Destinations plébiscitées par les étrangers ou les japonais pour profiter du calme de ces villes de bord de mer car facilement accessible depuis Tokyo pour une escapade d’une journée, Kamakura est une ville historique avec un passé très riche.

Kamakura en quelques mots

Située dans la préfecture de Kanagawa, Kamakura est une petite ville côtière bordée par l’océan Pacifique.

Après la victoire du clan Taira sur les Minamoto suite à une guerre sans merci, le jeune Yoritomo Minamoto fut exilé et décida bien des années plus tard de s’installer à Kamakura en 1180 afin de réunir des troupes et prendre sa revanche contre les Taira.

Il traqua son frère Yoshitsune à tel point que se dernier se suicida en 1189.

C’est après avoir défait ses ennemis de toujours que Yorimoto fut nommé shogun en 1192.

Il régna ainsi sur le Japon depuis cette ville côtière qui devint par la même occasion une capitale
militaire.

Si Yoritomo était assoiffé par le pouvoir, ses successeurs l’étaient tout autant. Ainsi, lorsqu’il mourut en 1199, le clan de sa femme (les Hojo) décidèrent d’emprunter la même ligne de conduite a ceci près qu’ils décidèrent d’augmenter la pression sur la cour impériale de Kyoto en établissant une branche du shogunat dans la ville.

Il fallut attendre 1221 pour que le plan des Hojo fonctionnent et ils prirent le contrôle du pays après la guerre de Jokyu.

Le clan régna ainsi sur le Japon depuis Kamakura mais fut terriblement affaiblit par des guerres contre le peuple mongol qui souhaitait envahir le pays.

C’est donc en 1333 que l’empereur en exil Go-Daigo profita de la situation et repris le pouvoir après que son armée livra bataille contre les Hojo à Kamakura.

Que voir à Kamakura

Cette ville est un lieu de villégiature prisée des touristes étrangers mais également des Japonais puisqu’elle regorge de temples zens et de sanctuaires.

Les lieux les plus visités et qui méritent toute votre attention son notamment les suivants :

  • Temple Engaku-ji (Kita-Kamakura) : un des cinq grands temples bouddhiste zen fondé en 1282 par un moine chinois
  • Temple Kencho-ji (Kita-Kamakura) : un des cinq grands temples bouddhiste zen fondé en 1249 par un moine chinois
  • Temple Jufuku-ji : un des cinq grands temples bouddhiste zen fondé en 1200 par un membre du clan Hōjō
  • Temple Jōchi-ji : un des cinq grands temples bouddhiste zen fondé en 1282 par un membre du clan Hōjō
  • Temple Jōmyō-ji : un des cinq grands temples bouddhiste zen fondé en 1188
  • Grand bouddha Daibutsu Amitabha
  • Temple de Hase-dera (Kita-Kamakura)
  • Sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu : Hachiman est le dieu de la guerre, divinité du clan Minamoto

Le Enoshima-Kamakura Freepass

Il s'agit d'un titre de réductions disponible pour une durée d'une journée

Son prix est de 1 640 yens pour un adulte et 430 yens pour un enfant.

Il permet de circuler gratuitement vers Kamakura mais aussi sur zone et il offre également des réductions sur de nombreuses activités et auprès de différents commerces.

Gratuité des transports

Ce pass d’une durée d’une journée vous permet de relier la ville de Fujisawa depuis Shinjuku (Aller / Retour) en empruntant les lignes de la compagnie ferroviaire Odakyu.

Depuis Fujisawa, vous aurez tout loisir ensuite de circuler sur :

  • la ligne Odakyu jusqu’à Katase-Enoshima
  • la ligne Enoshima Electric Railway avec les principaux arrêts suivants par exemple (liste non exhaustive) : Enoshima, Hase (grand bouddha et temple Hasedera), Kamakura (nombreux temples)

Réductions

Même si ce n’est peut-être pas le principal avantage du pass puisque vous ne pourrez pas aller partout en un jour, sachez que ce pass vous donne accès à des réductions notamment dans l’aquarium d’Enoshima (fermeture à 17h00 généralement).

Retrouvez la liste complète sur le site officiel ci-dessous :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

newspaper templates - theme rewards

Pen
>