Le Tokyo Game Show est le salon dédié aux jeux-vidéo au Japon. Un événement haut en couleurs qui plaît généralement à tous les gamers et qui doit figurer sur votre liste de choses à faire au Japon si vous appréciez les jeux-vidéo.

Chaque année en septembre, le rituel est immuable : le Tokyo Game Show ouvre ses portes durant quelques jours dans la banlieue de Tokyo.
Le TGS se déroule après les salons phares que sont l’E3 aux Etats-Unis et la Gamescom en Allemagne. Si les annonces des professionnels de l’industrie vidéoludique sont généralement faites durant l’E3, lors de conférences survitaminées à grands coups de bandes annonces, le Tokyo Game Show n’en demeure pas moins intéressant puisqu’il est un peu déconnecté de ce qui peut se faire en Occident pour mieux coller aux goûts et aux attentes du public japonais.
Salon de jeu xvidéoJ’ai eu l’occasion de me rendre au TGS lors de différentes éditions avec des statuts de visiteur ou presse. Mise à part notamment le fait de pouvoir réaliser des interviews en tant que journaliste et avoir accès aux fameuses « behind close door » (des phases de gameplay ou vidéos projetées à l’écart du public), l’un des avantages du statut presse réside dans le fait que l’on peut parcourir le salon tranquillement et essayer tous les jeux en ne faisant quasiment pas la queue. C’était surtout très agréable avant la sortie de la PlayStation 4 pour tester la nouvelle manette Dualshock.

TGS : un salon à la japonaise

Un salon asiatique

TGS 2016Le Tokyo Game Show est un salon de jeux-vidéo un peu à part.
Au niveau des constructeurs, si Sony et Microsoft étaient présents il y a quelques années, mais Microsoft ne s’y rend plus depuis 2015. Le constructeur américain a cependant essayé de faire belle figure face à Sony mais l’engouement du public japonais est sans appel : on retrouve toujours plus de monde autour des stands du géant nippon. Je me rappelle notamment du salon 2013 ou Sony présentait sa PS4 : le stand immense était plein à craquer alors que celui de Microsoft faisait pâle figure. Quant à Nintendo, la firme fait bande à part et présente ses nouveautés en marge du TGS.

Des géants du secteur du mobile asiatique comme Gree se taillent la part du lion avec des stands gigantesques. On joue énormément sur mobile au Japon même si c’est aussi de plus en plus le cas en Occident depuis quelques temps.
Cependant, en me baladant dans les travées, j’ai toujours l’impression qu’il manque une âme à ce salon.
Certains média ont d’ailleurs décidé de ne plus couvrir cet événement et leur choix peut se comprendre pour quatre raisons principales :

Plus dans Activités et Visites Culture Itinéraires Jeux vidéo Salons Tokyo


  1. les jeux proposés sur les stands au TGS l’ont déjà été lors de l’E3 et de la Gamescom

  2. les constructeurs et les annonceurs n’ont plus de grosses annonces à faire en septembre et certains journalistes ne voient pas l’intérêt de faire le déplacement jusqu’à Tokyo et alourdir leurs charges fixes

  3. les goûts des japonais diffèrent quelque peu de ceux des joueurs occidentaux

  4. certains jeux sont destinés uniquement au marché japonais

Globalement, l’expérience est très sympa et puis avouons le, c’est toujours grisant de se rendre à un tel événement au pays de Mario. C’est de toute façon encore plus valable si vous êtes à Tokyo durant le Tokyo Game Show.

La réalité virtuelle enfin là

Cette année, le Tokyo Game Show fêtait son 20ème anniversaire. Quoi de mieux pour cela que de se mettre à la page et de rentrer véritablement dans l’ère de la réalité virtuelle. PlayStation était évidemment présent avec son accessoire de luxe et les visiteurs pouvaient s’essayer à d’innombrables jeux en utilisant le PlayStation VR. Pour ma part, j’attends de pied ferme Resident Evil 7 qui sera jouable entièrement avec le PS VR.

Des hôtesses par centaines

Hôtesse du TGSElles sont là pour distribuer des prospectus, pour prendre des poses lascives ou vous expliquer comment jouer. Vous ne pourrez pas les rater, elles pullulent sur le salon. Vêtues de l’uniforme de la marque pour laquelle elle travaille ou en héroïne, les hôtesses du TGS, aussi appelées « babes », sont peut-être les vraies vedettes du salon. Des nuées de photographes se précipitent autour d’elles pour prendre un cliché original. On se demanderait presque si certains viennent ici pour les jeux ou pour les hôtesses. Ces babes sont un peu la marque de fabrique du Tokyo Game Show, elles font clairement parties de l’ADN de ce salon si particulier.

