Un voyage au Japon pas cher en voyant des choses magnifiques c’est possible ! Partir seul au Japon lorsqu’on est à peine sorti du lycée ou lorsqu’on a un budget serré n’est pas un rêve hors de portée bien au contraire. Avec pas mal d’organisation et de concessions, rien n’est impossible. Si vous avez envie de partir au Japon avec un petit budget, retrouvez tous les bons trucs à savoir dans ce guide pratique complet.

Amis japonaisQue vous sortiez tout juste du lycée, que vous soyez à l’université, que vous ayez un budget serré, pas évident de concrétiser un voyage au Japon : vous pensez que c’est loin, que vous n’allez pas réussir à vous débrouiller et surtout que c’est hors de prix.

Plus dans Argent Conseils aux voyageurs


Ce que je vous propose, c’est de passer en revue un certain nombre de thématiques pour vous prouver par A + B que vous pouvez (et que vous allez) vous aussi, comme les copains, partir au Japon et en profiter à fond.

Si une chose est sure, c’est qu’un voyage au Japon n’est pas un voyage comme les autres : plein d’aventures vous attendent et ce serait tellement dommage de passer à côté à cause d’une idée reçue : NON ! Le Japon ne vous coûtera pas une fortune. C’est un pays accessible à condition que vous prépariez bien votre voyage.

Vous aussi vous allez partir au Japon ! Franchissez le pas !

J’apprécie quelques fois me promener dans les conventions en tout genre et je vois toujours des gens repartir avec des sacs plus gros qu’eux qui débordent de goodies, de manga. Certains passionnés logent même quelques fois durant plusieurs jours dans des hôtels à proximité et viennent de loin pour assister à ces grands messes. Quel budget consacrent-il à ce genre d’escapade ? Difficile à dire mais il y a fort à parier qu’on parle de quelques centaines d’euros : une enveloppe douillette qui pourrait servir de base confortable pour un voyage au Japon.

Si vous avez envie de voyager au Japon c’est possible, ce n’est pas hors de portée. Le but de ce guide pratique n’est pas de vous prouver que vous pouvez voyager 2 semaines au Japon pour 1,000 euros mais de vous prouver que ce rêve est plus accessible que ce que vous pouvez penser.

Cet article n’est pas destiné uniquement qu’à des voyageurs assez jeunes qui généralement n’hésitent pas à faire quelques concessions sur le confort. Certaines personnes ont un profil de backpacker et trouveront toutes les informations utiles pour partir au Japon à moindre frais.

À la fin de cet article, vous serez capable de savoir à combien pourrait vous revenir votre voyage et vous risquerez d’être surpris. Bonne lecture !

Les vols vont me coûter un bras

Si vous êtes encore en plein dans les études, le point positif c’est que vous n’avez pas ou peu de contraintes familiales ou professionnelles. Vous ne manquez pas de vacances durant l’année et vous êtes ultra flexible en ce qui concerne des dates de départ et ça c’est un très bon point. Il faut savoir que les compagnies aériennes ont une fâcheuse tendance à faire payer le prix fort aux voyageurs qui désirent voler du vendredi au lundi / en période de vacances scolaires / en haute saison, surtout vers des destinations lointaines comme le Japon.

Avec un minimum de méthodologie, trouver un vol à bas prix est à la portée de tout le monde et contrairement à ce que tout le monde pense, c’est très simple. Alors je vous vois venir, vous pensez que ça prend des heures et des heures de recherche, que vous allez devoir faire 3 escales et bien vous avez tout faux. Pendant que je rédige cet article, j’ai réalisé 2 simulations et voilà le résultat de ma deuxième recherche pour un voyage du jeudi 9 juin au mardi 21 juin :

Vols pas chers pour le Japon

Il faut savoir qu’un vol direct pour le Japon c’est 12 heures environ. 17h25 l’aller c’est très raisonnable et lorsqu’on souhaite obtenir un prix bas, on ne peut pas s’attendre à voyager en business class sur un vol direct.

