Vous allez passer votre premier jour au Japon à Tokyo : voilà tout ce qu’il faut faire pour être sur de démarrer du bon pied et lancer parfaitement votre séjour.

Après vous être rendu dans la capitale de l’aéroport de Narita ou celui de Haneda, ne vous tracassez pas en cherchant à savoir quoi faire. Je vous invite à suivre mes conseils pour être sûr de mettre à profit cette première journée au Japon.

Plus dans Activités et Visites Itinéraires Tokyo


1. Prenez les transports et rejoignez votre logement

Première chose à faire, rejoindre votre logement. Plus facile à dire qu’à faire, vous avez raison. En effet, vous allez devoir prendre les transports en commun. Avant de partir au Japon, je vous conseille de procéder ainsi :

  • identifiez bien le quartier de votre logement avec la station de trains ou de métros la plus proche (utilisez Google Map)
  • consultez votre chemin et notez le (stations de trains ou de métro, proximité de l’hôtel par rapport à la station la plus proche)
  • imprimez cette carte des lignes ferroviaires à Tokyo (lignes de train et lignes de métro)
  • ne paniquez surtout pas devant l’étendue de cette carte, on se repère très bien dans les transports à Tokyo et vous vous débrouillerez vous aussi parfaitement bien

Cela peut paraître idiot mais une fois sur place, après la fatigue du voyage, cela évitera d’ajouter de la fatigue et de l’énervement inutile.

2. Prenez du temps pour vous dans votre nouveau chez vous

Une fois les valises posées dans votre chambre, ne vous précipitez pas dehors. C’est votre premier jour et si l’excitation est là, vous partirez à l’aventure d’ici peu.

Après avoir passé plus de 10 heures en avion, vous serez fatigué : durée du voyage, décalage horaire, … Pour profiter au mieux de votre séjour, il va falloir que votre horloge biologique se resynchronise.

Rien ne presse, prenez une bonne douche pour vous détendre. Le matin ou l’après-midi, ne succombez surtout pas à l’appel de votre lit. Luttez contre la fatigue et sortez dehors. Le but du jeu afin de luter contre le décalage horaire va être de vous synchroniser dès le premier jour en allant vous coucher à partir de 21 heures le premier jour.

3. Achetez votre carte Suica

Plus pratique que l’achat de ticket à l’unité, la carte Suica est une carte magnétique prépayée où vous pourrez charger une somme d’argent et ainsi passer directement les portiques. Il faut savoir qu’à Tokyo, les prix des trajets sont différents d’une station à une autre. Ainsi, si vous souhaitez vous rendre quelque part, il va falloir savoir combien vous coûte le trajet afin d’acheter le ticket adéquat au bon prix. Vous allez perdre énormément de temps si vous le faite à chaque fois. Avec votre Suica en poche, ne vous souciez plus de ce souci logistique.

Vous pouvez vous procurer votre carte Suica dans la plupart des bornes automatiques dans les gares du réseau Japan Rail (si vous voyez un gros JR vert au dessus d’une gare, allez-y). Ne vous inquiétez surtout pas, les machines disposent d’une interface en anglais (écrit et audio). Inutile de charger de l’argent pour commencer puisque vous payerez 2,000 yens pour obtenir votre carte et 1,500 yens sont utilisables d’office (il y a un dépôt de 500 yens).

4. Immergez-vous

Je vous propose deux options :

Si vous avez envie d’un bain de foule, rendez-vous dans l’un des quartiers les plus célèbres de Tokyo, à Shibuya. Prenez une photo devant la statue de Hachiko, fondez-vous dans la masse et traversez le passage piéton, naviguez dans Center Gai, passez devant le Tokyu Hands, le Disney Store et revenez à la gare.

Si vous avez envie de prendre l’air, de voir votre premier temple, dirigez-vous du côté du Meiji-Jingu, entouré par une forêt dense.

5. N’oubliez pas de manger

Inutile de chercher trop longtemps si vous êtes à Shibuya : sans hésiter, entrez les yeux fermés dans ma chaîne de restaurants favorie : le Coco Ichiban. Vous y mangerez des plats de riz-curry délicieux, servies en petites ou en énormes portions (+ de 600 grammes de riz) à des prix imbattables. Le Coco Ichi’ de Shibuya se trouve à 5 minutes à pied de la gare.

Si vous vous trouvez à Harajuku / Omotesando, à proximité du Meiji-Jingu, vous trouverez une foultitude de restaurants proposant des prix attractifs.

6. Ne rentrez pas trop tard

Qui dit premier jour dit grosse fatigue. Après votre voyage, vous aurez explorer un petit bout de la capitale durant quelques heures. N’hésitez pas à rejoindre votre logement vers 19 heures : vous pourrez en profiter pour consulter vos emails, vérifier rapidement votre planning pour le lendemain et planifiez vos trajets. Si vous avez une petite faim :

  • testez un nouveau restaurant, il y en a partout à Tokyo, surement en bas de votre hôtel / appartement / guesthouse
  • testez une supérette de quartier (konbini), située également à quelques pas de votre logement : vous y trouverez des snacks (sandwitchs, onigiri) ou des plateaux de sushi / sashimi et tant d’autres choses

En appliquant ces quelques conseils, vous êtes sûr de partir du bon pied au Japon et de lancer votre séjour de la meilleure manière qui soit : vous aurez déjà navigué un peu dans la ville et vous aurez fait le plein de confiance en empruntant les transports en commun.