Que le Japon est beau ! Devant moi sur une petit plage d’une île d’Okinawa, une mer aux couleurs bleu indigo. Après une matinée à profiter des joies de la baignade, j’enfourche mon vélo direction ma guesthouse. Quelle idée d’avoir oublié la traduction de mon permis de conduire.

Les 10 kilomètres qui me séparent de ma chambre seraient avalés sans souci en France même en plein été. Le souci c’est que même si le Japon est un pays où le climat s’apparente un peu à celui que l’on peu connaître en Europe, il existe tout de même de belles différences.

Sur mon deux roues, plus je m’éloigne des cotes et plus l’humidité ambiante rajoute des kilos sur le porte bagage. Une dernière montée et me voilà arrivé à destination. À cet instant, je suis complètement trempé, une bonne excuse pour aller prendre une douche glacée bien méritée.

Plus dans Conseils aux voyageurs Itinéraires


Lorsqu’on prévoir de se rendre au Japon, il y a un moment donnée où tu vas te demander à quelle période partir. C’est normal et mon petit doigt me dit que c’est même une des premières questions que tu risques de te poser. Pour choisir en conscience, je pense qu’il était essentiel de détailler en quelques lignes les principales caractéristiques de chaque saison en donnant à chaque fois ce qui rend le climat japonais atypique avec les taux d’humidité, les pluies périodiques et les typhons.

Hiver : de décembre à février

L’hiver japonais ressemble à peu de chose près à celui que l’on retrouve en France. Il fait froid partout dans le pays hormis dans les îles d’Okinawa où le climat est quelque peu plus clément avec des températures fraîches. Si vous décidez de vous rendre dans les Alpes Japonaises ou sur l’île d’Hokkaido, vous y trouverez sans peine beaucoup de neige.

Cette saison est probablement la moins touristique et c’est une bonne façon par exemple de profiter de différents lieux sans trop de touristes.

Note pour moi même : il faudrait peut-être que je teste le vélo sur le trajet entre la plage et la guesthouse de Miyakojima en plein Hiver.

Printemps : de mars à mai

Il s’agit du début de la haute saison dans le pays. Le climat est idéal puisque les températures sont douces et que l’humidité n’a pas encore fait son apparition. La nature reprend ses droits et bien évidemment, les touristes se pressent dans le pays pour contempler les cerisiers en fleurs. La période de floraison varie chaque année sur Honshu, autour de la fin du mois de mars au début du mois d’avril. Le Japon est un pays qui s’étend du Nord au Sud et les cerisiers fleurissent d’abord dans les régions du Sud puis au Nord.

Partout, les japonais se massent dans les parcs pour profiter des cerisiers en fleur en installant des nappes sous les arbres pour pique-niquer. Ce qui m’a d’ailleurs toujours émerveillé c’est la façon de voir ô combien certaines personnes étaient de véritables pros du pique nique avec de véritables plaques de cuisson et plans de travail au milieu des cerisiers : de vraies cuisines nomades.

Eté : de juin à septembre

L’été est différent de celui qu’on peut retrouver en France car il débute par la saison des pluies durant deux à trois semaines avant de laisser place à l’humidité. Ce n’est peut être pas le moment idéal pour visiter le pays mais la chaleur et l’humidité ne sont pas rédhibitoire. Il faut adapter ses journées et alterner les visites extérieures et intérieures si vous êtes en ville pour ne pas trop souffrir.

Si la saison des typhons s’étale de Mai à Septembre, c’est surtout en Août et en Septembre que ce genre de phénomènes touchent généralement le Japon. Que cela ne vous empêche pas non plus de partir durant cette période puisqu’il y a de fortes chances que vous ne voyez jamais aucun typhon durant votre séjour et que si par malchance, cela devait arriver, vous resteriez en lieu sûr le temps que cela se calme. Ce serait l’affaire d’une ou de deux journées tout au plus.

Automne : de octobre à décembre

Les couleurs automnales sont magnifiques et les températures sont relativement clémentes. Les arbres se parent de leurs plus belles couleurs et les visites dans les temples en pleine nature procurent des émotions sans pareil. C’est avec le Printemps la saison parfaite pour les photographes puisqu’on peut vraiment ramener des clichés magnifiques avec une palette de couleurs allant du jaune doré au rouge flamboyant.

Le pays dispose de temples et de sanctuaires en pleine nature, c’est un véritable paradis si vous souhaitez peaufiner vos compositions en photo et ramener des œuvres uniques pour peu que vous sortiez un peu des sentiers battus.

 

Voilà, le but de cet article n’était pas de réinventer la roue en vous présentant les 4 saisons car le plus important ici c’était surtout de connaître les différences qu’il y a entre les climat japonais et européens par exemple.

Quelle est la meilleure saison pour voyager au Japon
4.7 (94.29%) 7 votes