Vous pourrez même trouver des vols à moins de 400 euros avec un peu de chance

J’aime quelques fois faire une escale un peu longue ce qui me permet de me balader dans l’aéroport, d’acheter un mug Starbucks de la ville en question et de manger des plats locaux. Chacun à ses petites manies donc je ne considère pas un vol à escale comme ultra pénalisant au contraire. Je ne vous cache pas que c’est un peu plus fatigant mais avec l’excitation d’un premier voyage au Japon, vous allez voir que la fatigue passe au second plan vous pouvez me croire. Je me souviens de mon tout premier périple à Tokyo, je dormais à peine 4 heures par nuit durant les deux premières semaines, alors que je suis un gros dormeur et cela ne m’a dérangé.

Mes conseils

Inutile d’acheter votre billet d’avion 6 mois à l’avance : mettez en place une veille et utilisez les comparateurs de vols de façon régulière

Evitez si possible les périodes de haute saison : à moins que vous vouliez à tout prix voir les cerisiers en fleurs, partez au Japon en période creuse

Optimisez les jours de départs et d’arrivée : partez et revenez en milieu de semaine pour trouver des vols à prix canons

Réserver un logement au Japon : pas dans mes moyens

Loger gratuitement

Loger dans les grandes capitales nippones ne va pas vous coûter énormément si vous savez où chercher. Le meilleur plan reste sans aucun doute le Couchsurfing, un site qui propose à un particulier d’héberger un autre particulier totalement gratuitement : 0 yen, 0 euro, rien !

Néanmoins, il ne faut pas tomber dans la chasse au moindre yen, ne soyez pas radin et cuisinez par exemple un ou plusieurs bons repas au goût bien de chez nous sans rentrer évidemment dans de la grande cuisine, nécessitant des produits bien précis / rares / chers au Japon. N’hésitez surtout pas à communiquer avec votre hôte car c’est généralement cela qu’attendent les couchsurfeurs, en apprendre plus sur la culture de leurs invités.

Ramenez avec vous vous quelques souvenirs de France qui font toujours plaisir et pourquoi pas une bouteille de vin si vous logez chez quelqu’un une longue partie de votre séjour. Succès garanti, tout le monde sera gagnant.

Plus vous êtes nombreux, moins c’est cher

Si vous partez en groupe, étudiez l’option de location d’appartement via Airbnb. Par exemple, si vous êtes un groupe de 6 personnes, il existe sur Tokyo des appartements loués pour 75 euros (3 chambres, 4 lits). Une nuit à Tokyo en appartement pour un peu plus de 10 euros par personne, c’est donc tout à fait possible, le tout situé à moins de 10 minutes de Shibuya.

Faites de nouvelles connaissances en guesthouse

Pourquoi ne pas regarder du côté des auberges de jeunesse. Loin des clichés, certaines chaines au Japon dispose d’un très bon rapport qualité / prix. La K’s House de Kyoto est un très bel exemple. En lits dortoirs ou en chambre single, vous trouverez forcément l’option qui vous convient le mieux à petit prix. Vous retrouverez aussi cette chaîne à Tokyo, Kawaguchiko et Hiroshima.

Mes conseils

Prévoyez large avec Couchsurfing : il vous faudra un peu de temps pour obtenir une place, le temps de faire connaissance avec votre hôte notamment. Cela prend plus ou moins de temps

Soyez très respectueux de votre hôte : vous allez loger gratuitement, respectez les consignes de bon sens; ne rentrez pas en plein milieu de la nuit, prévoyez un petit quelque chose en échange de ce service

Nourriture : l’art de manger bon et pas cher

Des restaurants partout

Fini les plateaux de 10 sashimi / maki à plus de 10 euros que l’on trouve dans nos contrées, les bols de ramen à 10 euros et j’en passe. Le Japon c’est un peu le paradis des gens qui n’aiment pas cuisiner et qui privilégient manger sur le pouce, à l’extérieur de leur domicile. Les restaurants pullulent partout, tous les 10 mètres et il y en a pour tous les goûts. Vous vous remplirez l’estomac pour une bouchée de pain.

