Vous souhaitez apporter des médicaments au Japon mais vous ne savez pas ce que vous pouvez emmener avec vous ? Rassurez-vous, rien de bien compliqué comme vous allez le constater mais encore faut-il éviter les impairs.

Partir aussi loin peut faire naître quelques doutes dans la tête d’un voyageur : vais-je trouver les médicaments au Japon si je n’en apporte pas avec moi ? est-ce que je peux emmener avec moi tel ou tel médicament ? vais-je être contrôlé à la douane ? qu’est-ce que je suis en droit d’amener dans mes valises ?

Plus dans Administratif Conseils aux voyageurs


Médicaments sur ordonnance

Vous pourrez sans aucun problème emporter la quasi-totalité des médicaments prescris sur ordonnance en France mais il existe cependant quelques exceptions.

Médicaments autorisés

Emportez votre traitement sans oublier votre ordonnance. Vous pourrez emmener avec vous l’équivalent de 1 mois de traitement. Si vous restez plus d’un mois sur le sol japonais, il vous faudra alors obtenir une autorisation spéciale du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales appelé Yakkan Shoumei.

Vous trouverez ci-dessous la procédure à suivre.

Médicaments non autorisés

Sont interdits les stimulants (amphétamines, métamphétamines), les produits contenant un dosage de plus de 10% de pseudoéphédrine (Sudafed, Actifed, …), les médicaments à haut dosage en codéine mais pas seulement. Je vous conseille vivement de consulter cette liste des médicaments interdits au Japon.

Procédure de demande de Yakkan Shoumei

Pour obtenir votre certificat d’importation de médicament(s), téléchargez les feuillets du Yakkan Shoumei (vous y trouverez un exemple) et envoyez les documents suivants :

  • Rapport d’importation de médicaments : deux copies pour chaque médicament
  • Description du produit : une copie pour chaque médicament
  • Ordonnance : une copie pour chaque médicament
  • Copie d’un document détaillant le lieu et la date de votre arrivée au Japon (exemple : copie de votre billet d’avion)

Généralement, après envoi de votre dossier par courrier, il faut compter une bonne quinzaine de jours pour obtenir la version originale papier du Yakkan Shoumei. Notez aussi que vous pouvez envoyer vos documents par email ou par fax. Si vous n’avez pas besoin d’original, vous pouvez demander une copie par email ou fax; vous obtiendrez alors votre sésame en une petite semaine. Quoiqu’il en soit, pensez à vous y prendre bien en amont, on ne sait jamais.

Médicaments d’appoint en vente libre

Se constituer une petite trousse de pharmacie est tout ce qui a de plus normal lorsqu’on part en voyage. En effet, on n’est jamais à l’abri de petits maux qui, si on ne les traitent pas rapidement, peuvent très vite devenir ennuyant (des maux de tête apparaissant tôt le matin pourront ainsi être très désagréable et vous faire passer une mauvaise journée si vous ne prenez pas les devants, idem pour les maux de ventre et j’en passe).

Voici une petite liste des médicaments à avoir dans votre trousse à pharmacie de voyage :

  • Anti-inflammatoires (en cas de maux de tête, légère tendinite) : cela peut servir lorsque vous avez marcher durant de longues journées et que vous sentez qu’une petite tendinite commence à s’installer. N’attendez surtout pas, vous allez marcher des dizaines de kilomètres au Japon, il vaut mieux prévenir que guérir.
  • Crème anti-inflammatoire en petit format (en cas de légère tendinite) ou un baume du Tigre (idéal en cas de petites douleurs au dos ou de tendinopathie : massez quelques instants la zone douloureuse, sensations de soulagement garantie)
  • Médicaments vraiment ciblés pour les maux de tête
  • Spray anti-moustique : que vous soyez à Tokyo (sur l’île d’Odaiba en soirée) ou sur les îles d’Okinawa, un spray anti-moustiques sera plus que le bienvenue
  • Crème solaire et Biafine : en plein été avec l’humidité, la crème ne sera pas efficace mais si vous allez sur les plages d’Okinawa, ne lésinez surtout pas et prenez un indice très élevé
  • Une ou deux fioles d’antiseptique
  • Deux ou trois pansements
  • Quelques petits patchs chauffant pour les pieds notamment si vous partez en plein Hiver (vous en trouverez au Japon)

Adresses utiles

En cas de doutes, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’ambassade du Japon en France

Vous pourrez également trouver différentes informations très utiles sur le site des douanes japonaises, et du Ministère du Travail / Santé / Affaires sociales.

Pour finir : quelques conseils pratiques

  • Emportez un spray nasal avec vous (sans ordonnance) : pour éviter une éventuelle otite si vous êtes enrhumé en prenant l’avion, pensez à déboucher vos sinus à l’aide d’un spray nasal vendu sans ordonnance
  • Allez chez votre dentiste : faites un check-up chez votre dentiste avant de prendre l’avion. Il serait dommage que vous souffriez d’une petite carie durant votre voyage ou en avion puisque la pression en altitude peut quelques fois créer des douleurs dentaires si vous avez une carie mal soignée
  • Allez voir votre médecin : il ne serait pas inutile de faire un check-up de vos vaccins
  • Mettez vos médicaments dans votre valise : il est préférable de mettre vos médicaments dans une valise et non dans votre bagage cabine
  • N’emportez pas tout : il est inutile d’emporter tous les cachets, prenez juste une tablette par médicament.
  • Pensez à prendre les notices
  • Pensez à prendre une paire de lunettes de vue avec vous en plus de vos lentilles on n’est jamais trop prudent
Apportez vos médicaments au Japon : guide pratique
Notez cet article