Miyajima

Une île sacrée où les divinités ne sont jamais loin

Un endroit propice à l'introspection en plein forêt pour vous reconnecter aux sources

Icône de Miyajima
Danse traditionnelle de bugaku à Miyajima

Cérémonie du bugaku au sanctuaire d'Itsukushima (2014)

Miyajima est une destination phare pour les touristes. Ne pas s’y rendre c’est se priver de l’une des vues les plus célèbres du Japon.

Situé à proximité de Hiroshima, Miyajima est une île sacrée. Son nom signifie littéralement île sanctuaire. Elle est aussi connue sous le nom de Itsukushima.

Lieu bien connu des voyageurs pour son torii flottant, porte d’entrée du temple de Itsukushima, Miyajima dispose de monuments fabuleux dans un espace réduit.

La construction du sanctuaire shinto d’Itsukushima débuta en 593 pour se poursuivre durant toute l’époque Heian (794-1185).

Il compte plus d’une cinquantaine de bâtiments. a été reconstruit après avoir été endommagé par un typhon en 2004.

Sa couleur vermillon et le fait qu’il soit bâti sur pilotis le rende unique en son genre.

Avec la marée, vous pourrez ainsi le contempler les pieds dans l’eau ou admirer toute sa structure lorsque l’eau se retire.

Depuis 1996, ce site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

En face de lui, l’imposant torii que vous pourrez rejoindre à pied à marée basse. Vous vous sentirez d’ailleurs bien petit face à cette merveille qui mesure tout de même 16 mètres.

La pagode à cinq étages dédiée au bouddha de la guérison se trouve à proximité.

L’un des petits bijoux de l’île à ne surtout pas manquer est le Toyokuni, le pavillon aux 1000 tatamis qui regorge d’œuvre d’art en tout genre.

Le Mont Misen culmine à 540 mètres. Vous pourrez vous rendre au sommet en empruntant des télécabines ou bien emprunter des sentiers de randonnée au milieu de la forêt. Vous aurez une belle vue sur la baie de Hiroshima et sur les alentours.

L’île est très touristique et la petite ville regorge de boutiques de souvenirs en tout genre. Ne repartez pas d’ici sans ramener avec vous des momiji-manju (gâteau en forme de feuille d’érable), typique de la région et une petite cuillère en bois.

Les cerfs font parti intégrante du paysage, ils sont partout, navigant au milieu de la foule autour du temple d’Itsukushima mais également dans leur milieu naturel, en forêt. Ce sont un peu les mascottes ici.

Vous pourrez vous en approcher sans mal, sans être apprivoisés, ils sont toujours à l’affût de quelque chose à manger. Certains pourront même venir jusqu’à fouiner dans vos sacs, vous voilà prévenu.

Autres habitants des lieux, des singes qui ont élu domicile dans la forêt dense de l’île. Bien que très mignons, certains peuvent être d’humeur bougonne, des panneaux rappellent un peu partout qu’il faut faire attention à eux car ils restent des animaux sauvages.

Malgré mes trois séjours sur Miyajima, je n’ai jamais eu l’occasion de voir le moindre singe, peut-être serez vous plus chanceux.

Quelques idées de belles visites à Miyajima

  • Itsukushima-jinja : principal sanctuaire de l'île sacrée, sa construction aurait début en 593. Il s'agit d'un ensemble de bâtiments posés sur l'eau d'une beauté magistrale. Le hall principal est dédié à trois déesses (mer, transport, richesse et arts), il s'agit d'ailleurs d'un des plus grands hall de sanctuaire du Japon. En face, vous admirerez le torii situé à deux cents mètres de la côte.
  • Daisho-in : un des plus prestigieux temple shingon de toute la partie Ouest du Japon, cet édifice est situé au pied du mont Misen qui a la particularité d'accueillir quelques centaines de statuettes de bouddha. Vous pourrez vous y rendre avant de débuter votre ascension si l'expérience vous tente (ou lors de votre descente).
  • Daigan-ji : temple dédié à la divinité Benzaiten qui est la déesse de l'éloquence, la musique, la sagesse et la musique. Vous y trouverez différents bien culturels. 
  • Senjokaku : pavillon dont le plafond est un vrai chef d'oeuvre artistique avec des peintures flamboyantes de différents styles et sujets représentés.
  • Momijidani-koen : parcours pédestre du parc Momijidani constitué d'une magnifique forêt d'érables.
  • Atelier de travaux manuels : centre d'ateliers créatifs qui permet de s'essayer à la confection des momiji-manju (pâtisserie locale) ou à la réalisation de bols de riz
  • Plateforme d'observation : terrasse situé au sommet du mont Misen qui offre une vue incroyable sur toute la baie de Hiroshima ainsi que sur toute la superficie de l'île de Miyajima.
  • Promenade Uguisuhodo : parcours au milieu d'arbres centenaires, ruisseaux, petites cascades sur les flancs du mont Misen.
  • Aquarium : vous y verrez 13000 animaux de 350 espèces différentes
Pagode à cinq étages de Miyajima

Pagode à cinq étages de Miyajima et fleurs de cerisiers (2014)

Carnet de voyage à Miyajima

Prochain arrêt du périple : Miyajima. Je ne me lasse pas de cette île, je pourrais y retourner encore et encore. Bon allez, c’est parti. Rate this post TweetezPartagezEnregistrerPartagez0 Partages

Lire la suite

Trouvez votre logement idéal à Miyajima

Mon logement préféré à Miyajima

Si j'y ai séjourné à trois reprises lors de mes différents séjours sur cette île sacrée ce n'est vraiment pas un hasard. Le Grand Hotel Arimoto coche (absolument) toutes les cases.

Je vous donne ses gros avantages :

  • Situé à 2 minutes à pied du sanctuaire d'Itsukushima
  • Navette privée qui vous amènera de l'embarcadère jusqu'au ryokan
  • Une vue imprenable sur le torii ou sur le mont Misen (au choix) depuis votre chambre
  • Dîner kaiseki délicieux avec les produits de la région
  • Bon rapport qualité / prix pour une auberge traditionnelle de ce style

Les deals immanquables du moment

Si vous voulez rafler le meilleur prix, vous pouvez piocher dans la sélection ci-dessous et trouver votre prochain hébergement à Miyajima :

Booking.com

newspaper templates - theme rewards

>