Un vol long-courrier c’est souvent une petite épreuve pour un passager impatient. Dix heures en avion peuvent être perçues comme une éternité ou passer à la vitesse de l’éclair, tout dépend comment on s’organise et dans quel état d’esprit on est. Retrouvez 10 méthodes infaillibles pour passer le temps en avion et arriver quasiment frais et dispo à l’atterrissage.

Comment tuer le temps à plus de 10 000 mètres d’altitude durant 10 heures ou plus ? Si les voyageurs en classe affaires sont bien lotis, il n’en n’est pas de même pour celles et ceux qui sont installés en classe économique. Le manque d’espace y est pour quelque chose mais vous allez voir qu’avec un minimum d’organisation, vous pourrez faire de votre vol un moment agréable.

Plus dans Avion Transports


Avant toute chose, essayez de vous enregistrer en ligne afin de choisir une place stratégique. Hublot ou couloir ? Je vous conseille de prendre un siège donnant directement sur un couloir en début de rangée ou en fin de rangée : vous pourrez sortir quand bon vous semble sans déranger le voisin.

Les places stratégiques sans supplément quelques fois se situent aux premiers rangs, face à la cloison en rangée centrale. Ce système c’est un peu du pile ou face puisque ces sièges sont généralement réservés aux parents voyageant avec des bébés. Généralement ces derniers arrivent à dormir paisiblement auquel cas vous ne serez pas (trop) dérangés et vous aurez plus de place pour vos jambes. Essayez de prendre un siège donnant accès au couloir. Si votre compagnie fait payer un supplément pour ces sièges, cela peut valoir la peine.

Une fois installé, il va falloir trouver les moyens pour vous occuper et sortir le plus frais de l’appareil après une dizaine d’heures de vol. Suivez le guide.

1. Prenez le temps de manger

Inutile de vous jeter sur les biscuits apéritifs, engloutir votre jus de tomate ou terminer votre plateau repas le plus rapidement possible. Prenez le temps même si le cadre n’est pas propice à la détente, un peu  à l’étroit en jouant des coudes pour être à l’aise en découpant vos aliments.

Vous aurez généralement entre vingt et trente minutes pour prendre votre repas. À moins de vous débarrasser de votre plateau en le rendant aux PNC, vous devrez de toute façon le garder sur votre tablette devant vous.

Manger tranquillement, vous n’êtes pas pressé par le temps. Cela vous permettra en plus de bien digérer.

2. Occupez-vous avec ce que vous avez apporté

Si vous disposez d’une tablette ou d’un ordinateur portable, n’oubliez-pas d’y sauvegarder quelques médias que vous pourrez savourer sans modération : séries TV, films, musique, … Vous vous connaissez mieux que personne, en emportant avec vous des choses que vous aimez, vous prendrez un malin plaisir à lancer la vidéo et à l’apprécier.

Vous pourrez aussi dévorer un roman ou lire un magazine acheté à l’aéroport juste avant d’embarquer.

Avec l’arrivée de la Nintendo Switch, jouez dans l’avion en mode portable et détendez vous.

Mixer quelques unes de ces activités vous permettra de passer quelques heures. Ne passer pas votre temps devant votre écran, surtout faites une pause toutes les heures afin de laisser vos yeux se reposer un peu et de manière à vous dégourdir les jambes.

3. Bougez

On voit trop peu de personnes se lever et faire quelques étirements, plusieurs fois durant le vol. Il est important pour vous de circuler dans les couloirs et de rejoindre l’arrière de l’appareil pour être au calme et avoir assez d’espace pour faire quelques mouvements de stretching. Etirez-vous les quadriceps en prenant le bout de votre pied et en le ramenant sur vos fesses. Grandissez-vous en étirant bien le bas du dos. Faites cela vers le milieu du vol et à deux heures de l’atterrissage c’est largement suffisant.