À moins de vouloir tester le meilleur sushi-ya de la ville, un repas kaiseki, un teppanyaki renommé, un repas au Japon ne coûte pas cher.

Pour varier les plaisirs, changez de chaines de restauration comme Yoshinoya (gyu-don),  Tenya (ten-don), Coco Ichiban (riz curry), Subway (sandwitch), Mos burger (burger), … Vous trouverez ensuite des chaines que vous connaissez ici qui proviennent du pays de l’oncle Sam (Mc Donalds, Burger King, KFC, Wendy’s, …) qui ne sont d’ailleurs pas si économiques qu’on pourrait le penser. Personnellement j’adore le Coco Ichiban : en plus vous pouvez choisir le degré d’épice de votre curry et votre grammage de riz, pratique pour les gros mangeurs.

Vous avez aussi plein de ramen-ya partout qui proposent des bols de nouilles à des prix canons.

Au Coco Ichiban : un régal
Au Coco Ichiban : un régal

Les bonnes combines des konbini

Pour votre diner, n’hésitez pas à vous rendre à la supérette de votre quartier et faire un bon deal sur des plats préparés (plateau de sashimi, tonkatsu, …) qui seront soldés puisqu’il s’agit de produits frais avec des dates de péremption.

Pour votre petit déjeuner, bien qu’on trouve des chaines de café partout (Starbucks, Excelsior, …), rendez-vous là encore au konbini, de préférence un 7-Eleven si vous aimez le café, et faites vos courses pour votre petit déjeuner (lait-fraise froid, café chaud ou froid, thé, lait-chocolat froid, jus de fruit, melon pan, autres pâtisseries, …), le choix est assez vaste. Cela vous reviendra moins cher qu’un café et une pâtisserie achetés au Starbucks. Au bout de votre séjour, l’économie sera conséquente.

Mes conseils

Ne passez pas à côté de bonnes choses : si un bon restaurant vous fait envie, foncez-y. Ce n’est pas tous les jours que vous aurez l’occasion d’être au Japon, devant ce restaurant qui vous fait tant envie.

Testez un izakaya en groupe : si vous êtes plusieurs, allez diner dans un izakaya ou vous commanderez et picorerez des petits plats toute la soirée

Que faire au Japon : un budget limité suffit pour en profiter

Qui dit voyage au Japon pas cher ne veut pas dire privation, bien au contraire. Pas besoin d’avoir une enveloppe bourrée de billets de 10,000 yens pour en prendre plein les yeux au Japon. Vous pouvez faire tout un tas d’activités qui ne vous coûteront absolument rien ou pas grand chose et voyager de façon ingénieuse.

1. Visitez les temples

Avant de débourser le moindre yen, vous pouvez visiter des temples fabuleux et leurs alentours gratuitement notamment à Tokyo (Meiji Jingu, Senso ji pour ne citer que les plus touristiques). Sur Kyoto, c’est un peu différent puisque l’entrée dans de nombreux temples est payant.

2. Relaxez-vous dans les jardins

Entre deux temples, se reposer et se balader dans un jardin est une très bonne option, toujours gratuitement. Pour cela, rendez-vous par exemple dans les jardins du palais impérial ou au parc Yoyogi.

3. Faites de l’exploration urbaine votre nouveau hobby

Cela prendra surement quelques jours mais lorsque vous vous sentirez plus sûr de vous, n’hésitez pas à vous perdre dans les rues, même si cela ne dure qu’une matinée. Vous risquez de tomber sur des petits bijoux d’architecture ou des temples minuscules entre deux immeubles.

4. Abusez de votre appareil photo

Les villes comme Tokyo ou Kyoto sont de très bons terrains de jeux pour remplir vos cartes SD vitesse très rapidement. Ca aussi c’est complètement gratuit et le principal avantage c’est que vous garderez ces souvenirs longtemps avec vous sur votre disque dur et qu’une fois de retour, vous pourrez en faire profiter vos proches qui auront peut-être aussi envie de partir à l’aventure au Japon.