Le rendez-vous des cosplayers

CosplayerSi on peut apprécier de beaux cosplays durant le Comiket, le TGS offre une très belle séance de rattrapage. Généralement situés entre deux halls, les cosplayers s’affichent et des files d’attente se forment pour les prendre en photo.

Voilà une bonne façon de ramener un cliché souvenir tout en prenant l’air bien qu’il fasse encore chaud mi-septembre. Il y en a pour tous les goûts : cosplays de jeux-vidéo, de manga, … Il y a même des cosplay insolites.

Le Tokyo Game show 2016 en chiffres

  • 4 jours de salon
  • 614 exposants provenant de 37 pays
  • Près de 2,000 stands
  • Près de 271,224 visiteurs (presse et public)

10 conseils pour passer un bon salon

  1. Préparez votre salon : regardez si vous souhaitez tester un jeu particulier sur les bornes de démonstration et rendez-vous directement proche des bornes lors de votre arrivée. Il n’est pas rare de devoir faire plus d’une heure de queue pour jouer à de gros blockbusters. Attention, le salon ferme tôt, à 17 heures. Ne vous laissez pas prendre par le temps.
  2. Portez des chaussures confortables : vous allez beaucoup piétiner dans le salon. La foule est compacte est extrêmement dense à certains endroits, mieux vaut ne pas être agoraphobe.
  3. Emportez de l’argent : tout un tas de goodies (figurines, accessoires pour téléphone, t-shirts, …) sont en vente sur de nombreux stands proches de la zone restauration. Certains stands acceptent la carte bancaire, ce n’est pas le cas pour tous les stands.
  4. Amenez votre DS pour « street passer »
  5. N’apportez pas forcément votre nourriture : vous pourrez manger des bons plats japonais directement dans le salon pour des prix raisonnables. Cela vous évitera de surcharger votre sac à dos.
  6. Fixer votre heure d’arrivée au mieux : si vous arrivez un peu avant l’ouverture du salon, sachez que vous risquez sûrement de devoir faire la queue. La durée est assez variable et il m’est arrivé de faire 45 minutes comme plus d’1h30 selon les éditions. En arrivant vers midi, vous êtes quasiment assuré de rentrer assez vite dans le salon. Si vous tenez à rentrer parmi les premiers et assez rapidement, il vous faudra être sur place très tôt le matin, quelques heures avant l’ouverture des portes.
  7. Ne sous-estimez pas votre temps de trajet : pour vous rendre jusqu’aux portes du salon depuis la station Tokyo, comptez entre 40 et 50 minutes (25 minutes en train Limited Express puis 10 minutes de marche jusqu’au salon)
  8. Ne paniquez pas : en quatre heures, vous pourrez faire largement le tour du salon (en ayant testé un ou deux jeux)
  9. Fouiner à travers les stands : n’hésitez pas à aller du côté des éditeurs indépendants / jeux mobiles pour découvrir d’autres choses
  10. Demandez la permission de photographier : si vous souhaitez photographier les cosplayers ou les hôtesses, pensez à bien leur demander au préalable c’est la moindre des politesses.

Informations pratiques

  • Adresse
    Tokyo Game Show – Makuhari Messe (station Kaihin-Makuhari)
    International Exhibition Hall 1 ~ 8 et Hall 9 ~ 11
  • Horaires
    Journées presse : 21-22 septembre 2017 : 10h00 à 17h00
    Journées public : 23-24 septembre 2017 : 10h00 à 17h00
  • Tarifs
    Achat sur Internet : 1,000 yens
    Achat sur place : 1,200 yens

En résumé

  • Le service : le nettoyage des manettes après chaque passage
  • La découverte : une occasion unique de découvrir d’autres choses introuvables nul part ailleurs
  • Le mélange des genres organisé : jeux-vidéo d’un côté, cosplay de l’autre
  • La foule dense durant les journées public : se déplacer dans le salon peut devenir un calvaire
  • Les (très) longues files d’attente pour tester un jeu
  • Les horaires d’ouverture : fermeture des portes à 17 heures

En bref, le Tokyo Game Show est un salon incontournable pour tout amateur de jeux-vidéo. Pour les autres, cette visite peut se discuter mais se rendre au TGS c’est être assurer d’en prendre plein les yeux et plein les oreilles.