Vous êtes en train de créer votre liste de visites au Japon.

Vous avez déjà ciblé plein de choses intéressantes à faire mais vous avez un doute…

Est-ce que vous n’avez pas vu un peu trop grand ce coup-ci ? Est-ce que vous n’avez pas un peu abusé sur le nombre de choses à faire ?

Plus dans Conseils aux voyageurs Itinéraires


Un voyage au Japon n’est pas un séjour comme un autre.

D’ailleurs, il ne se prépare pas exactement comme un de vos voyage.

Non. Ce serait une erreur.

Réellement.

Les voyageurs fantasment beaucoup sur ce pays si différent et l’envie d’en voir beaucoup en peu de temps est surement quelque chose qui vous a déjà traversé l’esprit.

Mais est-ce réellement une bonne idée ? Comment trouver un bon rythme ? Comment choisir les bonnes visites au Japon ?

Comme de nombreux voyageurs, vous ne vous rendrez au Japon peut être qu’une seule fois.

C’est une chance absolument incroyable.

Ou alors peut-être y reviendrez vous dans quelques années et là ce serait le bonheur absolu.

Mais ce qui vous intéresse déjà là, tout de suite, maintenant, c’est d’organiser au mieux votre prochain voyage.

On comprend donc assez bien le fait que vous souhaitiez ne rien rater, être partout en même temps, en voir le plus possible.

Cependant, même avec la meilleure volonté du monde, vous savez que cela n’est pas réalisable, il va donc falloir faire des choix et certains compromis.

Difficile de répondre à cette question : faut-il chercher à en voir le plus possible une fois arrivé au Japon ?

En revanche il y a une réponse que vous devez avoir sans même réfléchir :

Voulez-vous faire de votre séjour au Japon un périple marathon ?

ou …

Avez-vous envie de prendre votre temps et profiter plus sereinement ?

Visites au Japon : les critères à prendre en compte

Analysez vos forces et vos faiblesses

Cela dépendra grandement de votre état de forme générale du moment et si vous avez la capacité récupérer et à enchaîner :

Les visites …

Les trajets en bus et/ou trains …

Les changements d’hôtels.

Et puis ce n’est pas tout.

Certains n’ont besoin que de 4 heures de sommeil par nuit.

D’autres voyageurs craignent la chaleur et l’humidité.

Certains ne peuvent pas forcément aligner des kilomètres de marche tous les jours tout en assurant la logistique que des changements de lieux et d’hôtels exigent.

Lorsque vous bâtissez votre planning, il faut bien que vous preniez en compte vos forces et vos faiblesses.

Pensez aux distances

Essayez vraiment de vous mettre en situation une fois sur place.

Par exemple, si vous pouvez visiter Nikko en une journée en partant de Tokyo et en revenant dans la capitale en fin de journée, c’est possible

Oui mais…

… Ce n’est pas de tout repos.

Alors si cumuler ce type de journée sur le papier est très facile, vous vous apercevrez une fois sur place que vous serez à bout de force à la fin de la deuxième journée.

Ce n’est pas ce qu’il y a de plus optimal pour profiter de ses vacances tant attendues.

De la même manière, même si les shinkansen permettent de relier des villes relativement rapidement, ne cumulez pas trop les trajets sur une petite période.

Vous pourrez vous reposer dans le train mais le temps perdu dans les transports ne se rattrapera pas lors de vos visites.

Vous l’aurez compris, cumuler les lieux de visites éloignés n’est pas une bonne idée, à moins que vous puissiez rester dans le pays au moins trois semaines car à un moment donné, il y a fort à parier que vous serez fatigué.

Et puis, posez-vous également ces deux questions :

  • Est-ce que profiter c’est forcément en voir le plus possible ?
  • Est-ce que prendre le temps de s’imprégner des lieux n’est-il pas plus enrichissant ?

Pour en savoir plus sur certains lieux, vous devrez de toute façon prendre le temps de lire et d’assimiler. La course ne sera alors pas de mise.

Ma philosophie de voyage pour des visites au Japon

Un séjour sur l’archipel nippon vous permettra de vous rendre compte par vous même qu’il faut quelque fois savoir lâcher prise pour se sentir mieux, pour faire mieux.

Si vous ressentirez à coup sûr l’énergie, le stress et la frénésie qui règne à Tokyo, il n’en sera pas du tout question dans des villes plus petites.

Vous pourrez par exemple le ressentir aisément dans les rues calmes de Kyoto à la nuit tombée dans les quartiers les moins touristiques.

Vous prendrez alors le temps et votre voyage revêtira surement un caractère plus philosophique ou vous lâcherez prise pour ne vous préoccuper que de l’essentiel.

Difficile de savoir si vous devez en visiter le plus possible dans le temps qui vous est imparti.

Chacun trouvera sa réponse qui lui correspondra le mieux mais si j’avais un conseil à vous donner c’est que vous ne pourrez jamais tout visiter.

Mon conseil de baroudeur

Si vous souhaitez enchaîner les visites et ainsi saturer le plus possible votre planning, c’est possible mais je pense qu’il serait plus sage que vous vous laissiez du temps.

Tout simplement pour vous ressourcer afin de profiter au mieux de chaque lieu car chaque endroit au Japon est un petit trésor

Du petit temple de quartier le moins connu au plus touristique, d’une ruelle qui ne paie pas de mine au carrefour de Shibuya, …

Choisissez consciencieusement les lieux que vous souhaitez visiter et profitez-en du mieux possible en vous documentant avant votre départ ou en lisant les informations à leurs sujets une fois sur place.

Croyez-moi vous ne le regretterez pas et vous reviendrez du Japon avec des souvenirs mémorables.

Si vous avez envie d’être aiguiller, de trouver le bon rythme et de construire le voyage qui vous ressemble, construisez un planning optimisé et trouvez les réponses à vos questions dans mon programme dédié.

Comment vous rassurer sur cette question de rythme de visites au Japon

N’oubliez pas que vous êtes seul maître de votre planning et que vous aurez tout loisir de l’ajuster sur place dans la limite du raisonnable si vous avez déjà réserver vos logements dans différentes villes.

Tout est toujours possible, que le planning ne soit pas une trop grande source de questionnement ou de stress, vous trouverez le bon compromis.

Dites-vous bien également que ce n’est pas parce que vous faites comme des milliers de personnes en visitant les lieux les plus touristiques que votre voyage ne sera pas une réussite.

Encore une fois, prenez le temps de regarder également autour de ces lieux, des petites ruelles dans lesquelles ne se promènent pas beaucoup de monde, un petit temple de quartier situé aux abords des lieux les plus fréquentés, …

En bref, osez vous aventurez un peu partout, vous tomberez toujours nez à nez avec quelque chose de magique.

Et si vous êtes à la recherche de choses à faire, vous trouverez votre bonheur sur le site officiel de l’organisation du tourisme japonais.

Avec tous ces conseils, vous trouverez le compromis parfait pour vos différentes visites au Japon.