Si vous souhaitez vivre une expérience qui sorte des sentiers battus au Japon, une nuit en ryokan est selon moi une très bonne idée. Est-ce pour autant un incontournable ?

Je suis sûr que vous aussi vous aimez vivre de nouvelles expériences lorsque vous voyagez : c’est tellement sympathique de sortir de sa routine habituelle et d’en prendre plein les yeux. C’est d’autant plus vrai si vous vous rendez au Japon où vous serez également dépaysé bien plus d’une fois : architecture des bâtiments différente, sonorités inconnues, odeurs subtiles qui sortent des restaurants de quartiers et qui font saliver, panneaux mystérieux bien souvent incompréhensibles puisque écrits en kana ou kanji, … Mettre un pied au Japon c’est déjà être émerveillé par l’environnement qui vous entoure.

Plus dans Hébergements


Si vous avez envie de sortir un peu des sentiers battus, passer une nuit dans une auberge traditionnelle peut être une excellente option.

Une nuit dans un ryokan au Japon : une expérience unique

Les auberges traditionnelles japonaises sont des lieux raffinés qui pourraient vous offrir l’une des plus belles expériences durant votre séjour au Japon.

Il y a fort à parier qu’une navette vous attende à la gare ferroviaire la plus proche pour vous emmener à  votre auberge. Lorsque vous sortirez du véhicule, vous pourrez apprécier les jardins splendides faisant le tour de la propriété :  disposés de façon étudiée, des niwaki (arbre de jardin japonais) taillés impeccablement se fondent dans le décor tout comme des petits plans d’eau sur lesquels des ponts de pierre miniatures ont été érigé. Des carpes koi vont et viennent dans un balai incessant, en toute quiétude. Pendant que vous jetterez un rapide coup d’œil sur cet environnement féerique, le personnel de l’auberge sera déjà au petit soin avec vous.

Il sera alors temps de pénétrer dans l’établissement ou un protocole immuable débutera. Vous serez alors accompagné par un employé jusqu’à votre chambre où vos bagages y auront déjà été déposé. Après avoir pris le soin de vous déchausser et après une présentation détaillée des lieux, l’employé vous invitera à vous asseoir autour de la table basse et vous servira un thé. Avant de s’éclipser, il ne manquera pas de vous demander à quelle heure vous souhaiter profiter de votre dîner et petit-déjeuner.

Vous pourrez alors profiter de votre chambre de style japonais. Prenez le temps d’apprécier votre chambre : l’odeur si particulière des tatami qui tapissent le sol, les shoji (panneaux coulissants) qui servent de séparation entre les pièces, un parchemin au mur, des objets d’arts, …

Chambre de style japonaise

Quelques instants plus tard, il sera grand temps de vous changer si vous le souhaitez en enfilant votre yukata (kimono léger d’été). Sachez cependant que cela n’est absolument pas obligatoire.

En yukata à Miyajima

Il sera alors temps d’aller profiter d’un repas que vous ne serez pas prêt d’oublier. En effet, une multitude de petit plats vous seront servi durant ce repas que l’on appelle repas kaiseki. Vous dégusterez ce repas avec les yeux avant de contenter votre palais : chaque plat est extrêmement raffiné et se compose de produits locaux de saison.

Repas kaiseki

Après cette expérience culinaire unique, vous pourrez regagner votre chambre.

Vous serez surement surpris de voir que la table basse qui trônait au centre de la pièce jusqu’à présent a été remplacé par de confortables futon. Durant votre dîner, les petits mains de l’auberge se sont affairés à préparer votre couchage.

Avant de profiter d’une nuit réparatrice, pourquoi ne pas profiter des bains chauds situés au rez de chaussée ? Si vous n’avez jamais tenté l’expérience d’un onsen ou d’un sento, c’est l’occasion idéale d’aller vous relaxer dans les bains intérieurs. Ne soyez pas pudique (on se doit d’être entièrement nu pour profiter des bains) et testez les bains intérieurs et extérieurs. Pensez à bien vous toiletter avec les produits mis à votre disposition avant de rentrer dans un bain. C’est un plaisir simple et croyez-moi, lorsque vous vous détendrez dans un bain extérieur donnant sur la forêt qui vous entoure une fois la nuit tombée, le temps s’arrêtera et vous aurez tout loisir de profiter du silence légèrement troublé par le clapotis de l’eau des bains s’écoulant.

Il sera alors grand temps de vous installer confortablement dans vos futon à moins que vous ne souhaitiez méditer un court instant auparavant.

Au petit matin, vous vous surprendrez vous même d’avoir aussi bien dormi. Afin d’affronter la journée qui vous attendez, il sera temps d’apprécier un petit-déjeuner de style japonais qui diffère totalement de celui que l’on trouve en Occident : surprise garantie, je ne vous en dis pas plus. Dans quelques établissements, vous pourrez choisir entre un petit-déjeuner de style japonais et occidental.

Une expérience qui a un coût

Si vous souhaitez profiter d’un ryokan correct, qui propose des services de qualité et d’un cadre attrayant, il faudra disposer d’un certain budget. Cela est d’autant plus vrai si vous souhaitez loger dans un endroit touristique comme Miyajima par exemple. Il vous faudra ainsi compter de 25,000 à 40,000 yens pour deux personnes par nuit (on trouve des prix plus bas mais aussi plus haut). La nuitée est chère mais il faut que vous considériez que vous profiterez de la demi-pension comprenant un repas kaiseki et d’un petit-déjeuner de haute volée.

Une expérience nécessaire ?

Je me doute bien que vous souhaitez avoir une réponse tranchée à cette question. J’ai évidemment mon avis sur le sujet mais je ne peux malheureusement pas répondre pour vous. Vous l’avez compris, une nuit en ryokan permet de s’immerger un peu plus dans la culture nippone.

En revanche, je peux vous aiguiller en vous recommandant vivement de relire cet article en vous projetant et en imaginant vivre cette expérience en vous imprégnant des détails que j’ai volontairement intégré ici. Posez-vous ensuite les questions essentielles :

  • Est-ce que je dispose du budget nécessaire et si non puis-je augmenter mon budget ?
  • Est-ce que je retournerai au Japon dans le futur de manière certaine et n’est-il pas plutôt préférable de tenter l’expérience cette fois-ci ?
  • Est-ce que je veux me faire plaisir et vivre quelque chose dont je me souviendrai longtemps ?

À vous de répondre. Bonne réflexion et quoi que vous choisissiez, je vous souhaite une superbe séjour au Japon.