La taille de Tokyo peut effrayer certains voyageurs qui se demandent comment se déplacer sans se perdre. Comment se repérer ? Quel mode de transport privilégier ? Vous allez voir que ce n’est pas si difficile que cela et qu’au bout de quelques heures, vous risqueriez même d’être comme un poisson dans l’eau.

Il y a tant de choses à voir à Tokyo, tant d’activités à y faire. Il serait bien dommage de ressentir une certaine appréhension lorsqu’il s’agira de vous demander comment vous rendre d’un point à un autre. Vous allez voir que contrairement aux idées reçues, se déplacer dans cette ville tentaculaire est chose (très) aisée.

Plus dans Conseils Conseils aux voyageurs Tokyo


Par où commencer ?

Le grand Tokyo c’est vaste (d’où son nom)

La première chose qui va vous sauter au yeux en ouvrant une carte du réseau de transport ferroviaire de Tokyo et sa banlieue c’est sûrement l’étendue de la zone, l’enchevêtrement de lignes et le nombre de stations. Oui, ça fait toujours ça la première fois, surtout si vous ouvrez une carte en japonais. Les transports à Tokyo ne manquent pas.

C’est sûr je vais me perdre…

carte des trains de Tokyo

Ne paniquez surtout pas

Inutile de vous mettre la rate au court-bouillon puisque la ville de Tokyo, pour simplifier au maximum, se trouve au milieu de cette carte. Ce réseau présente ainsi les lignes de métro et de trains de Tokyo et sa grande banlieue : vous avez par exemple en bas à à gauche Yokohama.

Pas de panique, vous n’aurez jamais besoin d’aller vous aventurer trop loin  de Tokyo-inta muros et quand bien même vous souhaiteriez le faire, il y a bien peu de chance pour que vous vous perdiez. Comme des millions de voyageurs avant vous, vous allez parfaitement naviguer dans la capitale.

Moyens de transport à Tokyo

Le taxi

Taxi jauneEt pourquoi pas ? Si vous en avez les moyens et que vous ne souhaitez pas vous embêter, montez dans un taxi.

35,000 taxis circulent dans Tokyo pour le compte de plus de 300 compagnies de taxis. Vous pouvez héler un taxi en pleine rue ou bien en trouver à des stations, à votre hôtel, comme partout dans le monde.

Vous en trouverez à toute heure du jour et de la nuit. Voilà quelques éléments sur la tarification d’une course dans l’un des 23 arrondissements de Tokyo et de Mitaka :

  • Les 2 premiers kilomètres : coût initial fixes de 730 yens
  • Tous les 280 mètres ensuite : coût de 90 yens
  • Tarifs spéciaux pour une course de moins de 10 kilomètres par heure : coût de 90 yens toutes les 1 minute 45.
  • Surcoût / extra entre 22 heures et 5 heures : +20% des tarifs pratiqués en journée

Taxis : avantages et inconvénients

  • Confort absolu : lune fois votre destination donnée au chauffeur, profitez du paysage
  • Durée des trajets : en cas d’embouteillage, vous riquez de rester coincer dans votre taxi longtemps
  • Coût du trajet : le taxi est le moyen le plus onéreux pour se déplacer à Tokyo

Le train

Certainement un des moyens de transport à privilégier dans Tokyo. La ligne de train la plus célèbre et la plus empruntée par les touristes est la ligne Yamanote gérée par l’opérateur Japan Railways. Elle fait le tour de la ville et vous permettra aisément de vous rendre dans les lieux les plus touristiques de la capitale. Comptez environ une heure pour faire un tour complet sur cette ligne circulaire.

Comment emprunter un train : tickets ou cartes ?

Vous pouvez acheter un billet à l’unité dans un gare directement aux bornes automatiques qui sont équipées d’un écran et qui offrent un menu en anglais. Le prix diffère évidemment en fonction de la durée du trajet. Si jamais vous vous trompez, vous pourrez payer le complément directement à la gare où vous sortez (il faut bien garder son ticket avec soi pour l’insérer dans la borne de sortie qui avalera votre ticket).

Vous pouvez aussi privilégier la solution de facilité et acheter une carte Suica ou PASMO. Il s’agit de cartes à puce sans contact sur lesquelles vous pouvez charger de l’argent auprès de bornes automatiques prévues à cet effet. Vous n’avez alors plus qu’à passer votre carte sur les lecteurs situées sur les bornes à l’entrée et à la sortie des quais pour circuler. Une carte Suica ou PASMO peut être achetée dans les aéroports de Narita ou Haneda ou directement dans les machines automatiques prévues à cet effet. Vous pourrez vous procurer une carte Suica également auprès des comptoirs JR des grandes gares de la capitale (Tokyo, Ikkebukuro, Shinjuku, …).

Trains : avantages et inconvénients

  • Directions clairement indiquées : noms des stations, panneaux de directions et affichages en anglais
  • Ponctualité : arrivée et départ à quelques secondes près
  • Propreté : aucun détritus sur les voies ou dans les rames
  • Coût abordable

 

Trains de nuit au Japon

Le métro

Si la ligne Yamanote fait le tour de Tokyo, vous aurez quelques fois plus vite fait de prendre le métro notamment pour rallier l’Ouest de la ville si vous vous trouvez à l’Est : le réseau de métro quadrille parfaitement l’intérieur de la ville. Vous serez de toute manière obligé d’emprunter les lignes de métro pour vous rendre dans certains lieux. Comme les trains, le réseau sous-terrain de Tokyo bénéficie des mêmes avantages (rames à l’heure, propreté, …).

