JO Tokyo 2020 : le prix des places officialisé

L’organisation officielle des prochaines Olympiades à Tokyo en 2020 vient de dévoiler le prix des places qui seront pratiqués lors de la compétition et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y en aura pour tous les goûts.

Il existera 5 catégories de billets : A, B, C, D, E.

Vous découvrirez à la fois les tarifs des billets mais également comment vous les procurer.

JO 2020 : prix des billets pour les cérémonies

Si vous souhaitez assister à la cérémonie d’ouverture le 24 juillet 2020, il faudra débourser :

  • Jeux Olympiques : de 12 000 yens (~ 90 euros) jusqu’à 300 000 yens (~ 2 300 euros) ;
  • Jeux Paralympiques : de 8 000 yens (~ 60 euros) jusqu’à 150 000 yens (~ 1 150 euros).

Pour ce qui est de la cérémonie de clôture e 9 août 2020 :

  • Jeux Olympiques : de 12 000 yens (~ 90 euros) jusqu’à 220 000 yens (~ 1 700 euros) ;
  • Jeux Paralympiques : de 8 000 yens (~ 60 euros) jusqu’à 90 000 yens (~ 700 euros).

Prix des billets pour les épreuves sportives

En ce qui concerne les épreuves :

  • Jeux Olympiques : du tarif à prix symbolique de 2 020 yens (~ 15 euros) et pourra aller jusqu’à 100 000 yens (~ 750 euros) pour les compétitions de natation voire 130 000 yens (~ 1 000 euros) pour les compétitions d’athlétisme ;
  • Jeux Paralympiques : de 900 yens (moins de 10 euros) jusqu’à 7 000 yens (~ 50 euros).

Stade Olympique de Tokyo 2020

Ci-dessus : stade Olympique de Tokyo et centre de gymnastique d’Ariake (copyright : Getty Images)

Périodes et méthodes de mises en vente des tickets

En ce qui concerne les Jeux Olympiques, les tickets seront mis en vente durant différentes périodes et selon différents moyens.

Pour les résidents japonais

Pour les résidents japonais : organisation de 2 loteries et tirages au sort :

  • Première loterie : entrées du 9 au 28 mai 2019 puis tirages le 20 juin 2019 (960 000 billets en jeu) ;
  • Première loterie – seconde chance : entrées du 8 au 19 août puis tirages le 11 septembre (680 000 billets en jeu) ;
  • Seconde loterie – réservés aux résidents n’ayant pas participé à la première loterie : entrées du 13 au 26 novembre puis tirages le 18 décembre.

Les billets non écoulés sur le sol nippon seront vendus à partir du Printemps 2020 dans des comptoirs spécialisés à Tokyo sur la base du premier arrivé, premier servi.

Pour participer à la loterie, il est nécessaire de s’enregistrer en ligne sur le site Tokyo 2020 ID.

Suite à la première loterie (première chance) dont le tirage au sort à eu lieu le 20 juin 2019, on a appris que plus de 7,5 millions de résidents japonais s’étaient inscrits sur le site Tokyo 2020 ID en vue de gagner leur Saint Graal.

Pour les résidents français

En France, la seule agence accréditée par le Comité Olympique pour la vente des billets concernant les Jeux Olympiques est Eventeam.

Elle est donc la seule à pouvoir vous délivrer des tickets d’entrées pour les prochains JO 2020.

Attention, Eventeam n’est pas du tout en charge de la vente des billets des Jeux Paralympiques.

Si vous souhaitez être tenu au courant de toutes les dernières actualités, je vous invite à vous enregistrer sur le site de Eventeam.

Cette agence propose deux types de prestations :

  • la vente de billets ;
  • la vente de billets et des services aux voyageurs (hôtels, transports, etc.) sous forme de package sur mesure.

Retrouvez ci-après toute la documentation sur le prix des tickets des JO 2020 de Tokyo.

Date de mise à jour de l’article : 7 novembre 2019


Mascottes des JO de Tokyo 2020

Le 28 février, les mascottes des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 ont été dévoilé.

