).

Parlons donc justement de ces cartes afin que vous commenciez à y voir plus clair.

Votre smartphone devra être désimlocké pour pouvoir accepter une carte SIM japonaise. Pour désimlocker votre téléphone, un simple appel au service clients de votre opérateur suivi d’une manipulation simple vous permettra de désimlocker votre téléphone. Il vous faudra attendre 3 mois après l’achat de votre mobile pour demander à ce qu’il soit désimlocké.

Les cartes b-mobile

Nous l’avons vu, vous pourrez choisir entre trois cartes.

Les prix des cartes vont de 2,380 yens à 9,980 yens (TTC) et vous permettent d’avoir accès au réseau de NTT Docomo partout au Japon.

La b-mobile PAYG SIM

C’est la seule carte qui vous offre la possibilité de téléphoner au Japon et à l’international pour 60 minutes. Cette carte propose un volume de données de 3G en haut débit et elle a une durée de 7 jours. Visiblement vous ne pouvez pas la recharger. Elle coûte 9,980 yens TTC et vous pouvez vous la procurez :

  • sur les sites de b-mobile, Amazon Japon ou Yodobashi
  • dans 2 hotels à Kyoto (pour le moment) et dans
  • dans de nombreux magasins des chaines Yodobashi, Aeon ou Dospara

La b-mobile PAYG Data

Le volume de données internet total que vous pouvez consommer est de 3GB en haut débit pendant une durée de 14 jours. Cette carte n’est pour le moment disponible que dans un hôtel à Kyoto. Vous ne pouvez pas la recharger. Elle coûte 4,990 yens TTC.

La b-mobile VISITOR SIM prepaid

Vous pourrez utiliser le réseau de façon illimité durant 14 jours. En revanche, si vous consommez 1GB sur 3 jours consécutif, votre débit pourrait être réduit. Vous pouvez recharger votre carte par Internet à la fin des 14 jours. Elle coûte 2,380 yens TTC et vous pouvez la trouver :

  • sur les sites de b-mobile, Amazon Japon ou Yodobashi
  • dans de nombreux magasins des chaines Yodobashi, Aeon ou BIC Camera

Cette carte peut être aussi expédier à votre hôtel ou au bureau de poste de différents aéroports (Narita, Haneda, Kansai, Fukuoka, …)

Quelle carte choisir ?

Pour l’instant, autant être honnête, vous avez le choix entre la VISITOR SIM et la PAYG SIM puisque la PAYG Data n’est disponible que dans un seul hôtel, à Kyoto.

Si vous avez besoin de téléphoner impérativement, vous vous tournerez vers la PAYG SIM. Pour vous donner une idée, j’ai beaucoup utilisé Google Maps, publié pas mal de photos / vidéos sur Instagram tout en tweetant et en utilisant Facebook durant mon dernier voyage au Japon. À la fin de mes deux semaines de voyage, il me restait encore plus de 250Mo à utiliser et j’avais une carte 1GB (b-mobile ne proposait pas de carte 3GB). En terme de rapidité, c’était aussi fluide qu’avec ma 4G ici en France. Donc avec 3GB de données, vous êtes tranquille.

Où commander votre carte SIM b-mobile

Offre de bmobileComme indiqué plus haut, vous pourrez trouver les cartes soit en les commandant sur Internet, soit directement en magasins excepté pour la PAY Data SIM.

Si vous souhaitez commander votre carte SIM et vous la faire livrer soit à votre hôtel lors de votre arrivée au Japon ou la récupérer au bureau de Poste d’un aéroport, il vous suffit de vous rendre sur le site de b-mobile et de remplir les informations requises.

Vous pourrez vous faire livrer votre PAYG SIM dans votre hôtel ou à une autre adresse au Japon. Vous pourrez vous faire livrer votre VISITOR SIM dans votre hôtel, à une autre adresse au Japon ou bien dans le bureau de Poste d’un aéroport japonais (Narita, Haneda, Kansai, …). Pour la commande, vous devez indiquer dans quel lieu vous souhaitez recevoir votre carte SIM (aéroport ou hôtel) / quel type de carte SIM il vous faut (nano, micro ou regular).

La livraison au Japon s’effectue entre 2 et 13 jours à partir de votre date de commande. Passez donc votre commande dans les jours qui précèdent votre départ au Japon. C’est vous qui fixez la date de livraison et sachez que la date de livraison équivaut aussi à la date de début de mise en service de la carte SIM et donc de la période de 7 ou 14 jours.

Le paiement s’effectue par carte bancaire directement sur le site et il faut moins de 5 minutes pour remplir le formulaire de commande.

Vérifiez bien quel modèle de carte fonctionne avec votre smartphone (nano, micro, regular) car une fois la commande effectuée, vous ne pourrez pas retourner votre carte SIM si il ne s’agit pas du bon modèle.

Vous avez consommé l’intégralité du volume de données avant les 14 jours ou vous souhaitez encore l’utiliser après 14 jours ? Pas de souci, il vous suffit de vous connecter au site de b-mobile et de recharger votre carte SIM VISITOR. Vous devrez le faire dans les 10 jours suivant l’expiration du délai de 14 jours (vous recevrez un email de Japan Communications à ce sujet).

Les alternatives à bmobile

Cartes SIM prépayées NTT Docomo

Distributeur de cartes SIMDepuis Juillet 2015, NTT Docomo propose aux voyageurs d’acheter des cartes SIM prépayées directement dans les aéroports nationaux comme Haneda ou Narita à Tokyo mais également dans des aéroports du Kansai (ci-contre un distributeur à Narita)

NTT Docomo propose des cartes SIM (tailles normale, micro et nano) pour des périodes distinctes :

  • 7 jours : 100Mb / jour pour un prix de 3,450 yens (hors taxes)
  • 14 jours : 100Mb / jour pour un prix de 4,950 yens (hors taxes)

Si l’utilisateur dépasse les 100Mb / jour, le débit sera réduit à 200Kbps jusqu’à minuit.

