Je vous propose mon premier article de mon dossier « Coût de la vie au Japon ». Abordons aujourd’hui le prix de la nourriture au Japon.

Je reçois régulièrement des questions relatives au coût de la vie au Japon, que ce soit de la part de personnes que je connais qui décident de voyager là-bas ou bien de visiteurs du blog.

Plus dans Argent Conseils aux voyageurs


Contrairement aux idées reçues, vous allez voir qu’on peut manger sainement de très bonne choses et en quantité sans forcément se ruiner.

Une fois sur place, vous pourrez faire vos courses dans des supermarchés ou dans des petites supérettes de quartier afin de cuisiner chez vous ou de manger des choses toutes prêtes à l’extérieur.

Il y a fort à parier que vous mangerez le plus souvent dans des restaurants mais au juste, que peut-on bien manger au Japon et est-ce que l’enveloppe nourriture ne va pas faire gonfler le budget vacances ? Je vous propose quelques éléments de réponses dans cet article.

Supermarché

Max Valu de MiyakojimaIl n’y a pas que les habitants de quartiers qui vont faire leurs courses dans les supermarchés. Je m’y ballade de temps en temps (comme bien d’autres touristes) afin d’y chercher quelques victuailles pour mon petit-déjeuner ou mon déjeuner. Ainsi à Miyakojima (Okinawa), je me rendais tous les matins au Max Valu, une chaîne de supermarché. J’y achetais de quoi me faire un petit-déjeuner (des melon pan, un lait-fraise, un café froid, …) ou un déjeuner (bento, sandwitch, …).

Mon petit-déjeuner me revenait à environ 500 yens et mon déjeuner à environ 1 000 yens, boisson comprise.

Le soir, lorsque je n’allais pas dans un restaurant, il m’est arrivé de passer y prendre un plateau d’une bonne quinzaine de sashimi de thon pour une bouchée de pain, aux alentours de 600 yens.

Pas très cher dis-moi mais tout est aussi abordable ?

Non, évidemment, tout n’est pas si bon marché. Les prix des fruits et des légumes sont généralement assez chers (voire inabordables pour des fruits achetés dans les magasins chics) mais en se débrouillant bien on trouve des aliments à des prix corrects. De toute façon, en tant que touriste, j’imagine que vous ne vous lancerez pas dans une bouillabaisse ou un autre bon petit plat.

Bon plan : dénichez de bons prix en fin d’après-midi

N’hésitez pas à allez farfouinez en fin d’après-midi, les plateaux de sashimi et les bento verront leur prix diminuer drastiquement (500 yens, peut-être moins) car ils ne seront pas remis en vente dans le magasin le lendemain. J’en parlais justement avec un ami vivant à Kyoto qui m’indiquait que lui aussi n’hésitait pas à se rendre dans son supermarché pour y acheter des bento pour le diner.

Konbini

KonbiniVous ne pourrez pas les rater, ils sont présents à tous les coins de rue. Les konbini, dérivé de l’anglais « convenience store » sont ouverts 24h/24 et 7j/7. Ce sont des micro-surfaces de vingt à trente mètres carrés en moyenne, quelques fois moins. On y trouve les produits de premières nécessité (nourriture, boissons froides ou chaudes, soins du corps, magazines en tout genre).

Vous vous rendrez très certainement dans un Lawson, un Family Mart, un Sunkus, un 7 Eleven ou bien encore un Coco.

La nourriture est un peu plus cher qu’en supermarché mais cela reste très abordable surtout pour un tel service : si vous avez une petite faim ou soif en plein milieu de la nuit, avouez que c’est quand même très sympathique de pouvoir acheter des produits à 3 heures du matin. Vous trouverez de quoi faire un petit-déjeuner ou un repas sans souci à bon prix. Vous pourrez même faire chauffer votre repas directement dans le magasin.

Quelques prix relevés en konbini :

  • Onigiri : 140 yens (on en trouve aussi à 100 yens)
  • Petite soupe : 130 à 150 yens
  • Café froid : 130 yens
  • Melon pan : 110 yens
  • Donut chocolat : 110 yens
  • Petite bouteille de thé froid : 140 yens
  • Strong zero (33 cl) – alcool : 150 yens
  • Strong Zero (50 cl) – alcool : 210 yens
  • Bouteille d’eau Suntory (50cl) : 100 yens
  • Bouteille de coca cola (50cl) : 150 yens
  • Bouteille d’eau pétillante au citron (33 cl) : 150 yens
  • Bouteille de Fanta (33cl) : 150 yens
  • Bouteille de Tropicana (33cl) : 130 yens

Les prix relevés des articles ci-dessus proviennent essentiellement de konbini Family Mart, début avril 2014.

