Même si l’année n’est pas terminée, on sait que 2013 aura été une année record en terme de fréquentation au Japon.

Sur les 9 premiers mois de l’année, 8.66 millions de touristes ont atterri sur le sol nippon. Pour information, en 2010, année record de fréquentation, 8.61 millions de visiteurs étrangers avaient séjourné au Japon. Depuis, le pays avait connu quelques passages à vide mais fort heureusement, le Japon est aujourd’hui redevenu un pays attrayant pour les touristes du monde entier.

Plus dans Evénements


La préoccupation Fukushima

Catastrophe nucléaireTout le monde se souvient des images horribles diffusées en boucle sur les chaînes d’information. La triple catastrophe du 11 mars 2011 avait en effet eu des conséquences très néfastes pour l’industrie du tourisme nippone : 560 000 chambres réservées avaient été annulé entre mars et avril 2011. On avait alors assisté à un flou artistique du gouvernement japonais durant les mois qui avaient suivi les multiples accidents à Fukushima, les étrangers préférant annuler ou remettre leur voyage au Japon à plus tard par peur des radiations ou du Big One à Tokyo. De plus, le renforcement du yen par rapport aux autres monnaies internationales n’a pas incité les touristes à revenir en masse sur Honshu. Pour rappel, de 2010 à 2012 avec un euro, le touriste disposait de 100 ou 105 yens.

Le Japon retrouve ses touristes

Temple de NikkoCe n’est pas nouveau, ce pays fascine le monde entier. Sa culture est extrêmement riche et ce ne sont pas les lieux magiques à visiter qui manquent sur l’archipel.

J’irai même plus loin, on ne s’en lasse pas. À votre avis, pourquoi me suis-je rendu deux fois à Nikko, à Hiroshima ou à Miyajima par exemple lors de deux voyages différents ? Pourquoi serais-je même prêt à y retourner une troisième fois ? Et oui, ces endroits sont emplis d’histoire et absolument magnifiques. Je pense à Nikko tout particulièrement qui me fait rêver à chaque fois que j’y suis : ces temples en pleine nature au milieu d’arbres centenaires, les couleurs vives et attrayantes des temples, quel régal pour les yeux mes amis, c’est magique et le mot est faible.

Pourquoi suis-je reparti une deuxième fois sur l’île perdue de Miyakojima dans l’archipel d’Okinawa, au Sud de Naha ? Cette fois c’est pour le côté dépaysant, parce que je ne suis que le seul occidental sur l’île et où jamais je n’entendrais parler autre chose que japonais. Je vous assure, y vivre ne serait-ce qu’une semaine est un vrai bonheur si vous cherchez un peu d’exotisme.

Hormis cela, l’allégement des procédures d’octroi de visas et la baisse du yen auront été les deux facteurs majeurs de la hausse de la fréquentation cette année. Ainsi, seule les Chinois ont boudé le Japon du fait du conflit opposant leur pays et le gouvernement nippon en ce qui concerne les îles Senkaku :

  • Sud-Coréens : 2.1 millions (+27% sur un an)
  • Taïwanais : 1.88 million (+53%)
  • Américains : 665 900 (+11%)
  • Hongkongais : 611 000 (+52%)
  • Thailandais : 346 500 (+64%)
  • Français : 133 000 (+22%)
  • Chinois : 1.12 million (-16%)

Si pour l’ensemble de l’année 2013 le Japon attend 10 millions de touristes étrangers, le gouvernement en attend le double à horizon 2020, avec le plein effet des Jeux Olympiques d’été à Tokyo.

Riche comme Crésus : votre pouvoir d’achat monte en flèche !

Chambre dans un ryokanVoir un taux de change aussi intéressant (142 yens pour 1 euro) devrait m’inciter à repartir plus vite que prévu au Japon, ne serait-ce que pour une semaine ! Je me souviens de mon premier voyage en 2010, mon pouvoir d’achat là-bas était bien différent, pour chaque euro changé, je n’avais alors que 105 yens.

Tout est donc moins cher pour nous, touristes étrangers. Hôtels, nourriture, transport, etc. Si on pouvait hésiter à réserver une chambre dans un ryokan ces trois dernières années puisque ce type d’hébergement est cher (comptez 30 000 yens en moyenne pour deux pour une nuit), c’est le moment d’en profiter puisqu’on a gagné 40% de pouvoir d’achat en trois ans. Si la nuit revenait à 300 euros auparavant, elle coûte un peu plus de 200 euros aujourd’hui, nettement plus raisonnable pour vivre une expérience comme celle-ci. Si vous ne savez pas ce qu’est un ryokan, je vous conseille de lire cet article où je vous parle de ces auberges traditionnelles japonaises. À faire au moins une fois dans sa vie.

Et vous, avez-vous prévu de partir bientôt au Japon ? L’Hiver qui approche est propice à des visites moins traditionnelles, pourquoi ne pas aller vous émerveiller à Hokkaido, en vous relaxant dans une source chaude avec de la neige tout autour de vous ?

2013 : une année record pour le tourisme au Japon
Notez cet article