Carte SIM prépayées Japan Travel package BIC Camera

Chez BIC Camera (chaîne de magasins d’électronique), vous pourrez acheter une carte SIM prépayée (tailles normale, micro et nano) avec deux volumes de données (2Go pour 3,791 yens et 1Go pour 2,460 yens). Il est possible d’acheter ces cartes SIM dans les magasins BIC Camera ou sur Internet.

Wifi

Si vous souhaitez uniquement consulter votre boite email de temps à autres, le wifi est une bonne solution car c’est le plus souvent gratuit.

En revanche, contrairement à ce que l’on pourrait penser, on ne trouve pas si facilement que ça du Wifi au Japon (au Starbucks tu trouveras du wifi mon jeune apprenti !) et il arrive quelques fois que les hôtels en profitent pour vous faire payer le wifi dans votre chambre.

Une chose est sûre, vous n’aurez pas de wifi 24h/24, surtout lors de vos visites.

Lors de mes précédents voyages au Japon, le wifi m’avait suffit même si je ne pouvais pas alimenter mon compte Instagram ou tweeter en temps réel comme je le fais en France.

Pocket wifi

Il existe des pocket wifi, petits routeurs vous permettant d’accéder à Internet 24 heures /24.

Je n’aime pas me trimbaler un petit appareil sur moi pour pouvoir accéder à Internet. J’apprécie le fait de n’avoir que mon téléphone pour surfer sur le net. D’autant plus que si on oublie la petite pocket wifi le matin dans sa chambre, pas d’internet pour la journée.

3 cas concrets pour vous prouver l’utilité d’un accès internet au Japon

Voilà trois cas concrets qui me sont arrivés lors de mon dernier voyage au Japon. Je vous invite à cliquer sur chacun d’entre eux pour les voir en détails.

J’ai besoin d’une information utile : j’utilise Google

Je visite les jardins du palais impérial et sur un coup de tête je me dis qu’il serait sympathique de me ballader sur la Sumida, de Asakusa jusqu’à Odaiba. Pour cela, je dois connaître les horaires de départ des bateaux. Sans internet, pas de réponse…

Je gère mon temps au mieux : j’utilise Hyperdia.com

Je suis à Nara et je profite pleinement des temples et des daims. Je souhaite prendre encore quelques photos et des vidéos, je décide de prolonger ma visite jusqu’au début de soirée. J’ai fixé un rendez-vous à 21 heures à Kyoto et je ne souhaite pas être en retard. Pour savoir à quelle heure partira le train qui me permettra d’être à Kyoto à l’heure, j’utilise Hyperdia.com en profitant donc jusqu’au bout de Nara en sachant que je serai à l’heure à Kyoto.

Je suis perdu : j’utilise Google Maps

Je souhaite tester un bar que j’ai identifié chez moi. Une fois au Japon, je me dis que je vais trouver facilement l’endroit et bien pas du tout. Les adresses au Japon ne sont pas formées de la même façon qu’en Europe ou aux Etats-Unis par exemple. Même les japonais ont du mal à s’y retrouver quelques fois. C’est pour cela que Google Maps s’est avéré être le compagnon idéal durant tout le séjour. Je souhaitais donc me rendre justement dans ce fameux bar, tout proche de la gare de Shinjuku. Une fois sur place, sans ouvrir Google Maps, j’aurais bien tourné une heure pour y arriver en demandant de l’aide à de nombreux passants dans la rue. Grâce à Google Maps, je n’ai demandé de l’aide à personne et je m’y suis rendu en 10 minutes. La géolocalisation, ça a du bon quelques fois !

Mes impressions sur la carte b-mobile VISITOR SIM

  • Une mise en route du service quasiment immédiate (insertion de la carte SIM, paramétrage de mon smartphone effectué en 1 minute) : pas besoin d’activation, la carte SIM est prête à l’emploi.
  • Un réseau de très grande qualité : je n’ai jamais perdu le réseau dans tous les endroits où je me suis rendu (Tokyo et sa grande banlieue, Kyoto et sa grande banlieue, Hiroshima et Miyajima) même 6 niveaux sous terre dans le métro à Tokyo.
  • Un volume de données largement suffisant pour mon usage personnel (Google Maps, animation des réseaux sociaux en alimentant mes comptes Facebook, Instagram et Twitter en photos et vidéos).
  • Un usage et une rapidité identique sinon meilleure qu’en plein centre de Paris.
  • Un service de livraison excellent directement au Japon (à l’aéroport ou à votre hôtel).
  • Un prix raisonnable pour une utilisation d’internet sans se priver en journée : le soir, vous aurez généralement le wifi à votre disposition dans votre hôtel / guesthouse.

Vous l’aurez compris, une carte SIM b-mobile est un must-have au Japon : Hyperdia.com et Google Maps m’ont été extrêmement utiles durant mon dernier voyage au Japon, je m’en suis servi plusieurs fois par jour sur mon smartphone.

Pensez-vous un jour avoir recours à cette carte SIM ? Quel est votre usage d’internet en voyage : vous êtes du genre à vous couper du net pendant vos vacances ou plutôt à instagramer tous vos repas ? Parlons-en !

Avoir Internet en permanence sur votre smartphone au Japon
Notez cet article