5. Amusez-vous dans les salles d’arcade

Avant de vous lancer tête baissée sur une borne d’arcade, regardez l’agilité des joueurs autour de vous : leur rapidité d’exécution sur les sticks est hallucinante. Vous n’êtes pas venu jusque là simplement pour être un simple spectateur. Faite le plein de pièces de 100 yens dans votre porte monnaie et passer du bon temps sur des jeux de combats, shoot’em up, beat’em all, Taiko no tatsujin

6. Fouinez dans les magasins de figurines de manga / jeux vidéo

Pour passer du bon temps, rendez-vous à Akihabara où vous pourrez en prendre plein la vue si vous êtes passionné par l’univers manga ou électronique. À peine sorti de la gare JR, des immeubles entiers remplis de magasins vous attendent : déambulez dans les étages, fouinez partout, repérez les choses qui vous font envie, notez les prix, changez de lieux sans rien acheter. Lorsque vous aurez l’impression d’avoir écumer pas mal d’endroits, vous pourrez acheter ce qui vous plait au meilleur prix. Vous pouvez aussi passer un bon moment sans rien acheter.

Ne ratez pas le mandarake sur 7 étages, le Kotobukiya et le Super Potato. Ces trois magasins sont situés à quelques mètres les uns des autres. Pour plus d’informations, rendez-vous sur mon guide de visite à Akihabara.

Je vous conseille de vous rendre aussi à Nakano Broadway à Tokyo pour voir des magasins qui sortent de l’ordinaire.

7. Faites le plein de gachapon

Si vous êtes fan de manga ou de petites choses kawaii, vous trouverez votre bonheur pour pas très cher avec les gachapon. Choisissez votre thème, insérez quelques yens, tournez la poignée et repartez avec plein de mini-porte clés. Il y en a vraiment pour tous les goûts : de la dernière série anime phare aux objets les plus saugrenus.

Gachapon
Des centaines de gachapon dans un Yodobashi

8. Baladez-vous dans des lieux exotiques

Imaginez un peu : de l’électronique sur des milliers de mètres carrés sur plusieurs étages. Rendez-vous par exemple au Yodobashi Akiba, situé à Akihabara et flânez dans les étages. Hormis les produits électroniques, vous y trouverez tout un tas d’autres objets qui pourraient vous plaire : vous repartirez peut-être avec une coque amusante pour votre téléphone ou bien avec un cadeau sympathique pour un proche.

Autre lieu, autre ambiance : mettez vos boules quies et ouvrez la porte d’un pachinko. Vous ne comprenez rien à ce qui s’y passe ? Pas d’inquiétude, c’est toujours très amusant de sentir l’ambiance d’un pachinko.

9. Testez de nouvelles saveurs

Abusez de chaînes de restauration proposant des plats typiques pour pas cher (Tendon-ya, Coco Ichiban, …). Vous en trouverez à tous les coins de rue. Vous allez vous régaler et tester plein de nouvelles choses, vous auriez tort de vous priver.

10. Commencez une nouvelle collection

Après vous être désaltéré en ayant acheté une bouteille plastique dans un distributeur automatique, enlevez l’étiquette et gardez la précieusement. Elles sont souvent très sympathiques à regarder. Va se mettre en place un petit jeu sympathique : trouver de nouvelles boissons aux étiquettes toujours plus fun.

11. Prenez en plein la vue dans les musées

Même si vous aurez fort à faire, Tokyo propose un nombre incalculable de musées. Si vous êtes passionné par la culture, je vous invite à acheter un pass Grutto. Pour 2,000 yens, vous avez accès à près de 80 lieux (musées, zoos, aquariums, …) à Tokyo gratuitement ou avec une belle remise sur le prix d’entrée. C’est un très bon plan.

