Généralement situés dans des endroits paisibles, les onsen sont des lieux propices à la relaxation du corps et de l’esprit.

Le onsen : c’est quoi ?

Bains extérieurs nipponsComplexe dédié à la détente, le onsen dispose de bains chauds et froids. On se rend avant tout dans ces sources pour se détendre et non pour l’hygiène du corps. On y trouve de plus en plus différentes installations et prestations : multiples bains intérieurs et extérieurs, sauna, hammam, massages, restaurants, logement, etc.

Contrairement aux sento qui sont en intérieur, vous trouverez aussi des bains extérieurs dans des onsen.

On les appelle rotenburo et ils se fondent dans le décor en milieu naturel et c’est ce qui fait le charme de ces lieux.

En pleine nature, le temps s’arrête et il est bon de faire le vide dans sa tête et profiter en toute simplicité en s’émerveillant de la végétation alentour.

L’eau utilisée provient quasiment toujours de sources volcaniques. Certaines ont des effets thérapeutiques.

Pour plus d’informations sur les onsen, je vous conseille de lire mon expérience au Ooedo onsen Monogatari située sur l’île artificielle d’Odaiba à Tokyo.

Qu’on se le dise, vous ne trouverez pas de onsen traditionnel à Tokyo…

Si le Ooedo onsen Monogatari est une bonne première approche, vous comprendrez assez vite que le mot onsen prend tout son sens lorsqu’il se veut plus intimiste, moins surpeuplé, en pleine nature là où vous pourrez contempler les forêts et les montagnes, là où vous pourrez prendre le temps de vivre.

Si j’ai expérimenté les onsen à de multiples reprises dans différentes régions, je garde un souvenir mémorable d’un complexe de bains situé sur les hauteurs de Beppu, sur l’île de Kyushu.

Beppu est très célèbre car la ville compte d’innombrables onsen et il y en a pour tous les goûts.

C’est une publicité qui vantait les mérites des bains de boue qui a attiré mon attention dès mon arrivée à la gare.

Je vous avoue que je ne me suis pas fait prier, ni une ni deux, je sautais dans le bus m’emmenant en haut de Beppu, en pleine nature. Je vous raconterai ça évidemment dans un billet dédié.

L’office du tourisme japonais vous en dit plus dans cette page sur les onsen.

Le saviez-vous ?

Il existe 13,750 onsen et 3,108 stations thermales dites « onsenchi ».

Les tarifs varient entre 500 yens et 1,500 yens.

Onsen : 温泉

Le signe du onsen est généralement présent sur les bâtiments : signe

Onsen : pour une première expérience

Sur Tokyo, un endroit qui n’est pas très traditionnel mais qui souhaite offrir une expérience des plus originale aux visiteurs, le Ooedo onsen Monogatari où vous pourrez profiter de bon bains, de services divers et variés et vous balader en yukata dans un complexe reproduisant le vieil Edo (ancien nom de Tokyo).

Ooedo onsen Monogatari

2-6-3 Aomi, Koto-ku

Tokyo

Station Telecom center (ligne Yurikamome)

Tarif pour les plus de 12 ans ; 1,980 yens à partir de 10 heures en semaine et 2,180 yens le week-end. À partir de 18 heures, le tarif s’élève à 1,480 yens en semaine et 1,680 yens le week-end

Tarif de 4 à 11 ans : 900 yens

Encore une fois, je ne saurais jamais trop vous conseiller de tester un « véritable » onsen en pleine nature.