Continuer à lire…


Tokyo 2020 : pièces de collection

Si vous êtes amateur de pièces de monnaie de collection, les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 vous permettront d’agrandir votre collection.

Continuer à lire…


Melon pan : une surprise à l’intérieur

Il y a tellement de mets délicieux à déguster au Japon et le melon pan en fait partie. Attention toutefois à faire le bon choix !

Continuer à lire…


Dans un restaurant de ramen : la technique du zuzutto

Il y a fort à parier que plus d’une fois durant votre séjour au Japon, vous allez vous rendre dans un restaurant de ramen.

Continuer à lire…


Dans la gare shinkansen : le Japan Rail Pass

Quoi de mieux que les trains au Japon pour voyager un peu partout ? Comme le gouvernement japonais à bien fait les choses pour les touristes étrangers, il y a un petit sésame qui va vous permettre de vous balader pour vraiment pas cher à travers tout le pays : il s’agit du Japan Rail Pass.

Continuer à lire…


Clé USB smartphone 3.0 Hootoo 64Go pour iPhone et iPad

J’ai un gros problème : je n’arrête pas de prendre des photos et des vidéos avec mon iPhone mais alors de tout et n’importe quoi (bon, je me rassure en me disant que je dois pas être le seul). Tout ça est très sympa mais forcément à un moment, mon smartphone va un peu crier famine niveau stockage. Du coup, j’effaçais quelques dizaines de photos / vidéos un peu tout le temps ou je passais par un processus un peu laborieux pour transférer le tout de temps à autre sur mon ordinateur.

Je me suis posé 5 minutes et j’ai donc réfléchi à un moyen plus malin pour à la fois avoir plus de place sur mon iPhone mais aussi pour arriver à garder tous mes fichiers en les transférant rapidement sur mon ordinateur. J’ai donc opté pour une solution très simple et super pratique : une simple clé USB avec d’un côté un port lightning pour la brancher sur mon téléphone et de l’autre un port USB pour la connecter sur mon ordinateur.

Sans rentrer dans les détails techniques, les taux de transferts en lecture et écriture sont très bons.

Vider de temps en temps mon smartphone me permet :

  • d’avoir plus de place de stockage
  • de garder un certain niveau de performance notamment en terme de vitesse : plus j’ai d’espace et plus mon smartphone est réactif notamment à la prise de vue
  • de transférer les médias que je préfère et dont je vais me servir pour les retravailler directement sur différents logiciels (retouche photos ou montage vidéos) : cela améliore donc considérablement mon workflow et le temps est précieux comme vous le savez

En bref, je me sers de cette clé USB quasi-quotidiennement et si tout comme moi vous êtes un passionné de photos et vidéos et que vous aimez utiliser votre smartphone pour immortaliser pleins de séquences et aussi pour shooter un peu tout et n’importe quoi, j’ai pensé que vous seriez surement intéressé d’avoir mon avis sur ce produit.

Que dire de plus si ce n’est qu’il ne vous suffira que d’installer un petit logiciel sur votre smartphone pour tirer pleinement partie de cette clé : sans être révolutionnaire, cet accessoires est un must-have en ce qui me concerne.

Je vais tester une autre clé USB dans quelques jours (plus chère cependant) et je vous ferai mon retour dessus.


Les stands du Saiko Japan à Japan Expo

Japan Expo reste un salon incontournable pour tout amateur du Japon et répond de plus en plus à d’innombrables attentes, années après années : qu’on aime les mangas, les arts traditionnels, la J-pop voire même les jeux vidéo, il y en a pour tous les goûts. J’avais envie de vous présenter aujourd’hui l’espace Saiko ! Japan.

Continuer à lire…


Le bon site pour réserver votre logement au Japon

On me demande souvent sur quel site il faut réserver ses logements au Japon.

