Les parapluies sont de sortie aujourd’hui sur Tokyo. Il va bien falloir trouver de quoi s’occuper et croyez-moi, on trouve toujours quelque chose à faire ici. Vous en doutez ? Venez donc par là !

Mon appli’ météo avait vu juste, il va falloir faire avec les averses toute la journée. Oublions les parcs quelques heures et trouvons donc des activités à faire en intérieur.

Plus dans Carnets de voyage


Pour débuter la journée, petit passage par la gare de Shinagawa afin d’échanger mon voucher contre un JR Pass, ce sera toujours ça de moins à faire mardi prochain.

Echange du JR Pass

J’avais découvert l’anime Shingeki no kyojin il y a quelques mois et quoi de mieux que d’aller à Akihabara pour voir si j’aurai quelque chose à me mettre sous la dent niveau goodies.

À peine sortie de la gare, une nuée de parapluies attirent mon attention. De ce côté ci de la station se trouve le Gundam café et le AKB 48 Cafe & Shop. Une belle file de 150 mètres s’était formée pour aller déguster les plats servis dans le restaurant des AKB. Sans commentaire…

Queue devant le AKB 48 Cafe & Shop

Avant de virevolter dans les rayons, un petit test de Taiko no tatsujin s’imposait. Malheureusement, les deux bornes étaient déjà occupées et sur l’une d’elle, un véritable prodige brillait de mille feux en jouant sur deux tambours à la fois. Si vous ne connaissez pas ce jeu d’arcade, je vous invite à lire mon article sur Taiko no Tatsujin et vous comprendrez que jouer sur deux tambours simultanément est quelque chose d’inimaginable. Je n’ai pas eu le temps de prendre plus de 10 secondes de vidéos puisqu’un employé m’a demandé de bien vouloir couper ma vidéo. Vous vous ferez déjà une idée.

httpvh://youtu.be/BM7Lm-EmO6o

Après un rapide passage par Super Potato et au Kotobukiya juste en face pour acheter quelques goodies, il était temps de faire une visite de musée. Je n’avais pas encore eu l’occasion de faire le musée de Edo, je m’y suis donc rendu.

Musée Edo et kabuki

La journée filant vitesse grand V, il était déjà temps de dîner et c’est en me baladant un peu au hasard dans la gare de Shinagawa que je suis tombé sur la chaîne Camp Express qui fait de très bon curry. Je ne me suis donc pas privé.

Camp Express

Direction Shinjuku pour le Capcom bar, un lieu que je voulais visiter depuis longtemps. J’avais déjà bien mangé mais une fois sur place, je n’ai pas pu résister à une entrée « Monster Hunter », un dessert « Resident Evil » et deux boissons du Capcom bar.

Ticket d'entrée au Capcom bar

Demain, le daibutsu de Kamakura m’attend de pied ferme. Encore une bonne excuse pour faire fumer l’appareil photo. Alors je vous donne rendez-vous très vite dans le prochain article où vous verrez que la journée ne s’est pas passée véritablement comme je l’aurais souhaité.