Tant pis si cela vous parait un peu idiot ou si vous êtes un peu mal à l’aise. Vous faites cela pour votre propre bien être et vous n’avez de compte à rendre à personne. Ne négligez pas les étirements et surtout le fait de vous déplacer.

4. Communiquez

Rien de mieux que de parler pour tuer le temps. N’hésitez pas à discuter avec les employés de la compagnie aérienne, quelques fois on fait d’agréables rencontres et on apprend des anecdotes sympathiques et croustillantes. En plein milieu du vol, il ne sera pas rare que les PNC se réunissent au fond de l’appareil et discutent entre eux.

5. Hydratez-vous et reprenez quelques forces

Il n’est pas rare de trouver des boissons en libre service au fond de l’appareil. N’abusez pas trop des boissons sucrées et n’hésitez surtout pas à boire quelques verres d’eau régulièrement afin de bien réhydrater votre corps.

Le must évidemment est de voyager avec une compagnie qui propose des snacks entre les repas : petits sandwitchs, nouilles japonaises instantanées, biscuits apéritifs, barres chocolatées, glaces, le choix est quelques fois très large. Cela vous permettra de passer le temps et de recharger les batteries.

6. Contemplez la ligne d’horizon

Si vous êtes debout, en train de faire quelques exercices de stretching, poursuivez votre pause en regardant par le hublot. Avec un peu de chance et si vous calez bien votre timing, vous pourrez assister au coucher du soleil avec une magnifique ligne d’horizon rougeoyante.

Il m’est arrivé qu’un stewart décroche le téléphone et demande quel est le meilleur timing pour prendre quelques clichés du coucher de soleil derrière les nuages. J’étais donc revenu au bout de l’appareil derrière le hublot avec mon appareil afin de prendre des photos.

7. Restez-connecté

Certaines compagnies proposent une connexion internet. Que vous soyez accro ou non aux réseaux sociaux, aux sites de streaming de vidéos ou que vous souhaitiez simplement garder le contact avec vos proches au sol par textos ou email, l’achat d’une connexion internet peut-être une bonne solution. Facturé en moyenne une vingtaine d’euros, cela vous permettra de voir le temps filer vitesse grand V.

8. Utilisez les moyens de l’avion

La plupart des passagers utilisent les moyens mis à leur disposition à bord de l’avion pour passer le temps : films, séries TV, musiques, jeux, … Cependant, en fonction de la compagnie aérienne que vous choisirez, peut être n’aurez-vous accès qu’à un écran situé à l’avant sur le mur central. C’est rare sur les vols long-courriers mais cela peut arriver. Il vous suffira alors d’utiliser les autres méthodes pour passer un vol agréable.

Il y a une chose que je fais assez souvent, c’est de laisser l’écran sur la progression de l’avion en temps réel en regardant les minutes et les kilomètres défiler.

9. Essayez de dormir

C’est toujours délicat de dormir de longues heures en avion. On est toujours dérangé par un coup de coude du voisin, le passage d’un voyageur dans un couloir, une annonce. Essayez de trouver une bonne position, inclinez un peu votre siège au besoin et fermez vos yeux. Faites le vide dans votre tête. Si vous avez une capuche, mettez la sur votre tête pour être un peu isolé. Avec un peu de chance, vous pourrez vous assoupir durant quelques minutes. Répétez l’opération plusieurs fois durant le vol. En vol de nuit, les lumières seront éteintes, l’environnement sera plus propice.

Les oreillers que l’on place autour de son cou est un plus dans la mesure ou si vous vous assoupissez, votre tête sera maintenue et vous ne vous réveillerez pas avec un début de torticoli.

10. Ajustez votre planning de voyage

Mettez à profit votre temps à bord de l’avion pour lire votre guide de voyage favori ou prendre des notes sur un cahier ou sur votre téléphone. C’est le moment propice pour effectuer les dernières petites modifications avant votre voyage.

Et vous, quelles sont vos techniques infaillibles pour passer le temps en avion ?