Il existe énormément de plateformes pour booker ses chambres d’hôtels mais j’ai pris l’habitude de réserver sur un site en particulier depuis des années. Alors si c’est un peu par habitude, c’est aussi car Booking.com dispose selon moi de pas mal d’atouts

J’ai beaucoup de choix

Booking me permet de trouver un choix énorme en terme d’établissements et surtout à tous les prix.

Pour l’anecdote, lorsque j’ai décidé de préparer mon dernier voyage au Japon un mois avant le départ, ce site m’a sauvé la mise : imaginez un peu, au moins de mars pour un départ début avril en pleine période de floraison de cerisiers, il restait des établissements convenables qui proposaient des chambres à des prix correctes.

Mon budget hébergement est content

Lorsque je sais que mon budget risque d’être serré, pas de mauvaise surprise, je sais que je pourrai trouver des endroits qui seront abordables.

Je suis aussi un adepte de la fonction Genius qui est un statut que l’on obtient après quelques réservations sur la plateforme. Grâce à cela, une réduction supplémentaire de 10% s’applique à chaque nuitée. Deux avantages :

  • Sur un séjour de 2 à 3 semaines, cela permet de faire de belles économies,
  • Cela me permet également de piocher dans une catégorie d’hôtels sensiblement supérieure à celle que j’avais initialement prévu pour un prix équivalent.

Je trouve également que le site est plutôt bien fait, on s’y retrouve facilement : il est donc très simple de naviguer de page en page pour trouver la perle rare.

Je lis les commentaires utiles

On pourrait penser qu’aller faire un tour dans la section Commentaires clients est du temps perdu et bien pas du tout, au contraire. Les avis collent toujours à la réalité, je n’ai jamais eu de mauvaise surprises. De plus, il n’est pas rare d’avoir quelques informations très utiles et pas mal de conseils qui sont toujours bons à prendre et à garder en tête.

Cela fait plus de dix ans que je passe par Booking.com pour réserver mes logements. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, en bien et en moins bien également.

Bons voyages !

 


Silence : lorsque les chrétiens étaient persécutés au Japon

Dernier film en date de Martin Scorsese, Silence traite de faits relativement méconnus par le plus grand nombre.

Laissez-moi tout d’abord vous brosser rapidement le tableau : imaginez-vous un Japon médiéval, peu après que les Portugais aient débarqué sur l’archipel pour faire du commerce. Nous sommes alors au milieu du XVIème siècle (pour information, on appelle cette période l’époque du commerce Nanban). Les Européens apportèrent évidemment aussi leur culture avec eux et commencèrent à évangéliser les populations locales, une démarche qui prit tellement d’essor qu’on comptait plusieurs dizaines de milliers de catholiques au Japon vers la fin du XVIème siècle avant que Toyotomi Hieyoshi décida l’expulsion des missionnaires.

Si 26 chrétiens majoritairement japonais avaient été crucifiés à Nagasaki en 1597, c’est au milieu du XVIIème siècle que les persécutions furent les plus horribles puisqu’on dénombre 40,000 chrétiens tués sauvagement.

C’est donc en cette terrible période que Silence relate l’histoire de deux moines Jésuites débarquant au Japon afin de retrouver le père Ferreira qui n’a plus donné signe de vie.

Si l’idée de traiter ce pan de l’histoire japonaise est une riche idée, Martin Scorsese a souhaité lui donner un caractère bien trop intimiste à mon goût en se focalisant sur le père Rodrigues notamment dont la foi sera mise à rude épreuve. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le réalisateur a pris un pari un peu fou : privilégiez la lenteur et la longueur tout en mettant au placard les scènes d’action voire même la bande sonore. Épuré au maximum, je n’ai rien à dire sur la direction artistique qui pourrait très bien servir le thème mais malheureusement, sans véritable scénario sinon un fil rouge, j’ai subi durant la quasi-intégralité du film.

Chacun pourra juger selon sa propre sensibilité évidemment mais je ressors quelque peu frustré de la salle de cinéma car j’attendais réellement autre chose : plus d’interactions, plus de vie et surtout moins de longueurs. Dommage, hors sujet selon moi.

Copyright photo: Entertainment