Qui n’a jamais rêvé de dormir dans un ryokan au Japon ? Je vous propose un guide sur ces auberges traditionnelles : où trouver ces auberges typiques, quels critères privilégier pour faire le bon choix lors de la réservation, quels sont les types de chambres proposés, qu’est-ce qu’un repas kaiseki. Vous saurez tout ou presque dans cet article.

Guide pratique sur les auberges traditionnelles japonaises

Un ryokan : qu’est-ce que c’est ?

Des endroits où se relaxer et retrouver sa sérénitéJe définirais un ryokan comme étant un hôtel ou une auberge, c’est selon, dans le sens où vous viendrez y dormir et y prendre vos repas. Passé cette définition très sommaire et extrêmement réductrice, je qualifierai un ryokan d’endroit unique emplit d’une magie bien particulière qui vous transportera un peu hors du temps du fait du lieu en lui-même très typique et des services qui y sont proposés.

Plus dans Conseils aux voyageurs Expérience Hébergements


Les Japonais viennent dans ce type d’auberge pour se relaxer en couple ou en famille en profitant des infrastructures offertes par l’établissement et les différentes prestations connexes (massages, …).

Tout est fait pour vous assurer une totale sérénité : les employés sont aux petits soins, les repas préparés avec des produits de saison sont excellents, la décoration des lieux est raffinée jusque dans les chambres où se trouvent quelques fois de véritables objets d’art. Si vous avez choisi de séjourner au calme, proche d’une forêt, il y a fort à parier que vous communierez avec la nature en ouvrant la fenêtre de votre chambre.

Où trouver ces auberges de luxe ?

Relaxation le temps d'un week-end en ryokan près du mont FujiBien que l’on trouve une poignée de ryokan dans le centre de Tokyo ou à Kyoto, les établissements « haut de gamme » se situent dans les zones les plus touristiques (Sapporo, région des 5 lacs au pied du mont Fuji, Hakone, Nikko, Miyajima, Beppu, …).

Pour accéder à un large panel de ryokan et faire votre choix, je vous conseille le site de Japanican où vous pourrez voir les photos des ryokan, des chambres et des plats proposés.

Critères de sélection d’un ryokan

On recense 58,000 ryokan au Japon. Le prix moyen varie entre 15,000 et 20,000 yens par personne et inclut le repas du soir ainsi que le petit déjeuner. Pour bien choisir son ryokan, il faudra vous poser quelques questions.

Ville ou campagne

Essayez dans la mesure du possible de privilégier une auberge traditionnelle à la campagne qui offrent plusieurs avantages : vous aurez beaucoup plus de choix et vous vivrez nettement mieux l’expérience ryokan loin des villes et des bruits parasites.

Budget à consacrer

Monter en gamme de prix c’est s’assurer que le ryokan soit idéalement placé (vue directe sur le torii du sanctuaire d’Itsukushima à Miyajima par exemple). Le service sera également de meilleur qualité : cela passe par des détails qui n’en sont pas pour des japonais (se faire servir son thé par une employé en kimono dès son arrivée dans votre chambre). Votre chambre sera également plus spacieuse, vous pourrez y trouver des objets de décorations magnifiques et éventuellement un bain privatif en terrasse. Enfin, vous serez assuré de déguster un repas kaiseki (cf. plus bas).

Types de chambres proposées

Une chambre traditionnelle avec tatamiLors de votre réservation, vous pourrez généralement choisir entre deux types de chambres à savoir le style occidental (« Japanese western-style ») ou le style japonais (« Japanese-style room »).

Dans chaque type de chambre, vous retrouverez un sol en tatami, des cloisons coulissantes, une table basse (« kotatsu »), des chaises à même le sol sur lesquelles sont déposés des coussins (« zabuton »).

Dans une pièce de style occidental, vous pourrez dormir sur des lits très confortable. Néanmoins, je vous conseille de loger dans une chambre de style japonais pour être dépaysé et au plus près de la culture nippone puisque vous dormirez dans un futon. Vous pouvez me croire, il me semble que je n’ai jamais aussi bien dormi de ma vie que dans un futon !

Les employés du ryokan viendront préparer vos futons dans votre chambre lorsque vous prendrez votre dîner.

Repas

Diner

Repas kaiseki : une multitude de petits platsC’est là où cela commence à sentir bon. Que serait un ryokan sans un repas d’exception ? Préparés avec la plus grande attention, ces repas n’ont rien à envier aux restaurants gastronomiques de part la qualité des produits utilisés et leur préparation.

