Nikko est une très belle option si vous souhaitez visiter un lieu relativement proche de Tokyo.

Si vous êtes un amoureux de la nature et que l'histoire japonaise vous passionne, vous allez être servi.

Nikko en quelques mots

Située dans la préfecture de Tochigi, Nikko est une ville située dans une région montagneuse et qui dispose d’un riche passé puisque son histoire remonte à l’époque de Nara (710-754).

L’arrivée de Shōdō Shonin sur les lieux marque le début de Nikko.

Alors qu’il parcourait la région, la légende raconte qu’il traversa la rivière Daiya (Daiya-gawa) porté par deux serpents.

C’est à cet endroit qu’a été bâti le célèbre pont vermillon, détruit et reconstruit au début du XIXème
siècle.

Il décida d’y construire non loin de là le temple Honryū (aujourd’hui connu sous le nom de Rinnō-ji) puis
à quelques pas de là le Futarasan.

Ce sanctuaire est un lieu où sont vénérées plusieurs divinités.

Ce moine bouddhiste a été un des pères fondateurs de Nikko même si il faut attendre quelques siècles et l’ère Edo (1603-1867) pour que le shogun Ieyasu Tokugawa décide de retenir le lieu pour la construction de son mausolée, l’actuel Tōshō-gū.

Iemitsu Tokugawa décida d’agrandir considérablement le lieu de manière flamboyante qui reflète en partie la domination du clan Tokugawa qui a régné sur le Japon durant plus de deux siècles et demi.

Initialement construite en 1650, la pagode à cinq étages a été rebâtie en 1818 après avoir été ravagé par un incendie.

L’attrait de Nikko réside véritablement dans ses bâtiments somptueux aux couleurs vives et recouverts de splendides dorures.

Ces chefs d’œuvres d’architecture sont situés en pleine nature, au milieu de cèdres centenaires ce qui rend la visite totalement féerique.

Les sanctuaires et les temples de Nikko sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999.

Que voir à Nikko

Cette ville et toute la région de Nikko regorge de trésors et de reliques à ne surtout pas rater.

Les lieux les plus visités et qui méritent toute votre attention son notamment les suivants :

  • Toshogu : sanctuaire aux couleurs chatoyantes dédié au shogun Ieyasu Tokugawa. Ce vaste complexe richement décoré abrite de nombreux bâtiments et des sculptures célèbres comme les trois singes de la sagesse.
  • Rinnoji : vaste temple créé par Shodo Shonin accueillant les statues des divinités Amida, Bato-kannon et Senju-kannon.
  • Futarasan : sanctuaire créé par Shodo Shonin dédié aux trois divinités ayant œuvré à la création de l'archipel nippon.
  • Taiyuin : temple abritant le mausolée de Iemitsu Tokugawa. Taiyuin est le nom posthume de Iemitsu.
  • Pont Shinkyo : passerelle rouge vermillon située en bordure de l'artère principale de la ville. Cette oeuvre architecturale est considérée comme un des trois ponts traditionnels les plus artistiques du Japon.
  • Chutes d'eau de Kegon : ces chutes de 97 mètres de haut font parties des trois plus hautes du pays. Vous pouvez les voir de loin depuis l'observatoire Akechidaira ou bien prendre un ascenseur afin de les observer à leur pied.
  • Chutes d'eau Ryuzu : la base de cette cascade forme une tête de dragon qui a donné son nom à ces chutes. Belles en toute saison, vous les trouverez magnifiées en plein Automne au milieu de cette forêt luxuriante aux couleurs carmin et or.
  • Lac Chuzenji : lac qui s'est formé il y a plus de 20 000 ans suite à l'éruption du Mont Nantai. Vous pouvez y pratiquez la randonnée autour sur de nombreux chemin balisés ou profiter du calme et de la beauté des lieux depuis le lac sur une barque ou un pédalo.
  • Vallée de Ryuo : chemin creusé par la rivière Kinugawa dans un dépôt de roche volcanique vieux de 22 millions d'année. Vous pourrez y randonner et profiter des eaux limpides au sein d'une végétation abondante aux couleurs changeantes au fil des saisons.

Le Nikko All Area Pass

Il s'agit d'un titre de réductions disponible pour une durée de quatre jours consécutifs.

Son prix est de 4 780 yens pour un adulte et 1 330 yens pour un enfant.

Il permet de circuler gratuitement vers Nikko mais aussi sur zone et il offre également des réductions sur de nombreuses activités et auprès de différents commerces.

Gratuité des transports

Ce pass vous permet d’emprunter les lignes Tobu de la gare de Asakusa (Tokyo) jusqu’à celles de Tobu-Nikko (début des visites de temples et de la région) ou Shin-Fujiwara (Kinugawa onsen).

Vous pourrez également profiter gratuitement des lignes de bus qui sillonnent Nikko et le nord de la ville avec notamment les tronçons suivants :

  • Ligne 2A : Nikko – Yumoto onsen
  • Ligne 2B : Nikko – Chuzenji

Réductions

Si le pass ne donne pas de réductions sur les entrées dans les temples de la région, vous trouverez en revanche des entrées gratuites pour :

  • un Aller / Retour dans la télécabine d’Akechidaira (accès à une plateforme avec une vue imprenable sur le lac Chuzenji)
  • deux tickets de croisière sur le lac Chuzenji

Les réductions concernent notamment sur Nikko :

  • le musée de sciences naturelles
  • la patinoire en Hiver (skate park en été)
  • le musée d’arts Kosugi Hoan

Retrouvez la liste complète sur le site officiel ci-dessous :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

newspaper templates - theme rewards

Pen
>