Restaurant

Yakiniku au JaponAu Japon, les restaurants pullulent et vous n’aurez jamais de mal à trouver un plat qui correspond à votre envie du moment : regardez à quoi ressemble les plats dans les vitrines dans les devantures ou sur les cartes disposées devant les restaurants. Si cela ne vous convient pas, faites quelques mètres et recommencez chez le voisin.

N’ayez aucune crainte en ce qui concerne la commande de plats : montrer simplement la photo sur le menu et le tour est joué.

Tu pars au Japon ? Tu vas réussir à ne manger que du poisson, du riz et des nouilles pendant ton séjour ? Le saucisson et le fromage ne vont pas te manquer ?

Voilà ce que vous pourrez peut-être entendre de la part de vos proches lorsque vous leur annoncerez que vous partez en voyage sur le sol nippon. Vous aurez alors un petit sourire en coin car vous le savez surement, le Japon dispose d’un patrimoine gastronomique assez riche.

Tempura, katsudon, ramen, gyoza, soba, udon, tsukemen, riz au curry, yakitori, pizza (et pourquoi pas ?), burger locaux (chez Freshness Burger, au Mos Burger ou plus exotique au Kua’Aina par exemple), okonomiyaki, takoyaki, sushi (dans un kaiten sur les tapis roulant), etc. Il y a tant de plats différents à tester que vous ne serez jamais lassé. Je vous propose de jeter un oeil à mon reportage photos des différents plats que j’ai pu déguster au Japon.

Et j’en profite pour tordre le cou en même temps à un préjugé : vous ne mangerez certainement que peu de poissons sur place car les restaurants en proposant ne sont pas aussi nombreux qu’on le croit.

C’est bien beau tout ça mais combien ça va me coûter ? Je n’ai pas un budget repas infini !

Eh bien figurez-vous que bien manger ne vous coutera pas très cher. Lorsque je parle de bien manger, je vous parle de manger des choses saines, goûtues et en quantité (quelques fois gargantuesque même pour moi qui a un appétit d’ogre). Vous ne me croyez pas ? Alors lisez donc ce qui suit pour vous faire votre propre opinion.

Rien de mieux que de faire un petit tour dans différentes villes pour obtenir un petit échantillon de prix de plats. (S= small, M= medium et L=large)

  • Assiette de pâtes : 700 yens (ajoutez 110 yens pour une plus grande portion)
  • Assiette de pâtes (restaurant un peu chic) : 930 yens
  • Sandwich salade + tranche de jambon : 430 yens
  • Pizza moyenne : 600 yens
  • Salade avec du jambon, de la tomate et quelques dés de fromage : 330 yens (M) et 480 yens (L)
  • Assiette de haricots, riz et bœuf : 900 yens
  • Omelette et légumes : 1 050 yens
  • Sandwich jambon cru (chez Lavazza) : 520 yens
  • Rizotto (chez Lavazza) : 830 yens
  • Plateau de 10 sushi (sushi-ya bon marché) : de 550 yens à 1 500 yens
  • Sushi à la paire (sushi-ya) : de 125 yens à 600 yens
  • Ramen : de 500 yens à 1 000 yens
  • Gyudon (chez Yoshinoya) : à partir de 300 yens
  • Riz curry : 700 yens
  • Tonkatsu – riz curry de base de 300 grammes (chez Coco Ichiban) : 790 yens (ajoutez 100 yens de plus pour 100 grammes de plus)
  • Eki-bento : environ 1 000 yens
  • 6 takoyaki (aux abords du château d’Osaka) : 500 yens
  • Tendon consistant (chez Tendon Tenya) : 890 yens
  • Tendon (dans un restaurant de Kyoto) : 1 000 yens
  • Tendon (au Gonpachi) : 1 800 yens
  • Bière pression (chez Lavazza) : 600 yens
  • Eau ou thé vert : gratuit
  • Café classique à emporter : 200 yens (S), 230 yens (M) et 250 yens (L)
  • Café latte à emporter : 280 yens (M) et 400 yens (L)
  • Café capuccino / mocha (chez Lavazza) : 450 yens (M), 500 yens (L)
  • 2 tranches de pancakes arrosés de sirop d’érable : 420 yens
  • Gâteau au thé vert (salon de thé) : 550 yens
  • Gaufre à la crème pâtissière (au Gundam Café) : 190 yens
  • Muffin à la myrtille (au Starbucks) : 220 yens
  • Melon soda (au Gundam café) : 320 yens

Les prix indiqués sont ceux de certains plats que j’ai pu manger où les prix que j’ai relevé au cours de mon dernier voyage au Japon en avril 2014.