Si vous choisissez un ryokan assez luxueux, vous aurez la chance de déguster un repas kaiseki : il s’agit là de différents petits plats servis les uns après les autres. Les dressages des assiettes sont réglés au millimètre et les mets ainsi mis en valeur sont préparés de main de maître, l’idée étant de sublimer le produit : légumes de saison, poisson grillé, sashimi, soupe, viande, produit typique de la région dans laquelle vous vous trouverez (comme le yuba à Nikko). Vous aurez droit à une véritable farandole de goûtsUne expérience comme on n’en vit rarement. Pour preuve, notre guide japonaise ne s’était pas privée de prendre quelques clichés du repas lors de mon passage dans un ryokan à Nikko. Vous pourrez également profiter d’un bon verre d’umeshu local, un alcool de prune sucré (note pour moi-même : acheter une caisse de bouteilles lors de ma prochaine visite à Nikko).

Petit déjeuner

Vous ne pourrez probablement pas choisir le type de petit déjeuner sauf si vous logez dans un ryokan accueillant beaucoup de touristes. Néanmoins, le petit déjeuner japonais est très bon pour la santé et encore une fois, profitez d’être dans un lieu comme celui-ci pour goûter la totalité des mets qui vous seront proposés : soupe miso, thé, oeuf bouilli dans de la crème, poisson grillé, riz et le traditionnel natto. Je n’ai testé qu’une seule fois le natto en ayant pris le soin de n’en prendre qu’un peu au bout de mes baguettes. Je peux le dire, je ne suis pas très fan.

Détendez-vous en toute simplicité au onsen

Profitez des joies d'un beain chaud dehors : le rotenburoÀ tout moment de la journée, vous aurez accès aux bains chauds de votre établissement. Si vous avez la chance de résider dans une région riche en sources chaudes, il y a fort à parier que votre ryokan disposera d’un onsen, l’eau des bains étant puisée dans des sources en profondeur. N’ayez crainte, si ce n’est pas le cas, votre ryokan vous proposera des bains chauds alimentés par l’eau du service public.

Un voyage au Japon ne peut pas se faire sans aller le plus souvent possible dans un onsen !

Comme dans un onsen traditionnel, vous aurez tout loisir de vous détendre dans des bains intérieurs ou à l’extérieur (« rotenburo »). Pour l’anecdote, il n’est pas rare que je me sois retrouvé dans un ryokan en profitant d’un rotenburo ou d’une baignoire en plein milieu d’une forêt avec comme seul bruit environnant le vent dans les feuilles et le chant des cigales : encore une expérience unique à vivre.

Petit conseil : pour profiter pleinement de votre séjour dans un ryokan, allez vous relaxer au onsen avant de prendre votre dîner. N’hésitez pas à y retourner ensuite en variant les plaisirs en essayant un bain extérieur par exemple

Petit rappel : avant de profiter des bains chauds, n’oubliez pas de vous lavez en vous installant sur les petits tabourets disposez tout autour de la pièce devant les robinets et les bassines

Les petits plus des ryokan et conseils

De belles œuvres d'art ornent les chambresDans la mesure du possible, essayez vraiment de choisir un ryokan de qualité. Pour cela, il faudra accepter d’y consacrer un certain budget : comptez 40,000 yens pour une chambre de deux personnes incluant également le dîner et le petit déjeuner. C’est cher mais n’oubliez pas qu’à ce prix, vous aurez droit à un repas kaiseki de qualité qui est facturé en général de 10,000 yens à 30,000 yens voire plus dans des restaurants.

Pour vivre l’expérience pleinement, vous pourrez porter un yukata soigneusement plié dans votre chambre. Vous vous déplacerez en yukata dans le ryokan généralement le soir, en allant prendre votre dîner et en vous rendant au onsen.

Profitez du ryokan pour faire le vide dans votre tête, vivre le moment présent et oublier un peu que vous êtes au vingt et unième siècle. Considérez que vous êtes hors du temps. On arrive très vite à se mettre dans cette ambiance si particulière et le cadre joue beaucoup.

Vous l’aurez compris, si votre budget le permet, je vous conseillerais d’aller au moins une fois dans un ryokan durant votre séjour au Japon. De préférence, privilégiez un ryokan dans un endroit envoûtant.  J’ai vécu mes plus belles expériences de ryokan à Nikko et Miyajima.

Vos premiers pas dans une auberge traditionnelle japonaise…

À votre arrivée et après avoir remplit quelques formulaires, un employé vous accompagnera jusqu’à votre chambre afin de vous présenter les lieux. On vous servira ensuite très probablement un thé puis il vous sera peut-être demandé de choisir le type de petit-déjeuner désiré le lendemain si votre auberge propose un petit déjeuner occidental ou japonais. Libre à vous ensuite de profiter de votre chambre et des petites attentions comme des petits gâteaux fourrés à la pâte de haricots rouges ou au sésame par exemple.