Métros : avantages et inconvénients

  • Rapidité : rien de mieux que le métro pour traverser la ville en largeur
  • Maillage : très bon maillage du réseau sous-terrain qui vous permet d’aller un peu partout dans la ville

Le vélo

Oui, je vous comprends, ce moyen de transport peut faire peur à première vue, spécialement si vous ne connaissez pas la ville, sans oublier qu’on conduit à gauche au Japon. Ajoutez les piétons et les voitures et vous ressentirez une appréhension bien compréhensible. Entre nous, je ne vous parle pas de parcourir en vélo un trajet allant du Nord au Sud de la capitale, cela ne serait pas une bonne idée pour une première à Tokyo. Néanmoins, découvrir les joies de la bicyclettes dans votre quartier dans des petites rues est une bonne entrée en matière. Une fois que vous aurez pris de l’assurance, n’hésitez pas à partir à l’assaut des grandes artères, vous ne serez pas déçu du voyage : vous ramènerez plein de beaux souvenirs.

Métros : avantages et inconvénients

  • Découvertes : découvrez la ville sous un autre angle
  • Rapidité : pour faire de petites distances, vous irez surement plus vite qu’en métro / train si vous connaissez le trajet
  • Liberté : quoi de mieux que de circuler en vélo pour se mêler aux Tokyoïtes et allez où bon vous semble

Où louer son vélo

La chaîne Muji propose un service de location de mamachari (de « mama » aka maman et « chari » aka vélo d’où un vélo pour maman qui normalement a un siège bébé sur le porte bagage).

  • Adresse
    Muji Yurakucho
    3-8-3 Marunochi | 1-3F, Chiyoda 100-0005
    2 minutes à pied depuis la station de Yurakucho
  • Horaires
    10h00 à 20h00
  • Fermeture
    Ouvert tous les jours
  • Tarifs
    Tous les jours : dépôt de garantie de 3,000 yens
    Lundi au Vendredi : 500 yens par jour
    Samedi et Dimanche : 1,000 yens par jour

Le bateau

On peut circuler en bateau à Tokyo, notamment pour rejoindre l’île artificielle d’Odaiba. J’ai toujours un péché mignon pour l’embarcadère de Asakusa. En prenant le bateau tout proche du Senso-ji, cela permet de voyager pendant un peu moins d’une heure sur la rivière Sumida. Vous adorerez passer sous le Rainbow bridge. Naviguez soit en soirée pour voir Tokyo illuminée, soit avant le coucher du soleil pour prendre la baie de Tokyo depuis Odaiba.

A pieds

Taille de TokyoDurant vos visites à Tokyo, vous allez beaucoup marcher, vraiment beaucoup. Ci-contre une photo d’un panneau que j’avais prise proche du marché de Tsukiji (Est de Tokyo) qui indiquait Shibuya (située à l’Ouest) à 9 kilomètres. Cela vous donne une idée de la taille de la ville.

Faut-il ajouter des kilomètres au compteur pour vous rendre de votre logement à l’endroit que vous souhaitez explorer ? Pour répondre à cette question, prenez en compte trois éléments :

  • La distance qui vous sépare du lieu où vous voulez aller : ne sous-estimez pas les distances à Tokyo et ne surestimez pas votre condition physique
  • Le trajet à emprunter : est-il facile de vous y rendre ? emprunterez-vous de grandes artères ou devrez-vous passer par de petites rues avec forcément moins de panneaux d’indication ?
  • Le type d’aventure que vous souhaitez mener : se balader à pieds à Tokyo c’est s’assurer de passer devant des petites échoppes atypiques, d’anciennes maisons, de petits temples de quartier, … En bref, découvrir Tokyo autrement, loin des guides touristiques

Le meilleur moyen pour se déplacer à Tokyo

Pour avoir essayé tous les modes de transports listés dans cet article, je pense qu’un doux mix peut s’avérer très utile pour découvrir Tokyo dans ses moindres recoins.

Privilégiez le taxi lorsque vous avez raté le dernier train pour rejoindre votre logement.

En journée, alternez entre le train et le métro en prenant le soin de regrouper les lieux que vous souhaitez visiter. La note peut vite grimper si vous utiliser le train ou le métro en allant du Nord au Sud ou de l’Est à l’Ouest.

Je ne vous conseillerais pas de faire de longs trajets à pied dans cette ville : vous risquez de faire des détours et allonger votre parcours. Si c’est faisable, vous le payerez surement quelques jours plus tard où la fatigue se fera sentir. Néanmoins, une fois dans le quartier que vous souhaitez visiter, empruntez les petites ruelles sans touristes, partez à l’aventure vous ne serez pas déçu.

Le vélo est un moyen extrêmement efficace et assez rapide pour vous déplacer dans Tokyo mais cela exige que vous vous repériez un minimum, en utilisant par exemple une application telle que Google map.

Moyens de transport à Tokyo : comment se déplacer
Notez cet article