Balade dans le musée Edo à Tokyo
Maquette de la ville de Edo (Tokyo)

Mes conseils

Calibrez bien votre budget loisirs : il y a tellement d’activités à faire, de choses à acheter qu’il est tentant de faire la razzia dans les magasins. Essayez d’avoir un budget en tête et de vous y tenir pour éviter les mauvaises surprises en fin de séjour

Optimisez votre budget Transport

Dans les grandes villes, faire de long trajets à pied se révèlent malheureusement impossible, en tous les cas de manière régulière. Il vous faudra alors emprunter les transports en commun.

En ville

A. Hiroshima

Hiroshima est une grande ville où vous pourrez faire quelques trajets à pied sans être totalement exténué à la fin de la journée. Néanmoins, pour gagner du temps sans trop dépenser, utilisez le tramway de la ville qui est très pratique. Le réseau est constitué de 8 lignes. Pour les trajets en ville, le tarif est fixe : 160 yens. Pour vous rendre par exemple de la gare ferroviaire au dôme de Genbaku, il vous faudra débourser 160 yens.

B. Kyoto

Kyoto est très bien quadrillée par le réseau de bus et si vous désirez visiter les lieux les plus touristiques de la ville, aucune hésitation : achetez un ticket de bus illimité pour la journée qui vous coûtera 500 yens. Il s’agit du City Bus All-day Pass.

Dans le bus à Kyoto
Dans le bus à Kyoto

C. Tokyo

Privilégiez le réseau de métro et de trains pour vous déplacer dans la capitale.

Au préalable, établissez une liste des lieux où vous voulez aller. Si un bon nombre d’endroits se trouvent à proximité d’une station de métro des réseaux (i) Tokyo Metro et (ii) Toei Subway lines, je vous conseille de vous procurer un ticket illimité 1 jour (800 yen), 2 jours (1,200 yens) ou 3 jours (1,500 yens) à l’aéroport de Narita (terminal 1 au 1er étage : comptoir de vente des bus Keisei / terminal 2 au 1er étage : comptoir de vente des bus Keisei)  ou de Haneda (terminal international au 2ème étage : centre information pour touristes).

Si le train est plus pratique pour vous (ligne Yamanote ou autres), essayez de limiter vos trajets à un quartier ou deux par jours car l’addition peut très vite grimper. Vous pouvez tout à fait marcher entre certaines stations sans vous perdre. C’est le cas entre Shibuya et Harajuku ou il vous suffit de longer la ligne de trains.

Regroupez vos visites et vos activités par quartier. À Akihabara, vous pourrez par exemple :

  • Trouver des gachapons
  • Vous amusez dans une salle d’arcade
  • Fouinez dans les magasins de manga / jeux vidéo
  • Flâner au Yodobashi Akiba
  • Manger dans une chaîne de restauration pour pas cher

Entre les villes

Utilisez un JR Pass

Le Japan Rail Pass est un titre de transport vous permettant de voyager de façon illimité sur les lignes JR ou certaines lignes de bus pour une durée de 7 jours, 14 jours ou 21 jours. Je vous invite à lire mon guide complet sur le JR Pass pour devenir incollable sur le sujet.

Si vous restez à Tokyo ou aux alentours, oubliez cette option.

Si vous souhaitez visiter Tokyo et Kyoto durant votre séjour, pas sûr que le JR Pass soit rentable.

Si vous avez envie de voir du pays en limitant les coûts de transport, calculez si ce titre de voyage vous semble rentable / intéressant d’un point de vue confort : voyager en shinkansen est très agréable mais le JR Pass n’est pas la solution ultime pour réduire le budget transport.