Evidemment, les prix varieront d’une ville à l’autre, d’un restaurant à un autre mais cela vous donne un ordre d’idée. Je complèterai cette liste lors de mon prochain voyage.

Bon plan : testez les restaurants à volonté

Je vous conseille de tester les formules tabehodai (nourriture à volonté) + nomihodai (boisson à volonté) de restaurants de type yakiniku. Vous pourrez griller toute la nourriture que vous souhaitez (généralement de la viande) sur une plaque devant vous. C’est très convivial et vous pourrez vous remplir le ventre.

On trouve des tabehodai à 1 000 yens mais généralement le tabeodai + nomihodai tourne autour de 3 000 yens pour 2 heures.

Vous vous en doutez, si vous voulez faire flamber votre carte bleue, ce ne sont pas les endroits qui manqueront, comme partout ailleurs dans le monde. Vous pourrez ainsi déguster des sushi chez des maîtres d’exception en ressortant avec une note de plusieurs dizaine de milliers de yens. Les grands restaurants gastronomiques sauront aussi vous accueillir les bras ouverts. Tout dépend du budget de chacun.

Izakaya

IzakayaLes izakaya sont des restaurants dans lesquels on vient généralement entre amis pour commander différents petits plats et boire un des verres. En bref, on picore et on refait le monde.

Quelques gyozas, yakitori, edamame, les plats défilent. Comptez quelques centaines de yens par plat. En revanche, généralement, les bières (même pression) sont relativement chères (600 yens).

Les izakaya sont un bon moyen de goûter à plusieurs saveurs en une même soirée.

Distributeurs de boissons

Ils sont partout et eux non plus vous ne pourrez pas les rater. Ils proposent tout un tas de boissons classiques (eau, thé, café froid, soda) mais aussi des breuvages plus exotiques (n’hésitez pas à tester, ce sont généralement des cafés, thé ou soda avec des packagings rigolo).

En terme de prix, cela ira de 100 yens à 140-150 yens. En moyenne il faudra débourser environ 130 yens par boisson et croyez-moi, l’été, sous une chaleur de plomb notamment dans les grandes villes, les distributeurs vous permettront d’étancher votre soif pour un coût raisonnable.

Bon plan : acheter une grande bouteille d’eau pour la journée

Pour économiser, achetez une grande bouteille d’eau en konbini ou en supermarché le matin et transportez là dans votre sac à dos. Cela vous permettra d’économiser l’équivalent de 3 à 4 bouteilles à 130 yens soit 500 yens.

La nourriture au Japon en résumé

  • Un budget quotidien autour de 2 500 yens par personne (petit-déjeuner, déjeuner, diner) : on trouve des chaînes de restauration proposant des plats à 300 yens mais je pars du principe que lorsqu’on va découvrir un pays, c’est aussi pour manger des plats variés. Vous pourriez aussi choisir de vous nourrir exclusivement d’onigiri entre 100 yens et 140 yens l’unité mais ce serait vous priver de bons petits plats.
  • Des plats relativement bon marché : entre 600 et 1 000 yens
  • Des restaurants ouverts tôt le matin et qui ferment tard le soir
  • Des plats goûtus : dans chaque bol / assiette, les saveurs sont bien présentes
  • Une nourriture saine et variée : peu de gras et plein de bonnes choses pour votre corps
  • Une profusion de restaurants et de konbini : vous ne pourrez pas mourir de faim
  • Des konbini ouverts en permanence : un petit creux en pleine nuit ? Descendez dans la rue et acheter de quoi vous sustenter
  • Un service irréprochable dans les restaurants : rapidité, politesse, vous passerez toujours un excellent moment

J’espère que cet article vous permettra de mieux calibrer votre budget nourriture pour votre prochain voyage au Japon.