Le Comic Market ou Comiket est un événement dédié à la culture Manga indépendant et du Cosplay qui se déroule sur trois jours deux fois par an à Tokyo.

Le Comiket est le plus gros salon au monde dédié à l’univers du doujinshi (同人誌) qui est une contraction des termes doujin (同人) qui se réfère à un cercle de personne avec un but commun et zasshi (雑誌) qui veut dire magazine. Un doujinshi c’est donc tout simplement et pour simplifier un support amateur, un fanzine, en bref qui n’est pas publié par une maison d’édition. Ces doujinshi sont créés par des dessinateurs amateurs mais aussi par des mangaka professionnels qui trouvent ici une façon de s’exprimer librement, sans subir une quelconque pression de la part d’éditeurs.

Plus dans Activités et Visites Culture Itinéraires Manga Salons Tokyo


Le Comiket se déroule deux fois par an sur l’île artificielle d’Odaiba (en été et en hiver). Lancé pour la première fois en 1975, le Comiket avait pour but de créer un espace pour les créateurs indépendants de manga. 32 exposants et 700 visiteurs s’étaient rendus au Ninhon Shoubou Kaikan à Tokyo pour la première édition. Le salon a bien évolué puisqu’il occupe aujourd’hui les halls Est et West 1 & 2 du Tokyo Bigh Sight (Tokyo International Exhibition Center) et attire plus de 35,000 exposants et plus de 500,000 visiteurs. Mise à part les productions de manga indépendante, on y trouve aujourd’hui différentes productions indépendantes comme de la musique ou des anime. Le but principal du Comiket est toujours le même : encourager l’innovation et l’interaction entre les artistes et les communautés de lecteurs, spectateurs ou joueurs.

Il faut savoir que l’entrée au festival est gratuit mais les organisateurs recommandent aux visiteurs d’acheter le catalogue du salon disponible en version papier, digital ou en DVD.

Le royaume du cosplay

Le Comiket, c’est aussi un excellent moyen d’être complètement dépaysé, au milieu d’innombrables cosplayers. Si vous souhaitez prendre des photos, il est d’usage de demander la permission auparavant. Le cosplay au Japon est un art à part entière et un véritable business. Il y a les cosplayers qui viennent pour être vus et se faire connaître et les photographes pro ou semi-pro qui n’hésitent pas à distribuer à la volée leur cartes de visite. Il n’est d’ailleurs pas rare que des petites queues se forment pour prendre en photos les jeunes gens qui ont revêtu les costumes de leurs personnages favoris.

Chaque cosplayer doit s’acquitter d’un droit de 800 yens et dispose de salles et de vestiaires pour se changer.

Pour vous raconter une anecdote sur le cosplay, je me baladais un soir d’été entre l’embarcadère d’Odaiba et le Ooedo onsen Monogatari lorsque j’entre aperçu des cosplayers et des photographes dans un énorme bâtiment vitré. Impossible d’entrer sans accréditation, il s’agissait d’une énorme séance de shooting photos. Quand je vous dis que c’est un véritable business !

Conseils et informations utiles

File d'attente

Horaire d’arrivée : il y a foule au Comiket qui  attire plus de 150,000 personnes par jour pendant 3 jours et des files d’attente se forment très tôt (les premiers trains arrivent peu après 5h00 et les visiteurs commencent à arriver).  Les organisateurs l’indiquent et cela est tout à fait justifié : arrivez au salon après 12h00.

Boissons et vêtements : apportez de quoi vous hydrater en été et de quoi vous couvrir l’hiver. Pensez à bien boire en Août et à avoir des vêtements chauds en Décembre où les températures sont bien moins clémentes et où le vent est glacial.

Nourriture : même si les stands à l’intérieur du salon ne sont pas hors de prix, n’hésitez pas à apporter avec vous de quoi vous nourrir. Cela sera toujours moins cher que ce qui est proposé dans le salon et vous mangerez ce que vous aurez choisi.

Argent : venez avec quelques milliers de yens, vous voudrez peut-être ramener un petit souvenir du Comiket. En revanche, essayez d’avoir des petites coupures de 1,000 yens ou des pièces de 500 yens, cela sera plus pratique pour les vendeurs qui  n’ont pas toujours un change infini dans leur tiroir caisse.

Cosplay : ne vous rendez pas au Comiket directement dans votre tenue de cosplay. Changez-vous dans les salles prévues à cet effet à l’intérieur du salon.

De quoi patienter : si vous décidez d’arriver tôt sur le salon, emportez un livre ou votre console portable favorite pour passer le temps dans la file d’attente.

 

  • Adresse
    Tokyo Big Sight
    3 minutes à pied de la station Kokusai Tenjijo Seimon (ligne Yurikamome)
  • Tarifs
    Gratuit
Comiket : le salon du manga et du cosplay au Japon
Notez cet article