Voyagez en bus

Si le shinkansen offre de nombreux avantages (rapidité, confort), le bus vous permet d’économiser gros sur certains trajets. Voici un exemple :

  • Trajet en shinkansen Tokyo-Kyoto : prix de 13,000 yens environ, durée de 2h20
  • Trajet en bus Tokyo-Kyoto : prix à partir de 4,500 yens environ, durée de 7h30 (de nuit)

Un trajet en bus de nuit vous permet d’économiser sur deux postes de coût :

  • Moins cher que le train : une grosse économie par rapport à un ticket shinkansen
  • Une nuitée économisée : vous économisez une nuit d’hôtel
  • Plusieurs niveaux de confort proposés : vous pouvez choisir entre différents types de confort
  • Durée du trajet : si vous ne fermez pas l’œil, le voyage peut être assez long
  • Ponctualité de rigueur : il faut arrivé en avance et prendre son billet réservé à l’avance. En shinkansen, avec un JR Pass, on peut prendre n’importe quel train (sauf certains) toutes les 10 minutes

La compagnie Willer Express vous permettra de réserver un ticket de bus sans mal et de voyager paisiblement de nuit au Japon.

Mes conseils

Prenez le temps de faire vos simulations : les transports en commun peuvent vite faire grimper l’addition si vous ne prenez pas le temps de vous organiser un minium à l’avance. Si vous prenez le temps, vous n’aurez aucune mauvaise surprise

Soyez raisonnable sur les Manga / Figurines

Vous êtes passionné par l’univers manga et vous avez envie de ramener quelques souvenirs de votre périple ? Pas de méthode miracle ici pour compresser le budget mais plutôt du bon sens (comparaison des prix dans différents magasins), vous devrez faire preuve de patience si vous voulez dénicher l’objet convoité à bon prix. N’hésitez pas à lire mes bons plans sur Akihabara et Nakano Broadway pour en savoir plus.

Essayez d’être raisonnable dans la limite du possible car c’est bien ce poste de dépenses qui pourrait faire totalement exploser votre budget. Vous pourriez par exemple ramener une belle figurine dans vos valises et quelques goodies à prix plus raisonnable, vous aurez le choix.

Mes conseils

Soyez raisonnable : si vous adorez l’univers du manga, vous pourriez craquer dans tous les magasins, à tous les coins de rue. Avant de partir au Japon, ayez en tête un montant à ne pas dépasser et pensez aussi que vos valises ne sont pas extensibles. Ce serait dommage d’acheter une autre valise pour la remplir de goodies / figurines en tout genre.

10 étapes clés pour organiser votre voyage au Japon pas cher

Vous devrez respecter quelques règles pour bien préparer votre périple au Japon à un prix réduit :

1. Mettez en place une veille sur le prix des billets d’avion sur plusieurs sites de comparateurs de prix et vous saurez quand acheter au meilleur prix

2. Faites la liste de tous les lieux que vous souhaitez visiter durant votre séjour (quartiers, villes)

3. Trouvez un logement qui dispose d’un bon rapport entre la proximité des lieux où vous souhaitez vous rendre et le prix

4. Regroupez les quartiers qui sont les plus proches pour ne pas vous rendre dans des lieux opposés le même jour

5. Regardez quel est le meilleur moyen de transport (métros, trains, quelques trajets à pied) en ville

6. Etudiez l’option JR Pass : en avez-vous vraiment besoin ?

7. Calculez votre budget nourriture : si on peut manger pour 500 yens par repas, prenez plutôt 750 yens comme base de référence. Vous trouverez toujours un petit restaurant pas cher sur votre route. Lisez mon article sur le prix d’un repas au Japon pour vous faire une idée.

8. Additionnez l’ensemble des dépenses ci-dessus et voyez si cela correspond avec le budget que vous avez en tête

9. Ayez une marge de manœuvre en cas d’extra pour ne pas être pris de court : figurines, goodies, souvenirs, transport, tickets de temples / jardins

10. Inscrivez-vous à ma newsletter pour avoir accès à tous les bons plans

Prenez le temps de la réflexion, organisez votre voyage de façon méticuleuse. Lisez ce que vous pouvez faire en 2 semaines au Japon pour avoir des idées de visites. Comme d’habitude, n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou échangeons dans les commentaires.

Bons préparatifs !!